Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2011 3 09 /11 /novembre /2011 23:27

  Je publierai dans une dizaine de jours mon post promis sur le vrai Kadhafi, bourré d'infos anciennes sur lui, ma documentation est très importante (eva)

Libye – Tajoura tombe aux mains des pro-Kadhafi
Publié le 05/11/2011 à 11:46 - 3486 visites
Source : Allain Jules
Libye – Tajoura tombe aux mains des pro-Kadhafi

L’effondrement du dispositif de Kadhafi serait imminent, qu’ils disaient. Non, il s’est effondré renchérissaient-ils. Mais, la surprise est arrivée hier à Tajoura après la prière de vendredi. Selon le témoignage de plusieurs habitants de Tripoli, car Tajoura est situé à 14 kilomètres mais fait partie du district de Tripoli, de violents affrontements ont eu lieu dans la ville, aux abords de la Mosquée Murad Agha .

Selon des témoins, les brigades de Kadhafi ont pris par surprise et débordées les renégats de Benghazi en reprenant la ville. Les forces de Kadhafi avaient été accusées d’avoir commis un véritable massacre lors de leur fuite en août dernier, en abattant plus de 130 personnes de cette banlieue selon les médias « meanstream »…Hier donc, ce sont plutôt les mêmes populations qui les ont aidé pour la reprise de la ville.

Aucun média n’ose en parler. Les avions de l’OTAN n’étant plus là pour bombarder, ces brigades veulent mettre le cap vers Tripoli. Nous en sauront un peu plus dans la journée. Apparemment donc, le top départ de la reconquête a, me semble-t-il, été donné par Seif Al-Islam.


http://www.algeria-isp.com/actualites/politique-libye/201111-A6851/libye-taj%20oura-tombe-aux-mains-des-pro-kadhafi.html

 

.

 

Alexandre Loukachenko
12:18 05/11/2011
GRODNO, 5 novembre - RIA Novosti

Le président biélorusse Alexandre Loukachenko a accusé vendredi l'Otan de la mort du leader libyen déchu Mouammar Kadhafi, comparant les actions de l'Alliance à celles des nazis pendant la Seconde guerre mondiale.

"Les unités spéciales de l'Otan ont capturé le dirigeant du pays. On l'a maltraité, tiré sur lui alors qu'il était déjà blessé, lui a tordu les bras et la tête et l'a torturé, faisant pire que les nazis", a indiqué le chef de l'Etat biélorusse devant les journalistes sur le polygone biélorusse de Grodno.

"L'Otan a violé le mandat du Conseil de sécurité de l'ONU en Libye. Elle a commis des violences, Kadhafi et autres dirigeants du pays ont été tués", a ajouté le président Loukachenko.

Selon lui, la situation en Libye sera pire qu'en Egypte et en Tunisie, "parce que la Libye possède des ressources naturelles colossales".
Les Etats-Unis, la France, l'Allemagne et l'Italie souhaitent privatiser les richesses libyennes plus que les autres pays. Mais les pays occidentaux risquent de perdre le contrôle de la situation en Libye, à son avis.

L'insurrection armée en Libye a duré près de neuf mois. Les affrontements entre les troupes du régime Kadhafi et les rebelles soutenus par l'Otan ont fait des milliers de morts et ont causé un préjudice grave à l'économie de ce pays producteur de pétrole. Mouammar Kadhafi, qui a gouverné la Libye pendant 42 ans, a été tué le 20 octobre dernier aux environs de sa ville natale de Syrte.

 

Lien : http://fr.rian.ru/world/20111105/191835179.html

 

C'est aussi ce que je dis, le crime IGOBLE de M. Mouhamar Kadhafi est un acte de NAZI 

 

Ce qu'ils lui ont fait et cerise sur le gâteau l'affreuse cliton qui en JOUI lien ici :

 

Mort de Kadhafi et réaction de Mme Clinton :

http://www.centpapiers.com/mort-de-kadhafi/84689

 

Réactions :

 

http://chiron.over-blog.org/article-hugo-chavez-denonce-le-genocide-les-actions-bestiales-et-barbares-de-l-otan-en-libye-88012409.html

 

http://chiron.over-blog.org/article-multiplication-des-plaintes-en-justice-contre-sarkozy-87929009.html

 

 

http://chiron.over-blog.org/article-kenya-des-kenyans-protestent-contre-l-assassinat-de-kadhafi-87757730.html

 

 

http://chiron.over-blog.org/article-mort-de-kadhafi-des-images-degoutantes-poutine-87351865.html

 

 

  Mort de Kadhafi: la famille porte plainte contre l'Otan

  http://fr.rian.ru/world/20111026/191670454.html

 

 

L'Algérie ne livrera pas les membres de la famille Kadhafi aux nouvelles autorités libyennes, rapporte lundi le journal Le Soir d'Algérie citant une source gouvernementale.

"L'Algérie n'a nullement l'intention d'extrader les membres de la famille Kadhafi ni vers la Libye ni ailleurs", a fait savoir l'interlocuteur du journal. Selon lui, l'Algérie a accueilli les Kadhafi pour des raisons strictement humanitaires.

"Le monde entier a vu avec quelle sauvagerie l'on a tué Kadhafi. Nous n'allons pas exposer à un péril des gens qui sont sous notre protection", a poursuivi la source. "Nous sommes un pays souverain, et nous agissons conformément à la légalité internationale. Seule l'Onu est fondée à traiter avec nous sur ce dossier".

Le 29 août dernier, les autorités algériennes ont annoncé l'arrivée d'une partie de la famille du colonel Mouammar Kadhafi sur leur territoire. Selon Alger, il s'agit de l'épouse du colonel, Safia, de sa fille Aïcha, ainsi que de ses fils Hannibal et Mohamed, accompagnés de leurs enfants. Cette information a été transmise au Secrétaire général de l'Onu, au Conseil de sécurité, ainsi qu'au Conseil national de transition libyen.

Selon l'interlocuteur du quotidien algérien, les Kadhafi sont logés dans une résidence "secrète et hyper-sécurisée".

 

Lien : http://fr.rian.ru/world/20111024/191644410.html

 

 

Appelez un chat, un chat...

 

 

L'otan = nazis

 

 

  http://www.alterinfo.net/notes/Libye-le-president-bielorusse-compare-l-Otan-aux-nazis_b3410201.html

 

http://izuba.info/w/spip.php?page=ref&id_syndic_article=1031677 

 

 

 

Chiron

 

.

 

 

 

LIBYE. Les cinq révélations du livre de BHL

La France aurait envoyé une importante quantité d'armes et des militaires

au sol en Libye - Afriquinfos

bernard-henri lévy,sarkozy,libye,abdeljalil

 

 

Le livre de Bernard-Henri Lévy consacré à la guerre en Libye («La guerre sans l’aimer », Grasset) sortira mercredi en librairie. Voici, en avant-première, les cinq informations inédites contenues dans l’ouvrage.

 

1 - En juin dernier, la France a reconnu avoir livré des armes aux rebelles libyens mais, selon les annonces officielles, il ne s'agissait que d’une aide ponctuelle distribuée fin mai aux combattants du Djebel Nafoussa. D'après BHL, bien d’autres livraisons ont eu lieu à d’autres endroits et beaucoup plus tôt.

