Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 17:31

Internationalnews

22 mars 2012

 

Mondialisation.ca, Le 21 mars 2012 


Selon un article de la revue allemande Der Spiegel, l’Union européenne est le plus important exportateur d’armes vers l’Arabie Saoudite. De tous les membres de l’Union, la France arrive au premier rang des exportations avec 2168,6 millions d’euros en 2010. En seconde position, loin derrière, vient l’Italie avec 435,3 millions d’euros, devançant la Grande-Bretagne avec 328,8 millions d’euros en exportations.


 

arabie-saoudite.jpg

Un pays où il fait bon vivre...


En armant le royaume saoudien, les membres de l’Union transgressent les règles européennes sur le contrôle des exportations, rappelle Der Spiegelcitant la section du règlement sur la non-prolifération et le désarmement intitulée Contrôles des exportations à des fins de sécurité II - Équipements militaires, laquelle stipule :

[…] les États membres [sont] déterminés à empêcher les exportations de technologie et d'équipements militaires qui pourraient être utilisés à des fins indésirables telles que la répression interne ou l'agression internationale, ou pour contribuer à l'instabilité régionale.


Graphic: EU Weapons Exports to Saudi Arabia
Source: Der Spiegel

Or, une partie des armes que les pays de l’Union ont vendues à l’Arabie Saoudite se sont ultimement retrouvées dans les mains de « rebelles » libyens et syrienscontribuant ainsi considérablement à l’agression internationale et à l’instabilité régionale : 

« L'Arabie Saoudite et surtout le Qatar ont contribué au développement des événements en Syrie et en Libye en fournissant des armes, un appui financier, des combattants clandestins, ainsi qu'un appui diplomatique solide aux soi-disant "conseils de transitions". » 


De plus, comme le rappelle Der Spiegel, l’Arabie Saoudite a participé à la violente répression des révoltes populaires à Bahreïn, révoltes et répressions somme toute ignorées par les médias occidentaux.


bahrein_martyre1.jpg

Les massacres de manifestants pacifiques perpétrés par l'Arabie Saoudite au Barhein ne gênent pas les Occidentaux

 

Les membres de l'Union, surtout la France, se disent préoccupés par les droits humains en Libye et en Syrie, et pourtant, ils ferment les yeux sur le mépris de l’Arabie Saoudite envers ces mêmes droits humains.

Ils sont les principaux fournisseurs de l'armement de ce régime monarchique, l'un des les plus répressifs de la planète, servant les intérêts stratégiques des États-Unis et de l'OTAN au Moyen-Orient.


bahrein_manifestation_09_03_12_01.jpg

Les manifestations se poursuivent au Barhein malgré la sanglante répression (ci-dessus celle du 9 mars 2012)

Le magazine allemand note que le commerce mondial des armes est en plein essor, ayant connu une « augmentation de 24% durant les cinq dernières années, malgré les efforts visant à l’endiguer ». (EU Nations Sell the Most Arms to Saudi Arabia, Der Spiegel, 19 mars 2012.)


Les Saoudiennes ont obtenu le droit de vote par la volonté du roi d'Arabie saoudite, dimanche 25 septembre.

Les femmes auront le droit de vote en... 2015

 

Les plus importants exportateurs d’armes sont paradoxalement les pays ayant le devoir de préserver la paix, à savoir les membres du Conseil de sécurité de l’ONU : Les États-Unis, la Russie, la France, le Royaume-Uni et la Chine. (Richard F. Grimmett, CRS Report for Congress; Conventional Arms Transfers to Developing Nations, 2003-2010 , 22 septembre 2011.)

Le « commerce de la guerre » se chiffrait, selon le Stockholm International Peace Research Institute, à environ 1,6 billions de dollars en 2010.

 

Les emphases sont d'IN


En complément:


Le roi est magnanime: 

 

Abdallah ben Abdelaziz Al Saoud - Wikipédia

 

http://www.internationalnews.fr/article-la-france-championne-europeenne-de-la-vente-d-armes-a-l-arabie-saoudite-102050782.html

Partager cet article
Repost0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 07:04

 

Mercredi 21 mars 2012

 

Mardi 20 mars 2012 2 20 /03 /Mars /2012 22:32

 

bef55932-7342-11e0-8404-284ebbfad8f3.jpg

 

 

* La Russie qui déploie une unité militaire en Syrie…  Sûrement pas une simple visite diplomatique!


Une unité militaire russe est arrivée en Syrie, selon les rapports de la presse russe, un développement qui pourrait être « une bombe », selon une source du Conseil de sécurité des Nations Unies, et avoir de graves répercussions.


La Russie, un des alliés le plus puissant du Président Bachar al-Assad malgré une condamnation internationale de la répression violente du gouvernement sur le soulèvement du pays, a bloqué à plusieurs reprises les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies pour mettre fin à la violence, en accusant les États-Unis et ses alliés d’essayer de commencer une nouvelle guerre.


Un pétrolier de la flotte russe est arrivé dans le port syrien de Tartous sur la mer Méditerranée avec une escouade antiterroriste de la marine russe à bord, selon l’Agence de presse Interfax.


La presse russe n'a pas donné de précisions sur la mission des troupes russes en Syrie ou si ils sont censés quitter le port.


La présence de troupes russes en Syrie pourrait être un spectacle « assez évident » de soutien au régime, selon les experts de sécurité russes Mark Galeotti.


Source: abcnews.go.com via Conscience du peuple

http://www.wikistrike.com/article-les-troupes-antiterroristes-russes-arrivent-en-syrie-une-bombe-selon-une-source-du-conseil-de-s-101978238.html

 

Partager cet article
Repost0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 06:56
Alain Juppé accusé par sa propre administration d’avoir falsifié les rapports sur la Syrie


par Réseau Voltaire

 

Un haut fonctionnaire français a invité , le 19 mars 2012, des journalistes arabes basés à Paris pour leur révéler la bataille qui se livre actuellement au sein du gouvernement français en général et du Quai d’Orsay en particulier à propos de la Syrie.

