Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 novembre 2014 6 15 /11 /novembre /2014 22:14

 

OB-pub-panneau.jpg

...
A overblog :

Si les publicités continuent de souiller partout
ce blog d'information contre les guerres,
je l'arrête.  eva R-sistons

Allemagne drapeau

 

 

La deuxième « International Urban Operations Conference » a eu lieu à Berlin du 20 au 22 octobre. Quatre cents délégués venus de quarante pays différents, nombre d’entre eux jouissant de traditions démocratiques douteuses, se sont réunis pendant trois jours pour discuter de la répression des soulèvements et d’autres formes de troubles civils en zones urbaines.


« Dans le monde d’aujourd’hui, les régions urbaines sont des zones clé, » déclarait le programme de la conférence. « Le maintien et la création de la stabilité en milieu urbain représente une lourde tâche pour les forces de sécurité d’aujourd’hui… Des scénarios allant de l’assistance de routine et de la démonstration de force jusqu’au combat de rue à grande échelle peuvent changer rapidement, quelque fois même d’une minute à l’autre… De nouvelles menaces d’insurrection, de terrorisme et de guerre de guérilla ne peuvent être combattues que par une technologie de pointe mise au service du renseignement, des moyens de reconnaissance et de surveillance. »

 

L’objectif de la conférence était de « proposer des solutions aux défis mentionnés ci-dessus. Le programme offrira une plateforme permettant un échange d’expériences tirées des missions en cours et il présentera une synthèse du nouveau concept militaire de l’armée allemande relatif aux opérations urbaines. »

 

Le programme poursuit en disant: « Les représentants de l’industrie ont la possibilité d’exprimer leurs idées, leurs concepts et leurs solutions à de hauts représentants de l’OTAN et autres hauts gradés de l’armée. »

 

La conférence fut présidée par le chef du Centre d’instruction (Amt für Heeresentwicklung der Bundeswehr) de l’armée allemande, le brigadier général Erhard Drews. Elle fut conjointement organisée par l’Association allemande pour la technologie de défense (Deutsche Gesellschaft für Wehrtechnik, DWT), une organisation charitable créée en 1957 à l’initiative du ministère de la Défense et qui sert de groupe de pression à l’industrie de l’armement.


Elle fut financée par l’industrie de l’armement. Ses promoteurs comprennent le premier fabricant au monde d’armes à feu portatives, Heckler&Koch, le fournisseur d’armes antichars Dynamit Nobel Defence, Kärcher Futurtech et le groupe d’armement israélien Rafael. Bien d’autres fabricants d’armes ont présenté leurs marchandises dans des stands d’exposition.

Après une réception ‘brise-glace’ au bar de l’hôtel Maritim, les participants ont écouté deux jours durant des dizaines de conférences sur la guérilla urbaine.


Le général de division Drews a parlé sur la « Perspective de l’armée allemande lors d’interventions urbaines, » le brigadier général Bob Bruce (Grande-Bretagne) sur les « Forces terrestres dans l’environnement urbain, » le général de réserve israélien et représentant de Rafael, Rami Ben Efraim, sur « Rafael et le défi urbain. » Le député du Bundestag allemand et président de l’Association des réservistes des forces armées allemandes, Roderich Kiesewetter (Union chrétienne-démocrate) a parlé des « Défis politiques et stratégiques des opérations urbaines et le colonel britannique Mark Kenyon du « Combat urbain – rapports d’un commandant de bataillon. »


Au cours de douze séminaires, une soixantaine de conférences furent tenues par des militaires, des membres de groupes de pression de l’industrie d’armement et des scientifiques. Un représentant de Heckler&Koch a parlé de la « famille des systèmes d’armes à feu de poing pour l’infanterie dans les opérations urbaines modernes, » et un représentant de Securiton a parlé de la « Surveillance mobile : la reconnaissance et le contrôle. »


La Conférence sur les opérations urbaines qui s’est déroulée pratiquement sans commentaire de la part des médias, a donné un aperçu de ce qui est actuellement mis en œuvre dans le cadre de la réforme de l’armée allemande. Depuis l’annonce faite au début de l’année par les représentants du gouvernement de la fin de la ‘retenue militaire’ ceux-ci n’ont cessé de planifier non seulement des interventions contre des ennemis extérieurs, mais aussi des opérations de guerre civile.


Un rapport officiel concernant la première conférence de ce type, qui eut lieu à Berlin début 2012, le confirme. Ce rapport déclare « Les opérations de crise de nos jours sont de plus en plus marquées par des interventions et des combats se déroulant dans des zone densément peuplées et en partie aussi dans des villes. Cette approche difficile et pour de nombreux pays de l’OTAN nouvelle, s’éloignant du champ de bataille classique pour s’orienter vers des opérations de crise en zone urbaine, est la base d’une restructuration fondamentale de leurs forces armées. De par son recentrage, la Bundeswehr elle aussi réagit précisément à ces conditions modifiées. »

Par zones urbaines l’on n’entend pas seulement les régions de crise en Ukraine orientale ou au Moyen-Orient. Confrontée à des tensions sociales croissantes, l’armée allemande se prépare à une intervention contre les mouvements protestataires et la résistance à l’intérieur du pays. La base juridique en a déjà été posée par l’introduction en 1968 d’une législation sur l’état d’urgence.


Le fait que des commandants possédant une expérience du combat au Kosovo, en Afghanistan, en Irak et en Israël se soient exprimés à la conférence de Berlin est un avertissement clair. Les opérations militaires contre les Taliban, l’Etat islamique et les Palestiniens sont étudiées pour servir de modèles afin de venir à bout de la résistance sociale à l’intérieur du pays.

 

Denis Krassnin

Peter Schwarz

Article original, WSWS, paru le 13 novembre 2014

 

A lire aussi.....

Terreur fasciste en Ukraine

Dans notre première entrevue publiée le 16 avril dernier dans  Marquetalia   nous signalions que de la manière dont évoluaient les choses,  «le scénario le plus probable n’est pas une guerre civile [en Ukraine] mais bien un génocide perpétué contre ...

Guerre dans le Caucase : Vers un affrontement militaire plus large entre la Russie et les États-Unis ?

Dans la nuit du 7 août, coïncidant avec la cérémonie d'ouverture des jeux olympiques de Beijing, le Président de Géorgie, Saakashvili, ordonnait d’attaquer militairement tous azimuts la capitale de l'Ossétie du Sud, Tskhinvali. Les bombardements aériens et les attaques ...