Le 16 avril, Nicolas Sarkozy reçoit en secret le chef militaire de la rébellion libyenne, le général Younes, celui-là même qui sera assassiné quelques semaines plus tard. Younes lui demande des armes. Mais « nous vous aidons déjà, lui répond le président français. Nous avons livré, nous vous livrons, beaucoup de choses… (…) Nous livrons à travers le Qatar, bien sûr. Mais cela ne trompe personne. Tout le monde sait que les armes livrées par le Qatar sont des armes livrées par la France. Est-ce que quelqu’un, parmi vous, imagine une seule seconde que, quand on dit « des armes livrées par le Qatar », c’est le Qatar qui envoie les armes ? » 


 

 

2 - La France a toujours nié avoir envoyé des soldats au sol, y compris des instructeurs. Or, ce même 16 avril, Nicolas Sarkozy demande à son conseiller diplomatique : « Nous en avons combien, au juste, des instructeurs français au sol ? » Après la réponse « inaudible » du diplomate, le président enchaîne à l’adresse du général Younes : « Peu importe le nombre exact. Des Français parlant arabe, on vous en a mis un certain nombre. On va, dans les jours ou les semaines qui viennent, en mettre encore. »

 

3 - La France n’a jamais reconnu avoir envoyé des forces spéciales sur le terrain. Or, recevant le président du CNT, Mustafa Abdeljalil, Nicolas Sarkozy aurait accepté, selon BHL, l’envoi «  de commandos d’élite ». Combien ? Le philosophe écrit qu’il a suggéré au Libyen de « demander trois cents forces spéciales, à partager avec la Grande-Bretagne, pour guider les frappes, entraîner les commandos d’élites libyens et, le moment venu, prendre Koufra. » BHL écrit que le président de la République a donné « satisfaction partielle » de cette requête.

 

4 - Presque jusqu’à la fin de la guerre, les alliés ont épargné une cible stratégique : « la piste d’aviation privée du Colonel » située dans sa ville-bunker de Bab al-Azizia. L’ambassadeur de Grande-Bretagne en France explique à BHL pourquoi cette piste et l’avion personnel de Kadhafi ont été volontairement épargnés. « Le message [à Kadhafi] est double. D’abord : vous avez une porte de sortie (….). Ensuite : si vous vous réveillez un beau matin en apprenant qu’une bombe anglaise ou française a endommagé votre piste privée, alors oui cela voudra dire que vous êtes fait. »

 

5 – A en croire BHL, les soldats français ont joué un rôle considérable dans la chute de Tripoli. Non seulement, l’aviation française, sous contrôle de l’Otan, a bombardé une vingtaine de cibles identifiées en commun avec le CNT, mais les forces spéciales françaises ont participé à l’opération sur le terrain. Le 17 août, Nicolas Sarkozy téléphone à BHL. « Il m’annonce que des armes sont arrivées, la nuit dernière, par la mer, de Misrata à Tripoli et que le Jour Zéro approche. » Quatre jours plus tard, c’est le soulèvement de la capitale libyenne. BHL écrit : « Eléments des Forces spéciales françaises, émiraties et, dans une moindre mesure, anglaises à la manœuvre. » C'est à dire à la direction des opérations. Comment ? Il n’en dit pas plus.

 

Sur le blog Affaires étrangères de Voncent Jauvert

 

Commentaire d'eva R-sistons, censuré sur ce blog du Nouvelobs journal prétendument démocrate et de gauche

A quand la traduction devant le TPI de ce faux philosophe et de ce vrai agent d'Israël ? La  France est un pays occupé par l'Axe du Mal GB-EU-Israël (analyse reprise par le Liesi, bulletin trimestriel, du 31.10.11, qui me cite) et fait, à ce titre, les guerres impériales pour leur compte. Pauvre France occupée, vassale...
.
   Des guerres de l’opium aux guerres du pétrole - Domenico Losurdo - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1987


        Réflexions de Fidel - Le rôle génocide de l’OTAN  (4 ème partie) - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2012

        Réflexions de Fidel - Le rôle génocide de l’OTAN  (3 ème partie)  - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2011

        LYBIE - Kadhafi : La gloire du vaincu - Joseph Eroumé - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article2010

        Libye – Au nom de quoi Sarkozy et Obama ont tué Kadhafi ?  par Allain Jules - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1999

        Égypte / Les Frères Musulmans égyptiens à l’épreuve de la révolution 3/3 par René Naba  
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1997

        Lizzie Phelan : " La guerre contre la Libye est une guerre contre l’Afrique" - http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1986

        Assassinat de Mouammar Kadhafi - Ambassadeur Christian Graeff : « Quand l’OTAN a-t-elle déjà tué un chef d’État ? »
        http://www.comite-valmy.org/spip.php?article1983
.

Chavez parle d'or ! 1mn 30 à ne pas manquer, tout est dit !

.

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 02:22
Vers une troisième guerre mondiale occidentalo-eurasienne PDF Imprimer Envoyer


La fin d’un cycle approche, l’ordre nouveau aussi, la destruction de la zone euro n’est plus qu’une question de temps et la mise en scène de la troisième guerre mondiale commence à prendre forme. Les évènements s’accélèrent à différentes échelles : nationale via l’arme monétaire avec des dettes souveraines impossibles à rembourser ; et internationale avec l’émergence de blocs continentaux en vue d’une confrontation planétaire. Les maîtres occultes de la gouvernance mondiale ont quasiment terminé de renouveler leurs pions. Ne restera plus qu’à appuyer sur le bouton déclenchant l’ultime conflit depuis l’Iran.



Alors que George Soros poursuit ses manœuvres subversives dans le monde arabe comme à Wall Street où il appuie les manifestants, que l’oncle Sam a exporté ses produits dérivés en Europe pour mieux aggraver la crise et sauver le dollar, que le premier ministre grec Papandréou consulte par référendum son peuple sur le plan de rigueur, que les agences de notation corrompues tuent les nations européennes une à une, que la France va bientôt perdre sa note AAA et que les affaires d’Etat se multiplient dans l’Hexagone, Nicolas Sarkozy et Angela Merkel s’agitent dans le vide puisque le mal est fait et qu’on ne peut résoudre un problème de dettes avec… encore plus de dettes.

 

Sur le vieux continent, tout le monde se doute désormais que le système financier va s’effondrer suite au défaut de paiement de la Grèce qui entraînera les autres dominos de l’UE dans l’abîme. En conséquence de la folie destructrice des banksters internationaux, la banqueroute couve mais personne ne sait avec exactitude quand elle se produira.

Les monnaies coulant toutes à des vitesses différentes, le retour à l’étalon or paraît plus que probable. Et ce sont encore les grandes puissances (Russie, Chine, Etats-Unis) qui retomberont sur leurs pattes alors que la haute finance aura augmenté sa domination sur les nations. Quant à la question spirituelle, bien que consubstantielle à ce plan de destruction, elle semble bien lointaine pour le contribuable lambda saigné de toute part.

 

Création d’un bloc eurasien depuis Moscou

 

Au Moyen-Orient, la fuite en avant belliciste de l’OTAN ponctuée dernièrement par l’assassinat du chef de file arabe Kadhafi ne laisse rien augurer de positif. D’autant que certains signes ne trompent pas dans le camp d’en face.

En effet, nous rappelant les propos de Bernard Kouchner en septembre 2007 sur RTL -lequel avait dit : « il faut se préparer au pire. Et le pire c’est la guerre »-, Dmitri Medvedev a dernièrement déclaré qu’« il faut se préparer à l’Armaggedon ». On se souvient que ce même Medvedev avait fait l’éloge de la nouvelle monnaie unique mondiale au G8 de L’Aquila en juillet 2009.

Plus récemment, Vladimir Poutine vient de créer, depuis Moscou, une Union Eurasienne avec dans ses bagages le Kazakhstan, la Biélorussie et bientôt l’Ukraine. Le premier ministre russe n’a pas multiplié les rencontres diplomatiques avec le président Hu Jintao pour rien. La cible étasunienne serait bonne à attaquer selon lui.

 

La coopération russo-chinoise prend tout son sens d’autant que les deux pays ont mis simultanément leurs armées en état d’alerte maximal. En gros, comme chacun l’aura compris, Russie et Chine se préparent à une troisième guerre mondiale dont le déclenchement a de très fortes chances de s’effectuer en Iran, nation isolée au sein d’un Moyen-Orient en plein tourment.