L’Ukraine : Le jeu de l’attente

Tout ce que l’on a besoin de savoir sur des élites politiques médiocres supposées représenter les « valeurs » de la civilisation occidentale a été mis à nu par leur réaction aux referendums de Donetsk et de Lugansk. Les référendums ont ...

 

J’ACCUSE : Crimes de Guerre et Crimes contre l’Humanité à Alep.

Les 3 millions d’habitants civils d’Alep, quel que soient leurs confessions ou leurs opinions politiques, sont pris en otage depuis 2 ans et sont les victimes de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité.1-   Blocus total de la ...


Publié par : http://www.mondialisation.ca/

  .

 

Sur ce site, lire :

 

La principale chaîne russe a diffusé des images satellites accablant la version officielle sur le crash du MH 17!..

La France cache la vérité sur la mort d’Arafat

Si la France ne livre pas le porte-hélicoptère Mistral, elle perd 20 milliards d’euros

À qui profitent les guerres ? (39/45 Alain Soral rediffusion)

« Les causes de la Première Guerre mondiale ? Le partage du monde et la peur du mouvement social »

 

 

Voir aussi mon article sur la commémoration du 11 novembre de Hollande,

Guerre: De "la Der de Der" à "bientôt la WW3" préparée même en Allemagne ?

 

Et dans cette parution,

l'Allemagne se prépare à la guerre contre la Russie

Guerre: De "la Der de Der" à "bientôt la WW3" préparée même en Allemagne ?

 

.

Vers une frappe nucléaire préventive

contre la Russie ou/et la Chine ?

 

 

 

  .

Guerre Syrie :

Deux Syriennes face aux frères musulmans sur la TV Australienne

 


 

.

OB-pub-panneau.jpg

 

Pour ne plus voir les sales pubs

que désormais, soudain, over-blog impose EN MASSE

au mépris complet des Lecteurs :

téléchagez un logiciel Addblock

Publicités

Nous condamnons la décision unilatérale

de la plateforme Overblog de truffer ce blog

de publicités en VIOLATION des conditions générales

d'utilisation initialement définies.

et sur ce blog,

Blog devenu depuis aujoud'hui diffuseur de pubs malsaines !

 

Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Guerre contre les peuples
commenter cet article
16 juin 2014 1 16 /06 /juin /2014 03:50
robot-robots

 

Les robots déclarent la guerre à l’homme: Y-a-t-il un sens moral dans leur action?

 

Photo : I, Robot , film de science-fiction américain réalisé par Alex Proyas et sorti en 2004.

«L’usage d’armes de longue distance, à faible niveau de contrôle [humain, ndlr] ou connectées à des capteurs placés sur le terrain, mène à une automatisation du champ de bataille où le soldat joue un rôle toujours plus réduit… Toutes les prédictions s’accordent sur le fait que si l’homme ne domine pas la technologie mais la laisse le dominer, il sera détruit par celle-ci.»

Déclaration du Comité international de la Croix-Rouge (1987)

 

Nous avons vu dans une contribution précédente la puissance des drones qui peuvent être utilisés pour le meilleur et surtout pour le pire. En face du kamikaze, le drone du pauvre la façon de faire la guerre a changé totalement depuis que les puissances occidentales ne se font plus la guerre entre elles. La doctrine est celle de «zéro mort» chez le puissant et le maximum de morts chez l’adversaire. Cette technologie infernale concernant la mort est le drone avec des noms qui font froid dans le dos: drone predator, drone furtif, drone reaper (faucheuse). Dans cette contribution, nous allons décrire rapidement les prouesses remarquables pour la technologie des robots qui rendent service à l’humanité ne le «réparant», et nous allons rapporter les interrogations des scientifiques et des stratèges militaires quant au libre arbitre des robots dans des situations spéciales où ils devront faire des choix qui ne sont pas prévus par des algorithmes des ordinateurs embarqués à leur bord.

Les prouesses actuelles: des merveilles

On se rappelle de l’androïde étonnant et un peu froid dans le dos de Boston Dynamics La Nasa a mis en place un robot humanoïde de 1,90 m de hauteur qui pourrait un jour vous extraire à partir d’un bâtiment en feu et peut même faire la première promenade sur le sol martien. Le robot Valkyrie est conçu pour être capable de marcher avec assurance sur un terrain difficile, ce qui le rend parfait pour les scénarios post-catastrophe. Valkyrie est recouvert de matériaux souples afin qu’il se sente plus réconfortant pour les humains qui le touchent. Il est également parsemé de caméras qui pourraient aider les opérateurs humains pour l’étude des milieux environnants et les survivants sur place dans des scènes post-catastrophe. Et tandis que l’Atlas est actuellement alimenté par une attache de câble Walkyrie est déjà en marche l’alimentation électrique sac à dos».(1)

L’impressionnant bras robotisé d’un batteur amputé

 Privé d’avant-bras droit, Jason Barnes a continué de pratiquer la batterie grâce à des prothèses. La dernière en date est à la fois capable d’obéir finement aux mouvements de son biceps et de s’adapter à la musique environnante. Avec cette intelligence extra artificielle, l’humain et la machine se combinent pour faire de Barnes une sorte de «batteur surhumain», commente Gil Weinberg le directeur du programme de recherche. Il pense que les robots pourraient nous aider à faire de la musique qu’un humain seul ne pourrait pas. Ce n’est pas seulement un grand pas en avant pour les amputés mais aussi pour les batteurs qui cherchent à utiliser la technologie. Jason Barnes va utiliser la prothèse lors d’un concert le 22 mars lors du festival de sciences d’Atlanta, le test ultime pour tout ce qui touche à la musique. Il s’y trouvera au côté d’un robot dansant nommé Shimi. Martin Koppe 07 mars 2014» (2)

 

Avènement des drones: pour le pire et pour le meilleur


Dans une contribution, j’avais décrit les heurs et les malheurs (pour les victimes) des drones. Une technologie remarquable de prouesses pour le bien mais surtout pour le mal. Les drones qui ont été utilisés pour semer la mort à distance en appuyant sur un joystick connaissent depuis quelque temps des applications civiles. Les forces armées des États-Unis disposent, depuis les années 1990, de la plus grande flotte de drones en service… En janvier 2010, l’inventaire est de 6819 drones de tout type, dont environ 200 appareils à haute altitude Hale (Predator, Reaper, Global Hawk…), et les états-majors réclament 800 drones à haute altitude pour l’avenir. L’US Navy consacrera par exemple, un budget à ces drones de 2 milliards de dollars américains pour 2013-2015 et qui devrait monter à 7 milliards en 2020.(3)

 

Quelle est l’éthique en pareil cas? Où est la morale?


Pour Grégoire Chamayou, chercheur en philosophie au Centre national de la recherche scientifique (Cnrs) à Lyon:

«L’usage de ces engins sans pilote, qui bouleverse les règles de la guerre, ne suscite pas de rejet massif dans l’opinion en Occident, alors que les attentats-suicides apparaissent comme le sommet de la barbarie. Le philosophe Walter Benjamin, poursuit-il, a réfléchi sur les drones, sur les avions radiocommandés que les penseurs militaires du milieu des années 1930 imaginaient déjà. Ce qui les distinguait à ses yeux était moins l’infériorité ou l’archaïsme de l’une par rapport à l’autre que leur «différence de tendance»: «La première engageant l’homme autant que possible, la seconde le moins possible. L’exploit de la première, si l’on ose dire, est le sacrifice humain; celui de la seconde s’annoncerait dans l’avion sans pilote dirigé à distance par ondes hertziennes.» D’un côté, les techniques du sacrifice; de l’autre, celles du jeu. D’un côté, l’engagement intégral; de l’autre, le désengagement total. D’un côté, la singularité d’un acte vivant; de l’autre, la reproductibilité indéfinie d’un geste mécanique. D’un côté, le kamikaze, ou l’auteur d’attentat-suicide, qui s’abîme une fois pour toutes en une seule explosion; de l’autre, le drone, qui lance ses missiles à répétition comme si de rien n’était. Alors que le kamikaze implique la fusion complète du corps du combattant avec son arme, le drone assure leur séparation radicale. Kamikaze: mon corps est une arme. Drone: mon arme est sans corps. Les kamikazes sont les hommes de la mort certaine. Les pilotes de drone sont les hommes de la mort impossible. (…) kamikaze et drone, arme du sacrifice et arme de l’autopréservation, ne se succèdent pas de façon linéairement chronologique, l’un chassant l’autre comme l’histoire, la préhistoire. Ils émergent au contraire de façon conjointe, comme deux tactiques opposées qui historiquement se répondent.(..) Drone et kamikaze se répondent comme deux motifs opposés de la sensibilité morale. Deux ethos qui se font face en miroir, et dont chacun est à la fois l’antithèse et le cauchemar de l’autre.»(4)

Les militaires américains veulent enseigner aux robots le bien et le mal


L’inquiétude concernant les éventuels comportements erratiques des robots est réelle:

«Est-ce que les robots sont capables de raisonnement moral ou éthique? L’Office of Naval Research attribuera 7,5 millions de dollars de l’argent de la subvention sur cinq ans à des chercheurs de l’université de Tufts, Rensselaer Polytechnic Institute, Brown, Yale et Georgetown à explorer comment construire un sens du bien et du mal dans les systèmes robotiques autonomes. «Même si les systèmes sans pilote d’aujourd’hui sont«muets»par rapport à un homologue humain, des progrès sont faits rapidement pour intégrer plus d’automatisation à un rythme plus rapide que ce que nous avons vu auparavant,» Paul Bello, directeur du programme de sciences cognitives à l’Office of Naval Research dit Defense One. «Même si ces systèmes ne sont pas armés, ils peuvent encore être obligés de prendre des décisions morales», a déclaré Bello.» (5)

Que se passera-t-il le jour où un robot tuera un être humain?

Après les drones et leurs méfaits, les robots. Xavier de La Porte rapporte les interrogations des scientifiques et des militaires sur la notion de bien et de mal d’un robot. Nous l’écoutons: «Les machines peuvent-elles être morales? Les robots sont-ils capables de raisonnement éthique? C’est la question que se posait récemment la revue de The Atlantic, en écho à un débat qui agite la recherche américaine. Pour l’instant, le contexte de cette question est d’abord militaire et se concentre autour des robots qui pourraient prendre seuls la décision de tirer. Eh oui, les militaires y travaillent, construire des robots qui décident seuls, sans intervention humaine, de tuer. Aujourd’hui, les Etats-Unis interdisent le robot tueur et des systèmes semi-autonomes ne peuvent pas identifier et frapper des cibles qui n’auraient pas été sélectionnées par un opérateur humain. Mais, expliquent les militaires, même à des systèmes non armés vont se poser des questions morales. Par exemple, en cas de catastrophe, un robot peut se trouver dans la position de décider qui évacuer en premier, qui traiter en premier, et donc se trouver face à un choix moral. Il est donc nécessaire que les machines soient dotées d’une sorte de raisonnement éthique qui leur permette d’agir. Le problème, c’est: comment implémenter quelque chose d’aussi abstrait que la morale dans un système technique?» (6)

«Certains avancent que ces robots, et notamment sur un champ de bataille, seraient capables d’agir plus moralement que les êtres humains, parce qu’ils sont capables d’envisager plus de situations et qu’ils sont capables de suivre à la lettre les règles d’engagement. Pour d’autres, ça n’aboutira pas à la constitution d’un sentiment moral chez les robots. Pour avoir un sens moral, il faut comprendre autrui, savoir ce que c’est que souffrir. On peut implémenter dans une machine quelques règles basiques de morale, mais ça ne constitue pas pour autant un sens moral, la machine aura pour moralité celle de l’être humain qui l’a programmée.»(6)

«Xavier de La Porte poursuit en citant un cas simple: «Un tram avance sur une voie, s’il continue tout droit, il va tuer cinq personnes qui sont sur la voie. Pour éviter cela, il suffit de le dévier sur une autre voie, où il tuera une seule personne qui se trouve là. De l’extérieur, le calcul est simple, on sauve quatre personnes en déviant le tram, c’est donc la meilleure solution. Oui, mais, moralement, il y a une différence entre laisser faire quelque chose (ce qui équivaut en l’occurrence à tuer les cinq personnes), et tuer volontairement (en l’occurrence, sacrifier la personne qui se trouve sur l’autre voie). Et puis, on peut compliquer la situation en mettant cinq vieux d’un côté et un enfant de l’autre, ou en panachant les groupes… Un être humain va faire son choix en fonction de tout cela, mais dans une urgence qui rend excusable la décision. L’ordinateur n’est pas excusable. L’urgence n’a pas de sens pour une machine. (…) Etre doté d’un sens moral est-ce une première forme de conscience? Ce sont à la fois de magnifiques questions théoriques, et des questions pratiques qui se poseront très vite: que se passera-t-il le jour où un robot tuera un être humain?» (6)

Comment sauver l’humanité de l’extinction ?