 

Deux blocs se font donc face : l’un occidental piloté par Washington sous l’influence sioniste alors que son opposant puise sa source à Moscou. Et ce en préambule d’une guerre qui sera tout sauf froide comme le pressent également l’économiste américain Lyndon LaRouche : « Nous avons maintenant des avertissements concernant l’imminence d’une troisième guerre mondiale. Il ne s’agit pas d’une prévision à long terme mais d’une perspective plutôt à court terme. […] Nous sommes déjà, si vous comprenez l’histoire le moindrement, à la veille d’une troisième guerre mondiale, la pire d’entre elles jusqu’ici. […] Ceci n’est pas encore certain, mais hautement probable. »

 

Revenons à présent en Libye où derrière les massacres de l’OTAN se dissimulait une féroce attaque -bien qu’indirecte- contre la Chine. Laquelle a progressivement délaissé le dollar et cessé d’acheter des bons du Trésor aux Américains. Chine et Etats-Unis sont dès lors en guerre monétaire ouverte. C’est aussi une guerre énergétique sans merci que se livrent à distance ces deux nations, car la Chine est le second pays importateur de pétrole au monde derrière les Etats-Unis. Mais le fossé se comble peu à peu et il n’est point étonnant que cette double concurrence n’engendre le conflit entre ces deux puissances.

En Libye, l’OTAN avait frappé fort sans lésiner sur les moyens. En neutralisant la Chine, en la coupant de son approvisionnement en matières premières, tout en sanctionnant un Mouammar Kadhafi qui voulut instaurer le dinar or au Moyen-Orient comme en Afrique du Nord. Sanction immédiate envers quiconque cherche à affaiblir le dollar, l’ancien dictateur libyen [1] payant au prix de sa vie son insoumission aux cartels bancaires et pétroliers.

 

Face à cette nouvelle dualité atlanto-chinoise dont Zbigniew Brzezinski n’est assurément pas étranger, il ne serait guère étonnant de voir, dans un futur proche et à l’instar de l’Iran, la Chine devenir la bête noire des médias occidentaux.

Mais qu’il s’agisse des Américains, Européens, Israéliens, Russes, Chinois ou même des autres membres du BRIC, une chose est certaine : personne ne remet en question l’inéluctable avancée du Nouvel Ordre Mondial. Chacun prend part à ce mondialisme messianique.

Tout concourt aujourd’hui au « choc des civilisations » conceptualisé par Samuel Huntington. Les médias alignés ont eu le temps de préparer les consciences à ce choc de culture voué à détruire ce qu’il reste de civilisations, d’identités et de traditions. L’idéologie dominante internationaliste métissée a tourné à plein régime. Nations et peuples étant vidés de toute souveraineté, ils ne seront une fois encore que les instruments de cette boucherie à grande échelle.

 

Les évènements se sont donc accélérés et la guerre tous azimuts ne peut que précéder la grande guerre qui couve depuis longtemps. Prophétisée bibliquement, la purge des peuples viendra en conséquence de tracas oligarchiques. En effet, si la Chine connaît de graves problèmes démographiques de surpopulation, le même genre de soucis à l’échelle planétaire taraude aussi le complexe militaro-industriel. Pour s’en convaincre, il suffit d’écouter les eugénistes en herbe que sont les David Rockefeller, Bill Gates et autre Ted Turner. Ainsi, réduire le volume de la population mondiale est clairement dans les clous.

 

En toile de fond de cette guerre énergétique et monétaire, l’avancée par la gestion des contraires planifiée par les dirigeants du cartel bancaire (les Khazars ashkénazes Rothschild en tête) veut qu’après le désordre naîtra un nouvel ordre ; comme ce fut déjà le cas suite aux deux premières guerres mondiales avec la Société des Nations puis les accords de Bretton Woods.

L’histoire ne cessant de bégayer, l’ordo ab chaos ne fait que se prolonger. L’ordre naturel empreint de stabilité est ainsi régulièrement bafoué.

 

Le plan Pike appliqué à la lettre

 

Cette troisième guerre mondiale paraît donc plus que probable. Elle confirmera la véracité des écrits prophétiques du 15 août 1871 d’un certain Albert Pike. Le haut initié franc-maçon écrivait alors :

« La troisième guerre mondiale doit être fomentée en profitant des divergences suscitées par les agents des « Illuminés » entre le sionisme politique et le monde islamique. La guerre devra être orientée de telle manière que l’islam (le monde arabe et musulman) et le sionisme politique (incluant l’Etat d’Israël) se détruisent réciproquement, tandis que les autres nations, une fois de plus divisées et opposées entre elles sur cette affaire, seront en cette circonstance contraintes de se combattre jusqu’à leur complet épuisement physique, moral, spirituel et économique. »

 

Dans cette lettre, le prêtre luciférien Pike parlait aussi du déclenchement d’« un formidable cataclysme social planétaire ». Des mots faisant froid dans le dos qui sont à mettre en relation avec cet enchaînement de guerres civiles en série précédant l’ultime guerre mondiale.

 

Qu’il soit financier, énergétique ou encore spirituel, chacun brigue le contrôle du monde et se soucie peu des dégâts collatéraux qui en découlent. Le capitalisme occidental opposé au communisme eurasien ne pouvant déboucher que sur la victoire du tiers qui les financera. Et il y a fort à parier que la finance khazar ashkénaze, comme lors des précédentes guerres, sera aux mannettes du carnage. Ne perdons pas de vue, au passage, que dans le schéma hégélien thèse-antithèse-synthèse, seuls les financiers sortent vainqueurs et que prendre parti, c’est déjà se tromper.

Comme toujours, les peuples ne seront que les victimes de ces oppositions fratricides ; ils croiront mourir pour une bonne cause mais ne feront que servir les intérêts du cartel bancaire, comme ils furent les grands cocus de toutes ces révolutions colorées ou sanguinaires visant à détruire nations et chrétienté.

 

Cette avancée des plans machiavéliques de l’oligarchie mondialiste peut paraître inquiétante pour le plus grand nombre tant ces évènements apocalyptiques s’annoncent désastreux. On se dit aussi que, soumise à rude épreuve, l’humanité révèlera alors sa vraie nature.

Les forces des ténèbres ont peut-être gagné les cœurs pour un temps. Mais cela ne doit altérer en rien notre foi en Dieu, notre persévérance dans la vérité, ni notre espérance en une résurrection de l’humanité dont le salut ne peut venir que de Jésus-Christ, seigneur, sauveur et rédempteur.

 

Johan Livernette le 2 novembre 2011

[1] Il est intéressant de relever la forte connotation religieuse (musulmane) du testament de Mouammar Kadhafi alors qu’il est d’origine juive par ses grands-parents.

 

http://johanlivernette.com/

 

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 02:20
Israël : Guerre interne pour éviter la guerre mondiale; Netanyahu et E. Barak ont décidé d'attaquer l'Iran contre l'avis des chefs du renseignement et l'armee.
.
Israël : guerre interne pour éviter la guerre mondiale
https://lh6.googleusercontent.com/1_4NO7mOgE8iqusDjbJIaVAqlXTA8cKYOkBIy8pQtCLGiAjFtws4etahE37i8bQXD1fsyoOrqyFvHAQcNDCOyYlBq7rdaC0u45tToY05ghZoxNIPrQ

https://lh6.googleusercontent.com/1_4NO7mOgE8iqusDjbJIaVAqlXTA8cKYOkBIy8pQtCLGiAjFtws4etahE37i8b

QXD1fsyoOrqyFvHAQcNDCOyYlBq7rdaC0u45tToY05ghZoxNIPrQ

4 novembre 2011 (Nouvelle Solidarité) – Comme le rapportent différents médias depuis quelques jours, Londres, Washington et Tel Aviv s’apprêteraient à lancer une attaque sur l’Iran. Mais en Israël, le combat fait rage entre idéologues fous au service de l’Empire financier britannique et de sa politique de guerre mondiale, et les factions plus réalistes au sein même des forces de sécurité.

Dans le Yediot Aharonot , premier quotidien du pays, Nahum Barnea a mis en garde : le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le ministre de la Défense Ehud Barak ont décidé d’attaquer l’Iran contre l’avis des chefs du renseignement, de la sécurité et de l’armée. Ils tentent désormais de rallier la majorité du cabinet de sécurité au sein duquel il ne leur manquerait qu’une voix pour lancer l’offensive. De son côté Haaretz, le quotidien de la gauche israélienne, révèle que Barak veut cette attaque « aussi vite que possible ».