Il n’est pas étonnant de ce fait que les Nations unies s’émeuvent et font un procès d’intention aux robots sur leur moralité… Philippe Vion-Dury nous rapporte les débats: «Un débat peu commun s’ouvre aujourd’hui et pour quatre jours à l’ONU: le développement et l’emploi sur les champs de batailles d’armes autonomes. (…) Les armes pleinement autonomes, plus souvent appelées «robots tueurs», sont des drones nouvelle génération capables d’effectuer une mission et de détruire des cibles sans aucune intervention humaine. A la différence des armes actuelles, pilotées et actionnées par la main humaine, fusse-t-elle à des milliers de kilomètres de l’engin, ces robots tueurs ont pour maître un algorithme. Fin 2012, une ligue de prix Nobel et d’associations de droits de l’homme avait lancé un appel à la mobilisation contre ces robots tueurs. L’ONG Human Rights Watch avait au même moment publié le rapport «Losing Humanity» qui annonçait les premières moutures opérationnelles de cette nouvelle génération de robots d’ici deux à trois décennies, Plus récemment, le professeur américain spécialiste de la robotique Noel Sharkey, présent cette semaine à l’ONU, avait lancé la campagne «Stop Killer Robots».(7)

 «Sauver des vies ou détruire l’humanité poursuit Philippe Vion-Dury? La justification du côté des laboratoires militaires est toujours la même: épargner des soldats en robotisant les forces armées, et pourquoi pas des vies si les algorithmes venaient à être suffisamment performants pour éviter «l’erreur humaine». De l’autre côté, nous avons les «antis» qui se divisent en trois catégories: les juristes: eux pointent du doigt l’incompatibilité de ces technologies avec plusieurs conventions internationales relatives au droit de la guerre et au droit humanitaire; les humanistes: leur argumentaire se fonde plus sur l’impossibilité de l’existence d’un «jugement humain» chez une machine, pouvant épargner des vies et faire preuve d’une conscience. Ils dénoncent généralement la distanciation du soldat et du terrain qui fait de la guerre un jeu, plus virtuel que réel; les Cassandres: ces derniers voient encore plus loin et s’inquiètent de cette délégation du pouvoir de vie et de mort à des machines toujours plus puissantes, toujours plus inter-connectées et plus autonomes. Ceux-là craignent clairement un scénario «Skynet», en référence à l’IA dans la série Terminator responsable de la quasi extinction de l’humanité».(7)

En conclusion, il reste aux pays faibles de s’en remettre à la morale des conventions des Nations unies.

« L’article 36 du Protocole additionnel aux Conventions de Genève du 12 août 1949 écrit Philippe Vio-Dury oblige les Etats à évaluer la compatibilité d’une nouvelle technologie de l’armement avec les principes de droit international et humanitaire auxquels ils sont liés. Or le rapport «Losing Humanity» souligne que plusieurs règles de droit international pourraient contrevenir au développement des robots tueurs. (…) Le rapport appelle donc les Etats développant cet armement à respecter leurs obligations, c’est-à-dire «émettre des rapports juridiques détaillés sur toute technologie proposée ou existante qui pourrait conduire à de tels robots». Ces rapports permettraient, selon l’état d’avancement de la technologie, de mieux établir la compatibilité ou l’incompatibilité de ces robots avec les principes du droit humanitaire ». (8)

« Les rédacteurs du rapport eux, n’ont pas attendu les compte-rendus des Etats pour rendre leurs conclusions sur l’usage des robots tueurs: pour être conformes au droit humanitaire international, les armes pleinement autonomes auraient besoin, selon eux, «de qualités humaines dont elles manquent de façon inhérente». En particulier, de tels robots «n’auraient pas la capacité de se lier aux autres humains et comprendre leurs intentions». (…) Pour être conformes au droit humanitaire international, les armes pleinement autonomes auraient besoin, selon eux, «de qualités humaines dont elles manquent de façon inhérente». En particulier, de tels robots «n’auraient pas la capacité de se lier aux autres humains et comprendre leurs intentions».(8)

On le voit l’’humanité en voulant  « se sauver » risqué de courir à sa perte. Les docteurs Frankeinstein qui nous fabriquent des monstres ne sont pas guéris du mythe de Prométhée. Si on devait parler de moral, c’est d’abord l’humain qu’il faut interroge . Ce qu’il fait dans la biogénétique  et le trans-humanisme pose question et apparemment les gardes fous éthiques ne jouent pas leur rôle. Le brevetage  du vivant deviendra de plus en plus un marché. L’humanité se dérègle tous les jours sous nos yeux. La nature se dérègle aussi à cause de l’homme  Est-ce la fin de l’humain tel  que nous l’avons connu ?

 

Professeur Chems Eddine Chitour

Ecole Polytechnique enp-edu.dz


1.Kit Eaton  http://www.fastcompany.com /3023297/ tech-forecast/nasas-6-foot-valkyrie-will-rescue-you-from-buildings

 2.http://www.maxisciences.com/musique/l-impressionnant-bras-robotise-d-039-un-batteur-ampute_art32132.html

 3.http://www.legrandsoir.info/avenement-des-drones-pour-le-pire-et-pour-le-meilleur.html

 4. G. Chamayou, http://www.monde-diplomatique.fr/2013/04/CHAMAYOU/49004

 5.http://www.theatlantic.com/technology/archive/2014/05/the-military-wants-to-teach- robots-right-from-wrong/370855/

6. Xavier de La Porte http://rue89.nouvelobs.com/2014/05/21/passera-t-jour-robot-tuera-etre-humain-252331

7. Philippe Vion-Dury http://rue89.nouvelobs.com/2014/05/13/terminator-a-lonu-debats-souvrent-sauver-lhumanite-lextinction-252120

8. Philippe Vion-Dury Un Terminator opérationnel d’ici vingt ans Rue 89 23 11 2012

 

 

www.mondialisation.ca/les-robots-declarent-la-guerre-a-lhomme-y-a-t-il-un-sens-moral-dans-leur-action/5386161" data-title="Les robots déclarent la guerre à l’homme: Y-a-t-il un sens moral dans leur action?">

 

Les robots déclarent la guerre à l'homme: Y-a-t-il un sens ...

www.mondialisation.ca/les-robots-declarent-la-guerre...lhomme.../5386161
Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Guerre contre les peuples
commenter cet article
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 02:10

 

Le rabbin ultra-orthodoxe Ovadia Yossef appelle à prier pour l’anéantissement de l’Iran

 

 

 

 

En Israël, au sommet de la pyramide de l’intégrisme religieux trône le rabbin Ovadia Yossef, chef spirituel du parti ultra-orthodoxe Shas, qui se pique de politique colonialiste et d’épuration ethnique, au point d’apparaître comme un chef de guerre très influent, dont le soutien peut s’avérer précieux pour Benjamin Netanyahu sur l'épineuse question iranienne.


Connu comme le loup blanc pour un archaïsme qui n’a d’égal que son racisme viscéral à l’égard des Palestiniens, comparés à des «serpents», tandis que les non-juifs, la lie du peuple, n’échappent pas à son profond mépris, ce fervent partisan de la stratégie belliciste au nom de la cause supérieure fut à l’origine du calvaire subi par Salah Hamouri, ce jeune franco-palestinien injustement emprisonné pendant sept ans dans les geôles israéliennes, au seul motif qu’il était passé en voiture devant le domicile du Saint homme.


Aussi, quand le journal Haaretz a dévoilé que son dernier sermon hebdomadaire a eu les accents d’un cri de guerre, rares sont ceux qui sont tombés des nues. Dénué de miséricorde et sous sa casquette de va-t-en-guerre impénitent, Ovadia Yossef a appelé les Juifs à prier pour la destruction de l’Iran, exhortant ses disciples à implorer Dieu afin d’anéantir les «ennemis du peuple juif pendant Rosh Hashana (Nouvel An juif)», en ciblant l'Iran et le Hezbollah.


Cette prière à visée politicienne coïnciderait avec la rencontre, guère fortuite, qui a eu lieu entre le rabbin et le ministre de l’Intérieur Eli Yishai, lequel était accompagné des responsables de la Défense du gouvernement. De là à établir un lien de cause à effet, il n’y a qu’un pas que le guide suprême des Juifs ultra-orthodoxes a franchi allègrement, d'autant plus que l’un des ministres du gouvernement de Netanyahu n’est autre que l’un des membres actifs du parti Shas…


"Vous savez dans quelle situation nous nous trouvons, il y a des gens néfastes, l'Iran, qui cherchent à nous détruire .... Nous devons prier [le Tout-Puissant] de tout notre cœur"a martelé Ovadia Yossef devant ses fidèles conquis d'avance, au cours d'une psalmodie ultra-sioniste, aux airs de feu vert pour déterrer la hache de guerre.


 

http://oumma.com/13903/rabbin-ultra-orthodoxe-ovadia-yossef-appelle-a-prier-l?utm_source=Oumma+Media&utm_campaign=f36dca4040-RSS_EMAIL_CAMPAIGN&utm_medium=email

.

 

. Je rappelle que l'Iran n'a jamais attaqué personne,

mais il a été attaqué par l'Irak, note d'eva

Voir ici :

L'Iran ne menace personne, mais l'Occident, les USA, oui !

..

Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Guerre contre les peuples
commenter cet article
15 février 2012 3 15 /02 /février /2012 04:12

 

 

L’art de la guerre

L’Anonyme Assassinats d’état (Il Manifesto)

Manlio DINUCCI

Ils suscitent une condamnation unanime, ces killers des bandes criminelles qui, s’ils sont découverts, sont punis de la peine capitale ou de la prison à perpétuité. Quand par contre c’est l’Etat qui les envoie, ils sont communément considérés comme légitimes et récompensés pour leurs mérites. C’est le cas des killers professionnels des forces spéciales étasuniennes. Nées Bérets verts (Green berets), officialisées par le président démocrate Kennedy en 1961 et employées dans la guerre du Vietnam, les forces spéciales furent promues par le républicain Reagan, qui en 1987 constitua à cet effet un Commandement des opérations spéciales, le Ussocom. Après avoir été utilisées par le républicain Bush dans la « guerre globale au terrorisme » surtout en Afghanistan et en Irak, elles sont à présent, avec le démocrate Obama, en train de prendre une importance ultérieure.


Comme il ressort d’une enquête du Washington Post, les forces pour les opérations spéciales sont aujourd’hui déployées dans 75 pays, au lieu de 60 il y a deux ans. C’est la Communauté d’intelligence, formée par la Cia et 16 autres organisations fédérales qui décide et planifie les opérations. En Afghanistan -confirment des fonctionnaires du Pentagone interviewés par le New York Times- les forces conventionnelles étasuniennes diminueront en 2013 leur rôle de combat, « dont la responsabilité passera aux forces pour les opérations spéciales », qui « resteront dans le pays bien au-delà de la fin de la mission OTAN en 2014 ». Leur tâche sera de « faire la chasse aux leaders des insurgés, les capturer ou les tuer, et entraîner des troupes locales ». Sera créé un commandement ad hoc des opérations spéciales, dont les unités seront organisées en une nouvelle « Force d’attaque en Afghanistan ».

 

Ce qui va être adopté dans ce pays sera un « modèle » pour d’autres. Une directive secrète, en septembre 2009, a autorisé « une forte expansion des activités militaires clandestines, avec l’envoi de commandos pour les opérations spéciales dans des pays, aussi bien amis qu’hostiles, du Moyen-Orient, de l’Asie centrale et de la Corne d’Afrique ».


Le Commandement des opérations spéciales, qui dispose officiellement d’environ 54mille spécialistes des quatre secteurs des forces armées, organisées en « petites unités d’élite », a la mission d’ « éliminer ou capturer des ennemis et de détruire des objectifs ». Il s’occupe en outre de « guerre non-conventionnelle menée par des forces externes, entraînées et organisées par l’Ussocom ; de contre-insurrection pour aider des gouvernements alliés à réprimer une rébellion ; d’opération psychologique pour influencer l’opinion publique étrangère afin qu’elle soutienne les actions militaires étasuniennes ».