Selon Barnea et d’autres sources, les chefs du Mossad, du Shin bet et de Tsahal sont opposés à une telle attaque, tout comme leurs prédécesseurs. Mais tous trois sont beaucoup plus jeunes, moins expérimentés, et d’aucun s’interrogent s’ils seront capable de prévaloir sur Netanyahu comme l’ont fait leurs prédécesseurs.

Meir Dagan, chef du renseignement jusqu’en janvier 2011, et Yuval Diskin, chef de la sécurité intérieur jusqu’en mai 2011, qui s’opposent publiquement à la guerre contre l’Iran depuis longtemps, sont accusés d’être la source des

 fuites. Le quotidien Maariv a rapporté que Netanyahu a lancé une enquête et que face aux menaces de mise en examen, Dagan a rétorqué :  « Eh bien, qu’ils m’inculpent ».

Même Moshe Ya’alon, ancien chef d’Etat-major des forces de défense israéliennes et partisan de la ligne dure, tente de mettre un frein à la fuite en avant. Les ministres Dan Meridor (renseignement et énergie atomique) et Benny Begin (sans portefeuille) se sont également exprimé contre les frappes aériennes sur l’Iran.

Pour Reven pedatzur, journaliste défense de Haaretz , « si quelqu’un peut sauver Israël de la catastrophe c’est le commandant des forces aériennes » . Il doit dire « au Premier ministre et au ministre de la Défense qu’une attaque aérienne sur l’Iran n’atteindrait aucun de ses objectifs » . « Ce ne serait pas faire montre de défaitisme mais plutôt d’un sens de responsabilité suprême à une époque dans laquelle le processus décisionnel est dangereusement détraqué. Il n’y a que lui qui puisse empêcher la collision ».

Comme en 2003, Londres nous garantit de fausses informations

Le 8 novembre, l’Agence internationale pour l’énergie atomique (AIEA), va publier un rapport qui selon le Guardian de Londres fera des révélations explosives sur le programme nucléaire militaire iranien. Il pourrait servir de déclencheur international pour une attaque. A Washington, les sources de nos amis de l’ EIR ont mis en garde contre le contenu de ce rapport. Selon eux, il ne fera que répéter les accusations déjà connues, où parce que l’Iran n’a pas répondu à toutes les dernières demandes, l’AIEA va déclarer « on ne peut donc pas être 100% sûrs » qu’il n’y ai pas de programme d’armement secret. De surcroît, ces sources indiquent que la dernière édition de la National intelligence Estimate (NIE – postions officielles des services de renseignement américains) réitère les mêmes conclusions que dans sa précédente version : il n’y a pas de programme nucléaire militaire en Iran.

 

http://www.solidariteetprogres.org/Israel-guerre-interne-pour-eviter-la-guerre-mondiale_08235

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 02:17
Chavez dénonce le génocide, les actions "bestiales" et...

.

Chavez dénonce le génocide, les actions "bestiales"
 
http://www.dailymotion.com/video/xm4gnc_chavez-denonce-le-genocide-les-actions-bestiales-et-barbares-de-l-otan-en-libye_news?start=10#from=embediframe

 

 

 

 

 

.

Partager cet article
Repost0
6 novembre 2011 7 06 /11 /novembre /2011 02:13
ISRAEL UNE GUERRE CONTRE L’IRAN ? Source: lemonde.fr By: DELAUDE

http://www.lefigaro.fr/international/2011/11/02/01003-20111102ARTFIG00647-israel-etudie-l-option-d-un-raid-contre-l-iran.php

http://minuit-1.blogspot.com/2011/04/iran-vers-une-attaque-et-la-3eme-guerre.html

 

Nicolas Sarkozy (Conférence Presse clôture G20) élude la question mais reconnaît que si Israël est "menacé", la France ne restera pas les bras croisés. Avec un agent des Anglo-Saxons et d'Israël à la tête de la France, nous allons vers l'abîme... (eva R-sistons)

Obama and the War

Slogan de campagne d' Obama : "YES WE CAN"

http://edifice.over-blog.com/article-une-prophetie-bien-troublante-63706509.html

 

 

De la crise financière à la crise nucléaire ?

Par eva R-sistons


 

Alerte sérieuse ! Vous savez ce que je pense de la Presse de gôche, complice des politiques ultra-libérales même si elle masque sous un vernis progressiste ses orientations véritables, totalement alignées. Mais là, je vais la citer, non pour la brocarder cette fois, mais pour interpeller...

 

Vincent Jauvert, journaliste au NouvelObs, lance un pavé dans la mare sur son blog : "Les Etats-Unis et Israël s'apprêtent-ils à frapper l'Iran ?". S'il pose la question, c'est peut-être que nous sommes réellement au bord du gouffre... D'ailleurs, en écoutant les Infos, j'avais noté que les marionnettes du G20 ne se contenteraient pas de tout faire pour empêcher la Grèce de recourir à un référendum (à une consultation démocratique du peuple, donc) afin d'imposer, de force (comme le Traité de Lisbonne) les plans qui transfèrent nos libertés (voir le MES, par exemple), et les  ressources des Etats et des peuples, entre les mains de quelques profiteurs insensés et sans scrupules. En effet, on faisait allusion à la politique nucléaire de l'Iran, en plein G20, ce qui était de très mauvaise augure...

 

Ainsi, non seulement on piétine les droits et la volonté des peuples, mais on préparerait une apocalypse... nucléaire ! C'est gravissime ! Voici ce que j'écrivais en commentaires de l'article de Jauvert, à partir d'un échange sur la prétendue menace de l'Iran :  

 

 

" Il est facile de déformer des propos. Jamais l'Iran n'a dit qu'il voulait rayer Israël de la carte, même s'il pense, comme beaucoup, qu'Israël, si belliqueux (c'est un euphémisme), est un très gros problème pour l'humanité, comme ses alliés anglo-saxons et maintenant français, avec un Sarkozy très va-t-en-guerre, néo-conservateur à la sauce Bush de sinistre mémoire, imposé aux Français contre leur gré (par les Médias opportunément "sionisés") et contre leurs traditions. La vérité, c'est que ce sont des officiels israéliens qui n'hésitent pas à faire comprendre (comme Lieberman, évoquant un Hiroshima en Iran, rien que ça !) qu'il faut se "débarrasser" de l'Iran (qui d'ailleurs n'a JAMAIS attaqué personne) - et eux le feront, puis ils pilleront le pays et le contrôleront comme en Irak, en Libye, etc ! On trouvera bien un prétexte comme le risque des armes de destruction massive, relayé par les médias collabos, hélas (quelle sinistre responsabilité ! Et on ose parler de démocratie ?).

"Obama et Sarkozy, plus complices que jamais, veulent être ré-élus, et pour cela, rien ne vaut une "bonne" guerre "diversion", et favorisant "l'union sacrée". Quel cynisme ! De surcroît, il faut masquer la profondeur de la crise aux USA et en France, rien ne vaut une guerre là aussi, enfin le capitalisme prédateur veut rebondir grâce à une guerre mondiale. Même - et surtout - sur des ruines et en imposant la paix des cimetières. Et là, il pourrait s'agir cette fois d'un conflit  nucléaire, planétaire, et génocidaire (on rejoint les plans des promoteurs fous du Nouvel Ordre Mondial). Nous sommes sur une poudrière, à cause des dirigeants apprentis-sorciers, qu'il faudrait empêcher de nuire, ce sont eux qui devraient se retrouver devant une CPI tenant enfin son rôle.

"Amis lecteurs, préparons-nous au pire... Si les Médias voulaient réellement informer, enfin, il serait possible d'arrêter la machine infernale. Sinon, elle sera dévastatrice  - et les promoteurs de ces politiques folles ne seront pas à l'abri des conséquences de leurs forfaits, effet boomerang inévitable (cf avec le nucléaire).

"Etat d'alerte planétaire, faisons des provisions etc (voyez les conseils-survie sur mon blog http://sos-crise.over-blog.com)

Je vais publier ce post (et des commentaires, dont le mien) sur mes blogs. Il nous faudra être solidaires, créatifs, et prévoyants. Les fous au sommet vont aller vite pour empêcher que les éveillés ne se multiplient et ne finissent par faire obstacle à leurs plans... fous ! eva"

 

(2e commentaire, publié celui-là ! ) : "J'ajoute que l'Italie est dans le même cas, Berlusconi VEUT se maintenir au pouvoir, coûte que coûte, quels que soient les moyens employés, comme Obama et Sarkozy, donc il sera un fidèle allié du duo, du prix Nobel de la Paix et de celui qui se complait dans les guerres, l'Occupant de l'Elysée. Jolie coalition (contre les peuples !)

"Le problème, pour les peuples, ce ne sont pas seulement les banksters, mais les dirigeants. Interchangeables, finalement. Jolie démocratie (d'ailleurs imposée aux réticents) !

"Si nous échappons à l'apocalypse, nous le devrons, à défaut des Médias jouant leur rôle de sentinelles (et de ce fait pouvant  favoriser une prise de conscience permettant de contrer le pire),  aux Chinois, d'une certaine façon maîtres du jeu sur le plan financier et économique, et pouvant faire pression... eva "

 

Sinon, les conséquences seront pour tous: Le nucléaire ne s'arrêtera pas aux frontières !

 

A noter d'ailleurs que le Nouvelobs, via son journaliste Jauvert, a censuré mon premier post. Jolie, jolie démocratie !

 

Ce que je voudrais dire,

concernant ces événements (qui d'ailleurs se précipitent) :

 

- Une fois de plus, on s'est moqués de nous ! Le référendum ? Il s'agirait d'un coup politique (pour dramatiser la situation, obtenir certains résultats politiques comme l'union des partis, et au final, convaincre les peuples d'accepter ce dont ils ne veulent pas, en dissimulant les vrais enjeux et en provoquant la peur du chaos), de pressions, tout simplement ! Internes (pour se sortir du pétrin politique), et face aux Décideurs étrangers !

 

- Le référendum sauterait ? Au profit de nouvelles élections (ou pour laisser le G20 gérer la crise au profit de l'Oligarchie, ou encore pour sortir de l'euro...) ? Pardi, ce n'est pas la même chose ! Le référendum sur l'euro permettrait au peuple de décider de son avenir, enfin. Intolérable pour les décideurs-dictateurs soucieux de défendre les privilèges de leurs amis ! Tandis que de nouvelles élections n'apporteraient rien: Laissant choisir entre deux partis se succédant toujours, en Grèce, avec des dirigeants issus des mêmes familles - pour faire exactement la même politique ! Imposture servant seulement les décideurs du Nouvel Ordre Mondial... 

 

- Il y a un fossé entre les décideurs et les peuples.  Dans l'émission de faux débats C dans l'Air, au seul service de l'Oligarchie anglo-saxonne et israélienne, les valets de la Haute Finance rivalisent de mauvaise foi en affirmant que la crise a des effets positifs... Voyez leur cynisme ! "Il FAUT des crises pour que l'UE avance ! Les Traités européens n'osaient pas aller si loin... Une crise prépare à devenir adulte, on apprend à renoncer aux rêves... C'est une phase de recréation de l'Europe !" Pardi ! Imaginent-ils la souffrance sociale que ces politiques abominables provoquent, pour le SEUL profit de quelques-uns seulement ? Imaginent-ils qu'elles font vivre un enfer à de plus en plus de citoyens ? Non, bien sûr.

 

- La dictature est en marche. Avec le MES ("Le MES est le nouveau dictateur européen. Chaque fois qu'il veut, et aussi souvent qu'il le veut, il peut simplement demander aux pays de la zone euro de payer des milliards d'euros dans les 7 jours. Ainsi, le MES pourra ruiner tout gouvernement en une semaine !", http://senor-information.over-blog.com/article-alerte-la-dictature-europeenne-se-met-en-marche-explication-87893870.html), entre autres, et maintenant des dirigeants sans scrupules comme Sarkozy, imposent des politiques dont les citoyens ne veulent pas, au seul bénéfice d'une poignée de gangsters internationaux... Comme il y a quelques années Sarkozy a imposé le Traité de Lisbonne en piétinant les votes des Européens ! Est-ce qu'on imagine ce que cet individu fait dans le monde, en se présentant comme "super", "sauveur", etc ? Des guerres monstrueuses, génocidaires; la liquidation de toutes les traditions sociales, culturelles, de laïcité ou d'indépendance nationale, etc, françaises (sans parler de la liquidation de ses réserves d'or, de ses territoires, de son patrimoine, et peut-être, qui sait ? De ses secrets d'Etat !); un verrouillage complet des Médias; des tensions permanentes entre individus; un climat malsain, pour entretenir, artificiellement, le choc des civilisations, des cultures; une politique centrafricaine prédatrice et meurtrière, dans le pire sens colonial, impérialiste, du terme; une aggravation de la crise pour les classes populaires et moyennes, etc etc...

 

- La crise financière, la crise du capitalisme va-t-elle se doubler, maintenant, d'une crise nucléaire ? Israël brûle d'en découdre avec l'Iran, comme avec tous les Etats qui ne lui sont pas soumis, d'ailleurs. Avec un Gouvernement comme le sien, d'Extrême-Droite (et en osant donner des leçons au monde ?), avec des appuis ultra-religieux comme ceux qu'il a (n'oublions pas que le Talmud, livre sacré des extrémistes juifs, appelle à la mise en esclavage des goys, ou à leur liquidation "comme des animaux", ce qui est sans doute la forme la plus abominablement accomplie du racisme, qui n'est pas sans évoquer celle d'Hitler, meurtrier), avec les capacités de nuisance militaires ou fiancières qui sont les siennes, l'Etat hébreu constitue en effet un défi majeur pour le monde. Entre ses fanatiques appelant à un Hiroshima pour les indésirables (ce qui n'a rien à envier à la Shoah), et ses citoyens qui brûlent d'en découdre avec l'Iran nucléaire ou ceux qui rêvent de réaliser le Grand Israël, en pratiquant la politique de la terre brûlée comme en Irak ou même plus récemment, en Afrique (Côte d'Ivoire, Libye pour commencer, face aux Chinois qui, eux, négocient leur présence), on peut légitimement penser qu'Israël fait peser sur le monde d'effroyables menaces.

 

- Soyons sûrs que la Presse aux ordres va présenter le couple Obama-Sarkozy comme bienfaisant, et l'occupant de l'Elysée, comme formidablement efficace.

 

Et aujourd'hui, l'Etat hébreu dirigé par des éléments d'Extrême-Droite, fera tout pour neutraliser les effets de l'adhésion de la Palestine occupée à l'UNESCO. Il s'agira de brouiller les cartes, de détourner l'attention des légitimes revendications portées (avec l'adhésion d'une grande partie de l'humanité) par un peuple persécuté comme jadis les Juifs, mais plus subtilement (ainsi certains sites convoités par les Hébreux, au mépris du Droit, pourraient être protégés, à l'avenir)... Tout cela est intolérable, évidemment, aux yeux de l'Etat qui se permet tout, en piétinant tous les Droits, même internationaux, en exigeant la soumission de tous... Eternelle fuite en avant, ou diversion, pour fuir une réalité refusée !

 

Et pendant ce temps, comme au Journal de 20 h orchestré par les soutiens d'Israël sur FR2, pourtant chaîne nationale (donc normalement au service de TOUS les intérêts, pas d'un groupe), on fait venir Attali le soutien du NOM pour pérorer, ou on dévoile quelques dessous des évasions fiscales pour ne surtout pas évoquer les ressorts des politiques engageant le présent et l'avenir de l'humanité. Une imposture de plus !