 

Dans le cadre de la « guerre non-conventionnelle », le Ussocom emploie aussi des compagnies militaires privées, comme la Xe Services (ex-Blackwater, connue pour ses actions en Irak) qui s’avère engagée dans diverses opérations spéciales, même en Iran.


L’usage de ces forces offre l’avantage de ne pas requérir l’approbation du Congrès et de rester secret, en ne suscitant pas de réactions dans l’opinion publique.

 

Les commandos des opérations spéciales, en général, ne portent même pas l’uniforme, mais se camouflent dans un habillement local. Les assassinats et les tortures qu’ils font restent ainsi anonymes. Et comme ce sont les Etats-Unis qui dictent leur loi à l’OTAN, il est très probable que les alliés soient en train d’adopter ce même modèle. Celui de l’ Anonyme Assassinats des « grandes démocraties » occidentales.


Manlio Dinucci

Edition de mardi 7 février de il manifesto

http://www.ilmanifesto.it/area-abbonati/in-edicola/manip2n1/...

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

URL de cet article 15791
http://www.legrandsoir.info/l-anonyme-assassinats-d-etat-il-manifesto.html
Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Guerre contre les peuples
commenter cet article
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 05:26
Chars Leopard 2A6 de l'armée grecque.
wikipedia org

La Grèce vient de décider de changer la "totalité" de l'Etat-major de son armée.

 

URGENT- Information de dernière minute : la Grèce vient de décider de changer la « totalité » de l’état-major de son armée (source : ministère de la défense), en précisant qu’il ne sera recomposé que de militaires « sûrs », c’est-à-dire patriotes et n’appartenant à aucune organisation suspecte, y compris « la franc-maçonnerie. » (source : hebdomadaire grec To Vima)

Les grecs craignent un risque de coup d’État militaire, un coup de force des agents de l’étranger infiltrés dans la société, agents de la CIA, etc, ou autres corrompus.

Un coup d’Etat pour éviter le référendum ?

Tout est possible, ou un conflit armé avec la Turquie financée lourdement par des banques américaines et européennes, il faut suivre de près et avec attention ce qui va se dérouler dans les prochains jours dans cette région de l’est méditerranéen qui risque d’exploser en zone de conflit incontrôlable.

Source : Wikistrike.

 

http://attention-crash-mondial.blogspot.com/

Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Guerre contre les peuples
commenter cet article
4 août 2011 4 04 /08 /août /2011 07:45

Contrôle des foules par arme à micro-ondes

 

26 août 2005 - mise à jour du 11 octobre 2007, deux ans plus tard

 

On savait déjà que les Américains développaient des armes à micro-ondes, certaines pouvant être utilisées depuis l'espace ( voir dossier sur les crop-circles ). Il existait depuis des années des unités composées d'un véhicule relativement léger, portant sur son toit une antenne. Celle-ci émet en 95 GHZ ( ondes radar ). Sous forte puissance ces ondes provoquent une sensation de brûlure insupporta

ble. Il est hors de doute qu'elles peuvent provoquer des lésions, y compris encéphaliques, si elles sont pulsées selon des fréquences qui leur mermettent de cibler certains organes.

 

 

 

Batterie Shériff avec émetteur de micro-ondes en 94 GHZ pour "dispersion de manifestants".

Voici la version susceptible d'équipe des postes de garde, interdisant tout approche :

 

Le même système, pour protection d'un poste de garde.

 

 

La suite ici :

 

 

 

http://www.jp-petit.org/Presse/ARMES/crowd_control.htm

 

Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Guerre contre les peuples
commenter cet article
19 juin 2011 7 19 /06 /juin /2011 02:54

soldats français tués en Afghanistan


Un Général de l'armée française se plaint que la Presse ne parle pas suffisamment de ces héros morts pour la France.

Suite à un article, j'ai reçu un long message des services de l'armée française, style propagande de la seconde guerre mondiale (honneur, patrie, on se sacrifie pour la défense de la liberté des français, pour la démocratie...).



Ce à quoi, j'ai répondu par les questions suivantes, qui sont restées sans réponse:

- Les français se sentaient-ils si menacés par l'Afghanistan qu'ils ont demandé à leur armée d'envahir ce pays?
- Combien de civils innocents ont assassiné ces soldats avant d'être tués eux-mêmes?
- Puisque l'armée prétend défendre le peuple de France, qu'attend-elle pour intervenir pour interdire que se poursuive le gazage de la population française par les chemtrails?

Je termine en offrant au lecteur les propos de l'un de ces soldats de l'armée française:

"Je m'etais avant tout engagé pour venir en aide aux populations dans le besoins, contre ce que l'on appel "les tyrans" jusque quau jour ou j'ai ouvert les yeux, quand un de mes superieur haut gradé, a attaché un homme sur le capot d'une P4 (vhéhicule de l armée française) et s'est mit rouler en plein soleil dans le desert sur une distance d'environ 20 kms, puisl'a laissé là, au milieu de nulle part sans eau, ni nourriture. Pour quelle raison vous allez me demander ?? c'est simple il trainé à côté de notre basse à la recherche de nourriture. (djibouti). Encore une bonne à djibouti !!! des enfants courraient derriere nos véhicules demandant de quoi manger, ordre à était donné de leur lancer nos morceau de (ZIP) produit chimique en bloc qui sert au militaire pour chauffer leur ration de combat. Quelle honte, quelle ignominie. Trois mois plus tard, de retour en Metropole, je fu convoqué pour signé une prolongation de contrat que j'ai categoriquement refusé, sous motif, que je n'adheré pas au pratique de supplice sur les population locale lors de mes en mission. Le résultat ne se fit pas attendre. J'ai était mise au arrêt pour une durée de 5 jours( au trou) dans le but de me faire réfléchir à mon avenir. Ce fu à ce moment là que j'ai vraiment ouvert les yeux, mon coeur et mon esprit. Aujourd'hui j'ai découvert la démosophy et la croyez moi, je suis prêt à m'investir corp et âme afin de lutter contre ces chiens qui nous gouvernent en créant et exploitant la misere humaine"

 

 


Un EVEIL et un FUTUR

Un monde sans politiciens!