 

Il y a fort à parier que tandis que la Presse évoque la complicité entre Obama et l'Occupant de l'Elysée, en coulisses les tristes sires au service des bourreaux des peuples élaborent des plans prédateurs, sanguinaires, meurtriers, conduisant à l'élimination de l'Iran millénaire, dont ils jalousent l'héritage culturel, l'indépendance, et les ressources juteuses. Tandis qu'encore et toujours, on pérore sur l'élimination des seuls citoyens juifs, par les bourreaux de jadis...

 

Imaginent-ils les conséquences de leurs actes criminels, les dirigeants qui préparent l'apocalypse en Irak, en Libye ou en Iran (voire en même temps en Syrie, au Liban, en Palestine occupée... la voracité assassine ne connaît pas de limites !) ? Sans doute pas. Pourtant, si maintenant la crise du capitalisme financier se double d'une crise nucléaire contre l'Iran, pays risquant d'être rayé de la carte, nous pouvons nous préparer au pire... d'autant que Sarkozy, au premier plan de toutes les guerres de conquête et de pillage, mettra notre pays en danger... Ainsi, nous serons doublement pénalisés : On nous aura imposé un dirigeant pour lequel nous n'aurions jamais voté, et ensuite, on nous impose des politiques et des guerres dont nous ne voulons pas !

 

Pendant ce temps, Jauvert persiste à censurer mon premier commentaire. Le 3e, lui, est passé : "Mon commentaire, le premier, l'essentiel, va-t-il sauter parce que trop réaliste, sur un support se battant soi-disant pour une vraie démocratie ? Hilarant ! Le 2e commentaire, publié (Berlusconi) n'a de sens que par rapport au premier. Si c'est le cas, veuillez supprimer le 2e. De toutes façons, j'évoquerai ce post sur le mien, et je publierai certains commentaires ainsi que LES miens, publiés ou censurés... eva"

 

Quant aux Médias rampant devant les Puissances oppressives, ils s'élèvent déjà contre une plus grande participation au pouvoir du peuple, par exemple sur C dans l'Air ce jour : "Oui, les peuples ne peuvent pas forcément saisir la nécessité de certaines politiques. Le peuple a élu des citoyens pour le représenter, il faut s'y tenir". Comme Aznar entraînant l'Espagne contre l'Irak, alors que les Espagnols ne voulaient pas de cette guerre ? Enfin, C dans l'Air, et les autres médias aux ordres, ne manquent jamais une occasion, jour après jour, afin de plaider pour la nouvelle gouvernance économique, toujours plus centralisée... et coupée du peuple ! Ils servent à ça, les médias imposteurs : A préparer l'opinion à ce dont ils ne veulent pas, le libéralisme, les guerres, le fédéralisme, la nouvelle gouvernance mondiale...

 

Le pire n'est pas pour demain ? Pour après-demain, alors ! Mais on n'y échappera pas. A moins d'un sursaut planétaire ! Relayé par des journalistes dignes de ce  nom, évidemment...

 

eva R-sistons

 

http://r-sistons.over-blog.com

 

TAGS: Nouvelle gouvernance mondiale, Jauvert, Nouvelobs, Iran, guerre, médias, Obama, Sarkozy, Irak, C dans l'Air, Aznar, Etats-Unis, France, Chine, nucléaire, fédéralisme, Talmud, Shoah, Hiroshima, Palestine, UNESCO, Attali

 

 


 

Les Etats-Unis et Israël s'apprêtent-ils à frapper l'Iran ?

(Vincent Jauvert)

 

qom.jpg

                                    Le site nucléaire de Qom en Iran

 

Tout à l'heure, lors de sa courte déclaration à la presse en marge du G20, Barack Obama a insisté sur la question du nucléaire iranien. Il a dit :

 

 "[Nicolas Sarkozy et moi] avons évoqué la menace posée par les progrès iraniens sur le nucléaire, l'AIEA va publier un nouveau rapport sur le programme iranien la semaine prochaine. Le Président Sarkozy et moi-même, nous sommes d'accord sur le fait qu'il faut maintenir cette pression internationale sans précédent, pour que l'Iran remplisse ses engagements."

 

Pourquoi une telle déclaration au beau milieu de la crise grecque et alors que le dossier iranien ne fait pas partie de l'ordre du jour officiel ?

 

Israël et ses alliés occidentaux préparent-ils une action militaire ?

 

La rumeur à ce sujet a resurgi ces derniers jours.

  

Vendredi, un journaliste réputé du grand quotidien israélien "Yediot Ahronot" affirmait que Benjamin Netanyahu et son ministre de la Défense, Ehud Barak, avaient décidé de frapper l’Iran et qu’ils essayaient de convaincre le reste de leur gouvernement  – pour l’instant sans succès.

 

D’autres journaux israéliens ont rapporté qu’Israël venait de tester un missile Jericho capable d’atteindre le territoire iranien. Ils ont ajouté que l’aviation israélienne a participé la semaine dernière à des exercices de ravitaillement en vol avec l’Italie et l’Otan – rappelant que, pour bombarder l’Iran, les appareils israéliens devraient justement être ravitaillés en vol.

 

Enfin, dans son édition d’hier, le quotidien britannique "The Guardian", d'ordinaire bien informé, a consacré toute sa manchette à l'information selon laquelle les Etats-Unis multiplieraient les plans de frappes contre l’Iran et que le Royaume Uni participerait à cette planification, son apport se limitant, en cas d’attaque, à un soutien maritime.

 

On ne peut évidemment exclure qu’à force de brandir cette menace, Israël se prépare réellement à une telle intervention et que, dans ce cas, malgré les réticences d’Obama d’engager l’Amérique dans un quatrième conflit en dix ans, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne (et peut-être la France) lui apportent son soutien, et que, donc, la déflagration ait bien lieu.

 

Plusieurs éléments crédibilisent cette hypothèse :

 

- la semaine prochaine l’Agence Internationale pour l’Energie Atomique va donc remettre à membre de son Conseil, un rapport sur le programme nucléaire iranien. D’après les fuites, il sera moins dur que ne l’espéraient les Etats-Unis. Il devrait néanmoins lever les derniers doutes sur le caractère militaire des activités atomiques de l’Iran. Fort de ce document, Israël et les Occidentaux pourraient décider d’agir très vite.

 

- D’autant plus vite que, selon les spécialistes, l’hiver ne serait pas propice à une action aérienne du fait des nuages ;

 

- et que la campagne électorale aux Etats-Unis démarrant réellement à partir de janvier prochain, Barack Obama préférerait agir tout de suite.

 

- ajoutons qu'il y a quelques jours, le FBI dit avoir mis à jour un complot iranien visant à assassiner l'ambassadeur saoudien à Washington. Une telle information pourrait servir de justification de plus à une opération militaire.

 

Reste que l’hypothèse la plus probable est celle d’une campagne d’intoxication orchestrée de longue date.  

 

En fait, dans la foulée du rapport de l'AIEA, les Occidentaux voudraient obtenir un durcissement des sanctions contre l’Iran. Cette fois, ils entendent viser la banque centrale iranienne qu’ils voudraient totalement isoler du reste du monde de façon à paralyser l’économie du pays. La commission des affaires étrangères du Sénat américain a décidé hier de proposer une loi dans ce sens au Congrès.

 

L’opération d’intoxication aurait donc pour but de dire aux Russes, aux Chinois et aux Bric que, s’ils continuent à refuser d’adopter au Conseil de Sécurité ces sanctions contre la banque centrale iranienne, des frappes seront inévitables - vraiment inévitables.

 

Commentaires :

 

Espérons que le Venezuela, le Bresil, la Russie et la Chine (et pourquoi pas la France :) ) s'allient avec l'Iran pour enfin mettre une bonne branlée à l'axe du mal (Etats-Unis - Israel). Les Etats-Unis et Israël sont vraiment arrogants, avec des discours basés sur des mensonges, il sont le problème principal de la planète, il est temps de les remettre sur leur droit chemin.

 

 

Ces frappes entraîneraient une riposte iranienne d'envergure, qui aboutirait à impliquer les bases américaines du Golfe arabe. C'est pourquoi il est hautement improbable que les États-Unis laissent faire Natanyahou. L’Iran a tiré des leçons des erreurs irakiennes en renforçant ses capacités militaires conventionnelles et en dispersant ses centrales nucléaires aux quatre coins du pays.
Si ce conflit devait, malgré tout, éclater, une victoire contre l’Iran (même après une long conflit) serait certes productive pour une économie américaine en profond déficit. Mais en fin de compte, une telle guerre déboucherait sur une profonde crise. Et si l’issue en est connue d’avance, l’ampleur des dégâts collatéraux ne cesse de faire hésiter les stratèges.
Une guerre contre l’Iran inciterait aussi la Russie à s’impliquer plus vite que prévu dans un conflit régional. Ce pays, opposé en 2003 à la guerre d’Irak, serait très hostile à une progression américaine vers ses frontières. Le bouclier antimissile, installé dans des pays de l’ex-bloc soviétique, était déjà un défi que Moscou n’a pas manqué de relever.
Ce contexte drainerait la Chine, dont le capitalisme sauvage nécessite d’immenses besoins. Soucieux de diversifier ses principales sources d’approvisionnement, ce pays exploite les réserves africaines de pétrole. Ses ambitions économiques ne se contenteront pas longtemps de sa zone d'influence actuelle . Une guerre de grande envergure, dans un Moyen-Orient totalement dominé par les USA et ses alliés, offriraient à la Chine l’occasion de s'y impliquer, voire de choisir clairement son camp.
www.eme-editions.be/product.php?id_product=47220

 

 

J'ai envoyé encore un commentaire, à nouveau censuré :

Je vois : Mon premier commentaire a été censuré parce qu'il s'en prenait à la vache sacrée de l'occident, sioniste. On peut, on doit, fustiger Islam, Arabes, Musulmans, mais il ne faut rien dire de tant soit peu désobligeant sur l'état le plus criminel de la planète, violant en permanence le droit international, et qui en définitive conduira l'humanité, en attaquant l'Iran, en le rayant de la carte, à l'apocalypse nucléaire ! La France sera au premier rang, avec Sarkozy, donc nous tous, contre notre volonté !
En fait on se couche devant des dirigeants criminels d'Extreme-Droite en Israël ! Ca en dit long sur les orientations REELLES du Nouvelobs ! Ceux qui se couchent verront ce que nous allons devenir. Comme en 40 !
Je rappelle que je porte en moi toutes les origines, catho par mon père, juive et un peu orthodoxe par ma mère, musulmane par amitié pour une Palestinienne, protestante par choix, baha'i syncrétiste par sympathie, par ouverture. Donc je m'en prends à Israël à cause de sa politique, en Libre Penseuse recherchant seulement vérité, justice, paix.
Bonsoir M. le Censeur Jauvert, du Nouvelobs ! eva

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 05:41

 

Signez la Cyber-Lettre adressée aux parlementaires

Refusez le budget militaire 2012



Signez la cyber-pétition en ligne


Les caisses sont vides ? Et pourtant, les députés sont appelés à voter le 9 novembre un budget de la Défense de plus de 40 Milliards d'euros, pensions comprises.

Ce n'est pas la crise pour tout le monde et tous les budgets. Ce budget de la Défense 2012 prépare les guerres de demain et alourdit la dette publique. L'arme nucléaire y a encore une fois la part belle.

Ce budget est la conséquence de la réintégration de la France dans le commandement militaire de l'Otan et du vote de la Loi de programmation militaire 2010-2013 qui engloutira ces prochaines années 186 milliards d’euros au bénéfice de la Défense, dont 102 milliards seront consacrés à l’équipement des forces. Quelles sont les menaces auxquelles notre pays doit faire face et qui nécessitent un tel détournement de fonds ?
Au lieu de servir à préparer la guerre, ces sommes colossales devraient servir à éradiquer la faim dans le monde, assurer un accès à l'eau potable à tous, garantir une éducation partout sur la planète, ...promouvoir la paix.

Le Mouvement de la Paix vous invite à vous mobiliser pour refuser ce véritable budget de guerre. 


Pour cela :

  • Signez la cyber-pétition en ligne qui sera envoyée en votre nom aux parlementaires, députés et sénateurs, de votre département - cela ne prend que quelques instants;
  • Faites signer cette pétition autour de vous (en téléchargeant la pétition en un fichier pdf) et renvoyez les signatures au comité du Mouvement de la Paix de votre département ou au siège national du Mouvement de la Paix, Maison de la Paix, 9 rue Dulcie September, 93400 Saint Ouen;
  • Demandez un rendez-vous aux parlementaires de votre département pour les mettre devant leur responsabilité;
  • Faites suivre ce message (en format html) à vos connaissances pour former la chaîne de la paix.

Nous comptons sur vous.

Le Mouvement de la Paix

www.mvtpaix.org

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 05:26
Chars Leopard 2A6 de l'armée grecque.
wikipedia org
La Grèce vient de décider de changer la "totalité" de l'Etat-major de son armée.

 

URGENT- Information de dernière minute : la Grèce vient de décider de changer la « totalité » de l’état-major de son armée (source : ministère de la défense), en précisant qu’il ne sera recomposé que de militaires « sûrs », c’est-à-dire patriotes et n’appartenant à aucune organisation suspecte, y compris « la franc-maçonnerie. » (source : hebdomadaire grec To Vima)

Les grecs craignent un risque de coup d’État militaire, un coup de force des agents de l’étranger infiltrés dans la société, agents de la CIA, etc, ou autres corrompus.

Un coup d’Etat pour éviter le référendum ?

Tout est possible, ou un conflit armé avec la Turquie financée lourdement par des banques américaines et européennes, il faut suivre de près et avec attention ce qui va se dérouler dans les prochains jours dans cette région de l’est méditerranéen qui risque d’exploser en zone de conflit incontrôlable.

Source : Wikistrike.

 

http://attention-crash-mondial.blogspot.com/

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 04:39

La Russie livre des détecteur de radars à l'Iran
 

 

La Russie qui avait renoncé à livrer des radars S-300 à l’Iran après le vote de la résolution 1929, a finalement décidé de lui vendre des détecteurs mobiles de radars 1L222 Avtobaza. Cette arme étant purement défensive ne tombe pas sous le coup de l’embargo onusien. Dans la pratique, elle permettra aux Iraniens d’observer tout mouvement aérien non seulement au dessus de leur territoire, mais dans toute le Proche-Orient.


Cette décision intervient après l’annonce de l’installation par l’OTAN d’un radar géant ABM en Turquie. Compte tenu du relief de la région, ce dispositif est destiné à surveiller la Syrie et l’Iran. Il est inter-opérable avec les radars israéliens.


 
http://www.voltairenet.org/La-Russie-livre-des-detecteurs-de

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 04:33

 

Syrie, la France s'apprête-elle à entrer
dans une nouvelle guerre?