 

 

"LA DEMOSOPHIE"
 
COMMANDER LE LIVRE EN FORMAT PAPIER:
Prix: 24,00€

 
COMMANDER LE LIVRE EN FORMAT DIGITAL:
Prix: 6,99€
 

Cliquez sur le bouton suivant:   

Support independent publishing: Buy this e-book on Lulu.
Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Guerre contre les peuples
commenter cet article
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 06:17
http://www.interet-general.info/IMG/Evo-Morales-4-2.jpg
http://www.interet-general.info/IMG/Evo-Morales-4-2.jpg
Libye : le président de Bolivie Evo Morales accuse l’ONU de “légitimer des guerres”

de : Santa Cruz
mercredi 1er juin 2011 (11h40)
2 commentaires

Il est nécessaire de démocratiser effectivement le Conseil de Sécurité de l’ONU ou proposer son élimination

Le président de Bolivie, Evo Morales, a accusé aujourd’hui l’ONU de “légitimer des guerres” et de se taire face aux « interventions » états-uniennes dans certains pays. « On suppose que les Nations Unies doivent empêcher les guerres mais dans les dernières années elles légitiment la guerre, résolvent favorablement les agressions coloniales et se taisent face aux interventions impérialistes » a soutenu le mandataire dans un discours dans la région orientale de Santa Cruz. « Il ne peut exister de sécurité dans la communauté internationale » et il n’y aura pas de paix tant qu’il n’ya pas de démocratie à l’ONU et que les décisions du Conseil de Sécurité restent « aux mains d’une poignée de cinq pays ». « Ceci constitue un autre exemple de l’impérailisme et du colonialisme en plein XXIème siècle. Il est nécessaire de démocratiser effectivement le Conseil de Sécurité de l’ONU ou de proposer son élimination” a déclaré Evo Morales, qui en en mars dernier avait déjà critiqué cet organisme pour autoriser le recours à la force pour empêcher des attaques contre les civils en Libye, tout en ignorant les initiatives de paix des pays du Sud.

Evo Morales a également rappelé que les Etats-Unis cherchent à détruire l’Alliance Bolivarienne pour les Peuples d’Amérique (ALBA), un vaste espace de construction sociale, politique et économque que la Bolive intègre avec le Venezuela, Cuba, le Nicaragua, l’Equateur et trois états des Caraïbes.

Il a assuré que « chaque jour se produit une guerre silencieuse” contre les pays de l’ALBA pour “déstabiliser et renverser” ses gouvernants et a accusé les agences états-uniennes d’intelligence, appelées « anti-drogues » et de « coopération » de promouvoir ces sabotages. Morales a également déclaré que les Etats-Unis ont envoyé un « message sans équivoque » au monde pour lui dire qu’il « vivra sous la logique d’une guerre perpétuelle » et que « la nécessité de faire justice pour le 11 septembre de 2001 ne connaîtra pas de trêve”. Il a appelé ses collègues du bloc bolivarien à se préparer pour prévenir de nouveaux coups d’état comme ceux qui se sont produits récemment en Equateur ou au Honduras.

Source : AVN Traduction : Thierry Deronne

http://www.larevolucionvive.org.ve/spip.php?article1599


De : Santa Cruz
mercredi 1er juin 2011
  
Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Guerre contre les peuples
commenter cet article
1 mars 2011 2 01 /03 /mars /2011 05:55

 

 

 

Mon Dieu, que la guerre est jolie !  

 

 

VDARE, Paul Craig Roberts, 25 février 2011


      Le régime zunien n’arrive pas à avoir assez de la guerre. Avec le régime du dictateur libyen Mouammar Kadhafi tombant devant la population en rébellion, CNN rapporte qu'un porte-parole du Pentagone a déclaré que la Zunie examine toute option du point de vue militaire.


      Apparemment, le Pentagone responsable d'un million de morts irakiens et d’un nombre inconnu de morts afghans et pakistanais, se soucierait de la mort de 1.000 manifestants libyens.


      Pendant que le Pentagone cherche à trouver le moyen de s'impliquer dans la révolte libyenne, le commandant des forces zuniennes dans le Pacifique met au point de nouveaux plans pour battre la Chine dans sa région géographique. L’amiral quatre étoiles Robert Willard pense que la Zunie devrait être capable de battre la Chine dans ses propres eaux côtières.


      L'amiral pense qu’une façon de faire serait d'ajouter des Marines à ses capacités militaires, de telle sorte que la Zunie puisse éjecter les forces chinoises des îles en litige dans l'Est et au Sud de la Mer de Chine.


      Ce n'est pas la Zunie qui se dispute sur les îles, mais s’il existe une chance de guerre quelque part, l'amiral veut s'assurer que nous ne serons pas laissés en dehors.


      L'amiral souhaite aussi développer les relations militaires avec l'Inde et ajouter ce pays à son influence. L'Inde, dit l'amiral, « est un partenaire naturel de la Zunie » et « est crucial au 21ème siècle dans notre stratégie de contrepoids à la Chine. » La Zunie va séduire les Indiens en leur vendant des avions sophistiqués.


      Si le plan marche, nous aurons l'Inde dans l'OTAN pour nous aider à occuper le Pakistan et placer la Chine devant l’éventualité d'une guerre sur deux fronts.


      Le Pentagone a besoin d’autres guerres, de sorte qu'il puisse y avoir quelques « reconstructions » de plus.


      La reconstruction est très lucrative, d'autant plus qu’en privatisant de nombreux projets, Washington a remis ainsi à des amis bien placés de nombreuses occasions de butin. Considérant tout l'argent qui a été dépensé, en cherchant on trouve difficilement des projets achevés. Le rapport juste publié de la Commission sur les prestataires de guerre ne peut dire exactement combien sur 200.000 millions de dollars de la « reconstruction » en Afghanistan ont disparu en comportements criminels et corruption flagrante, mais 12.000 millions de dollars ont été perdus uniquement en « supercherie manifeste. »


      La classe politique gagne de l'argent avec la guerre. Pendant que la population cocardière reste fière du service de ses fils, frères, maris, pères, cousins, épouses, mères et filles, les gars dégourdis qui sont parvenus à faire partir le feu d'artifice se roulent dans les millions.


      Comme l’a dit vainement le général Smedley Butler à la population chauvine *, « la guerre est un racket. » Tant que la population restera fière que ses parents servent de chair à canon pour le complexe militaro-sécuritaire, la guerre restera un racket.


[* Ndt : Chauvine et, pour la population de droite protestante majoritaire du moins, complètement hallucinée par les nouvelles croyances autour du retour des Juifs en Palestine, qui serait nécessaire pour accomplir « les écriture. » Ces pauvres Goyim ne soupçonnent même pas que leurs « écritures saintes » ont été trafiquées au fil des ans par des sionistes, qui ont rajouté et rajoutent toujours des notes en faveur d’eux-mêmes de manière à ce que ces Zuniens faibles d’esprit s’imaginent qu’ils seront enlevés par Jésus dans une soucoupe volante juste avant les réjouissances de fin des temps s’ils combattent pour les colons juifs, c’est-à-dire, tel qu’ils l’extrapolent de leur Bible, contre l’Islam en général.

      Paul Craig Roberts a été secrétaire adjoint au Trésor durant le premier mandat du Président Reagan et rédacteur en chef adjoint au Wall Street Journal. Il a occupé de nombreux postes universitaires et reçu la Légion d'Honneur sous François Mitterrand. Il est l'auteur de Supply-Side Revolution : An Insider's Account of Policymaking in Washington ; Alienation and the Soviet Economy et de Meltdown: Inside the Soviet Economy. Il est coauteur avec Laurent M. Stratton de The Tyranny of Good Intentions : How Prosecutors and Bureaucrats Are Trampling the Constitution in the Name of Justice. Son tout dernier livre est How The Economy Was Lost.



Original : vdare.com/roberts/110225_war_uber_alles.htm


Traduction copyleft de Pétrus Lombard


Dimanche 27 Février 2011
http://www.alterinfo.net/Mon-Dieu-que-la-guerre-est-chouette_a55724.html
Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Guerre contre les peuples
commenter cet article
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 23:24

new world order

SOMMES-NOUS À LA CROISÉE DES CHEMINS DES GUERRES DE CONQUÊTES INSPIRÉES PAR DIVERSES IDÉOLOGIES? N'ATTEIGNONS-NOUS PAS UN NOUVEAU STADE AVEC CETTE MONTÉE DES PEUPLES QUI PRENNENT CONSCIENCE DE LA GRANDE TRICHERIE DONT ILS SONT LES INNOCENTES VICTIMES?

Quelque chose de nouveau se dégage du panorama mondial, quelque chose qui
n’apparaissait pas avec autant de clarté que ce n’est le cas aujourd’hui.
Les peuples s’éveillent et comprennent mieux que quiconque ce quelque chose
de nouveau. C’est que les rideaux derrière lesquelles se cachent les tireurs
de ficelles, ceux et celles qui commandent les pouvoirs politiques, judiciaires,
financiers, tombent. Ils apparaissent maintenant sans masque, à découvert tant
dans leur cupidité que dans leurs manipulations et leurs mensonges. Ils ne
peuvent plus se cacher ni dissimuler leur mesquinerie et leurs crimes. Les
sépulcres blanchis à l’intérieur desquels ils y dissimulaient leur
pourriture viennent d’éclater.  

Nous n’en sommes plus à des différents idéologiques, à des ambitions du
pouvoir pour le pouvoir, à des choix démocratiques entre un parti et un autre,
mais à un saut qualitatif dans la conscience du pouvoir des peuples à assumer
eux-mêmes leur propre destinée. Éclairés et soutenus par la présence de
nouvelles technologies, surtout celles de l’information alternative et des
communications, ils peuvent détecter les faussaires qui se paient leur tête et
les mettre à la porte. Ils ont vaincu la peur. Ils ont retrouvé une nouvelle
solidarité.

Lorsque le peuple vénézuélien se soulève, en 2002, pour chasser les
putschistes et ramener leur Président là où il l’avait placé trois ans
plus tôt, il a alors donné un signal que le temps des tricheries était fini.
Lorsque le peuple bolivien, en 2008, a fait sa longue marche vers le Parlement
pour y rejoindre son Président, en grève de la faim depuis plusieurs jours, il
a démontré que le véritable pouvoir leur appartenait et que les sénateurs
devaient s’exécuter pour approuver leur nouvelle constitution. Maintenant ce
sont les peuples du Moyen Orient qui se lèvent et disent c’est assez. La
Tunisie, l’Égypte et d’autres qui suivront voient les chaînes avec
lesquels on les retient dans la pauvreté, la misère et, sans doute plus que
tout, dans la tromperie, la tricherie, le mensonge, la manipulation, le vol pur
et simple. Cette prise de conscience frappe de plein fouet leur dignité comme
personne et comme peuple. Ils sont indignés, blessés et en colère.

De toute évidence les enjeux de ces changements de garde et de gardiens ne se
réaliseront pas sans que les grands joueurs des pouvoirs dominants essaient de
reprendre le contrôle de la situation, non plus avec la force des armes, mais
en se fondant dans le peuple, un peu comme des caméléons, pour encore une fois
le manipuler plus subtilement. Déjà, nos médias font ressortir certaines
figures qui émergent de ces foules. Il faudra de la clairvoyance et de cet
instinct qui permet de détecter les faussaires. Quoi qu’il en soit, la
situation à venir ne pourra plus être de même nature que celle qui est
dénoncée et combattue par les peuples porteurs d’une conscience nouvelle des
réalités sociales et politiques.

Dans le livre de l’Apocalypse, il y a une façon d’identifier ces
sépulcres blanchis et le sort qui les attend.

« Mais les lâches, les renégats, les dépravés, les assassins, les impurs,
les sorciers, les idolâtres, bref, tous les hommes de mensonge, leur lot se
trouve dans l'étang brûlant de feu et de soufre : c'est la seconde mort. "
» Apocalypse 21,8  

Oscar Fortin,  
Québec, le 31 janvier 2011
http://humanisme.blogspot.com
http://www.alterinfo.net/LA-GUERRE-DES-GUERRES_a54591.html
Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Guerre contre les peuples
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'eva R-sistons
  • Le blog d'eva R-sistons
  • : Géopolitique, Politique, Médias. Le blog d'une journaliste écrivain opposée aux guerres, administratrice de R-sistons à l'intolérable. Articles de fond, analyses, conseils pratiques, résistance, dénonciation de la désinformation. Blog engagé d'une humaniste pacifiste, gaullienne de gauche, croyante, citoyenne du monde universaliste. Et attachée à l'indépendance nationale !
  • Contact

Profil

  • eva r-sistons
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)

Recherche

Archives