 

 

Lors d’une interview accordée à la télévision syrienne mardi 18 octobre, le colonel français Alain Corvez a tenté de répondre à cette question. D'embéle, il a affirmé que la France ne devrait pas chercher à déclencher une nouvelle guerre. Aux dires du général, le complot qui se trame contre la Syrie vise son rôle clé dans la région.
{C}« L'adoption de la politique américaine par le président français Nicolas Sarkozy porte préjudice à la renommée de la France censée ne pas s'ingérer dans les affaires des autres pays. Quels sont les vrais motifs de Sarkozy à changer ses positions vis-à-vis de la Syrie ? », s’est-il demandé, soulignant que l'intérêt de la France suppose le respect des droits des peuples et la non-ingérence dans les affaires intérieures des pays. Soulignant la nécessité de distinguer les manifestants qui appellent à la réforme des groupes armés qui cherchent à s’emparer du pouvoir par la force, le colonel a accusé l’entité sioniste d’avoir participé aux événements en Syrie, ce qui confirme l’existence d’un complot extérieur visant la Syrie. Il a évoqué la situation stratégique de la Syrie, son héritage culturel et patrimonial qui font d'elle un pays incontournable dans la politique arabe et dans les solutions à plusieurs problèmes dans la région.
Corvez a ajouté que dès son accession au pouvoir, le président Bachar al-Assad voulait mettre en place des réformes en faveur du développement de son pays, suivant les impératifs de l’époque moderne, mais les circonstances extérieures l’en avaient empêché : l'assassinat de l'ancien Premier ministre libanais Rafiq Hariri puis la guerre opposant l’entité sioniste au Liban en 2006…
Il a souligné qu'en dépit des événements qui agitent la Syrie depuis des mois, le président Bachar al-Assad a montré sa disposition à mener des réformes et a annoncé l'organisation d'élections prochainement.
Le colonel a précisé qu'il n'y aurait pas d'intervention militaire de l'OTAN contre la Syrie pour différentes raisons, entre autres parce que l'Occident n'avait pas les moyens d'ouvrir un nouveau front alors qu’il est impliqué en Libye et ne parvient pas à se sortir de l’impasse afghane. Il a ajouté que les sanctions économiques imposées à la Syrie visaient à étouffer les Syriens. Ces sanctions pourront être un obstacle mais n'empêcheront pas la Syrie de survivre.
Alain Corvez a enfin appelé les autorités françaises à considérer que ce qui se déroulait en Syrie n'était pas une révolution démocratique mais une tentative violente de certaines forces extrémistes d’imposer un nouveau régime en Syrie.
 
Il a invité la France à garder ses distances à l’égard des événements qui ont lieu en Syrie et dans la région, et à ne pas intervenir dans les affaires intérieures des peuples. Il espère visiter prochainement la Syrie qui « jouit d'une culture ancienne et accueille l'un des plus anciens peuples du monde antique ».
Source : Al Manar


http://www.alterinfo.net/Syrie-la-France-s-apprete-elle-a-entrer-dans-une-nouvelle-guerre_a65864.html

 

Lire aussi :

Complicité Liban-Syrie contre l'impérialisme de l'Occident, et autres infos

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 04:28
Guerre ou avenir

 
trancheesL'Histoire se répète-t-elle ? Les conflits du monde semblent toujours être le terrain de jeu de "hauts" personnages qui envoient au casse-pipe des hommes jeunes, des quasi-adolescents innocents et effrayés. C'est au point qu'avant les attaques (selon ce que mon grand-père m'avait raconté à propos de la guerre de 1914-1918) les officiers faisaient distribuer à volonté de l'eau-de-vie manifestement trafiquée avec une drogue quelconque à leurs subordonnés. Le jeune transi de peur se transformait en machine de guerre, le temps qu'il fallait pour qu'il emporte dans sa propre destruction celle de ses "ennemis", braves paysans du Mecklembourg ou de Poméranie dopés de la même façon. Quel gâchis !

Qu'il doit être difficile, d'être d'un côté de la barrière que dressent entre eux les humains ! Difficile, parce qu'en étant honnête avec soi-même on aperçoit que les postures roides et pseudo-héroïques côtoient chez les mêmes hommes les lâchetés ordinaires et les combats amour-haine continuels. Toujours dans le même souci d'honnêteté, on découvre chez "l'adversaire" les mêmes ambivalences, au point de douter, de ne plus savoir, de se poser la question de savoir si ce n'est pas "le grand résistant" qui trahit le plus, empêchant par son intransigeance maladive une réconciliation entre humains profondément humains.
Ceci dit, au temps béni de Madame Thatcher l'ennemi était bien reconnaissable : c'était elle personnellement, ennemie du genre humain tout entier dans sa morgue détestable. Les personnages d'État doivent être, dans leur grande majorité, des malades. Ce fut reconnu pour Hitler, comme pour le féroce Staline. Rappelons-nous des Borgia, tout autant que de l'intraitable William Pitt qu'obsédait la réussite de Napoléon. Heureusement, des humains lucides ont su tourner en dérision ces va-t-en-guerre peu soucieux de la vie d'autrui, comme Christian-Jaque dans son film "Fanfan la Tulipe".

hillary-clinton
Malheureusement, les guerres continuent, aussi absurdes et meurtrières qu'autrefois. Au nom d'une logique dite "économique" pas même assumée officiellement (les cauteleux propagandistes osent sortir les mots "humanitaire", ou "protection" pour faire avaliser les pires crimes), des "responsables" comme Blair ou d'autres imposent la destruction de pays entiers, l'Irak, la Libye par exemple. N'y a-t-il pas un côté hystérique, à vouloir tant faire le mal, en rejetant toute la responsabilité sur la victime ? Le spectacle de l'actuel Secrétaire d'État US, à la nouvelle de l'assassinat de son "ennemi" Mouammar Kadhafi, donne froid dans le dos.

Plus que jamais, il est évident que les "Grands De Ce Monde" (encore des majuscules, peut-être?) ne sont que des personnes auxquelles manque un équilibre, qu'elles compensent par un sens théâtral souvent reconnu aux sociopathes. Le sont-elle ? Pas forcément, mais un entourage défavorable les a contaminées au point d'en adopter les rites et les comportements.

Comment sortir de cette ornière menant l'humanité entière à sa perte ? Sans doute faudra-t-il qu'un mouvement mondial dépossède du pouvoir ces personnages maléfiques. Pour autant, il ne faudra pas que d'autres personnages prennent la relève, ce qui ne servirait à rien : le Pouvoir devra rester à tous et à personne, dans une démarche éminemment collective et salutaire. Mais il s'agit là d'une démarche totalement révolutionnaire, en son essence même ? Bien sûr. Cela demandera de la part de tous et de chacun une prise de conscience aiguë de sa propre responsabilité sur l'avenir. Cela demandera de véritables efforts de la part de tous. Grandeur, et servitude. Ou la mort, dans un conflit ultime orchestré par les irresponsables "responsables", ceux qui se disent toujours "pas coupables". Facile.

L'Humanité a le choix, si elle le veut. Si elle n'a pas de volonté, ce sera le néant. Elle aura le sort qu'elle mérite. Il faut que chacun en soit bien conscient. Non, il n'y aura pas de Deus ex Machina, de SuperHéros qui viendront faire le boulot à notre place. Nous serons tous des héros, ou tous inclus dans le Zéro ultime.

 

 

Guerre ou avenir

 

Lire aussi :

Qu´est ce qui a provoqué la seconde guerre mondiale ?

 

.

http://bab007-babelouest.blogspot.com/2011/10/guerre-ou-avenir.html#comments
.

Tiens, si on parlait d'autre chose ? D'une information minuscule, si minuscule que vous ne l'avez sans doute pas vue passer, dans le tsunami économique.

Le magazine Causette vient de porter plainte. Dans son numéro de novembre, ce magazine consacre un dossier à des accusations de viols, portées contre des militaires français, lors du génocide au Rwanda.

 [Article complet : arretsurimages.net]
(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")
.
.

Ce mercredi, le ministère de la Défense a publié le bilan annuel des exportations d’armes françaises pour l’année 2010 au moment où la réglementation connaît une importante réforme.

Sous prétexte d’harmonisation européenne, les nouveaux textes faciliteraient surtout le commerce des canons français.

 [Article complet : owni.fr]

(Article référencé sur le site "Les mots ont un sens")

 

A lire également :

.

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d'eva R-sistons
  • : Géopolitique, Politique, Médias. Le blog d'une journaliste écrivain opposée aux guerres, administratrice de R-sistons à l'intolérable. Articles de fond, analyses, conseils pratiques, résistance, dénonciation de la désinformation. Blog engagé d'une humaniste pacifiste, gaullienne de gauche, croyante, citoyenne du monde universaliste. Et attachée à l'indépendance nationale !
  • Contact

Profil

  • eva r-sistons
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)

Recherche

Archives