Selon cette personnalité, l’ambassadeur de France à Damas, Éric Chevallier, dont l’ambassade vient d’être fermée et qui est rentré à Paris, a pris à partie son ministre devant ses collègues. Il a accusé Alain Juppé de ne pas avoir tenu compte de ses rapports et d’avoir falsifié les synthèses pour provoquer une guerre contre la Syrie.

Au début des événements, en mars 2011, le Quai avait dépêché des enquêteurs à Deraa pour savoir ce qui s’y passait. Leur rapport, transmis à Paris, indiquait qu’après quelques manifestations, la tension était retombée, en contradiction avec les reportages d’Al-Jazeera et de France24 qui indiquaient à l’inverse que la ville était à feu et à sang. L’ambassadeur demanda la prolongation de la mission pour suivre l’évolution des événements. Furieux de ce premier rapport, le ministre des Affaires étrangères lui téléphona pour exiger qu’il le modifie et fasse état d’une répression sanglante. L’ambassadeur plaça alors le chef de mission à Deraa en conférence téléphonique avec le ministre pour lui redire qu’il n’y avait pas de répression sanglante. Le ministre menaça l’ambassadeur et la conversation se termina de manière glaciale.

Immédiatement après, le cabinet d’Alain Juppé fit pression sur l’AFP pour qu’elle publie des dépêches mensongères confortant la vision du ministre.

Durant les mois qui suivirent, les incidents opposant Éric Chevallier et Alain Juppé ne cessèrent de se multiplier, jusqu’à l’affaire des otages iraniens et la mort du « journaliste » Gilles Jacquier. À cette occasion, l’ambassadeur reçu l’ordre d’exfiltrer les agents de la DGSE travaillant sous couverture de presse. Il réalisa l’importance de l’action secrète entreprise par Alain Juppé [1].

Ancien ministre de la Défense, Alain Juppé a semble t-il conservé de solides amitiés au sein des services militaires dont certains agents lui restent dévoués.

La même source assure que des rapports de l’ambassadeur auraient été négligés ou falsifiés et que celui-ci, pour étayer ses dires, aurait fait parvenir au Quai des rapports d’homologues européens attestant tous que la Syrie n’est pas confrontée à un cycle de manifestations/répression, mais à une déstabilisation par des groupes armés venus de l’étranger. À son arrivée à Paris, Éric Chevallier aurait demandé une enquête administrative interne pour confondre son propre ministre.

Ces révélations en appelant d’autres, un autre haut fonctionnaire a révélé qu’Alain Juppé n’est pas seulement en conflit avec son administration, mais aussi avec ses collègues de l’Intérieur et de la Défense. Claude Guéant et Gérard Longuet auraient non seulement négocié avec le général Assef Chawkat l’exfiltration des agents français présents dans l’Émirat islamique de Baba Amr, comme le Réseau Voltaire l’a relaté [2], mais aussi la libération de trois commandos français détenus par la Syrie [3].

Dimanche 18 mars, le quotidien pro-syrien Ad-Diyar, édité à Beyrouth, a confirmé que trois prisonniers français ont été remis au chef d’état-major des armées (CEMA), l’amiral Édouard Guillaud, lors d’un déplacement au Liban, prétendument effectué à l’occasion de la réorganisation du contingent français de la FINUL. Selon une source syrienne de haut niveau, l’amiral aurait en échange personnellement veillé au complet démantèlement de la base arrière que les services militaires français avaient installée au Liban.

Le conflit entre l’ambassadeur Chevallier et le ministre Juppé est connu depuis longtemps. Le 4 avril 2011, le journal électronique Rue89 avait publié un article attribué à un auteur franco-syrien anonyme [4]. On pouvait y lire que l’ambassadeur « se serait fait le porte-parole du régime, prétendant que les révoltes de Daraa et Lattaquié sont manipulées depuis l’étranger et que les médias mentent sur la réalité ». Dix jours plus tard, c’était au tour de Georges Malbrunot d’affirmer sur son blog du Figaro que l’ambassadeur « est complètement basharisé » [5]. Enfin, le 5 mai, France24, la chaîne placée sous la tutelle d’Alain Juppé, avait accusé l’ambassadeur de « minimiser la révolte » [6]

Le conflit entre le chef d’état-major des armées et Alain Juppé est également connu depuis longtemps. L’amiral Edouard Guillaud n’avait pas apprécié qu’Alain Juppé, alors ministre de la Défense, planifie à l’avance le renversement de Mouammar el-Kadhafi. Avec le discret soutien de son nouveau ministre de tutelle Gérard Longuet, il avait fait savoir publiquement son désaccord lorsqu’il avait reçu instruction de mobiliser les forces françaises contre la Libye.

Quant aux relations Guéant-Juppé, elles sont notoirement exécrables. On se souvient qu’avec l’arrogance qu’on lui connaît Alain Juppé avait posé comme condition pour son entrée au gouvernement Fillon que Claude Guéant quitte le secrétariat général de l’Élysée parce qu’il ne voulait pas avoir à lui parler.

Après l’accord survenu entre Washington, Londres et Moscou pour calmer le jeu en Syrie, Alain Juppé peut toujours compter sur l’appui d’Ankara, de Riyad et de Doha, ainsi que sur les principaux médias, mais se trouve isolé en France et privé des moyens nécessaires à sa politique … à moins, bien sûr, que le président Sarkozy ne pousse à la guerre pour faire remonter dans les sondages le candidat Sarkozy.



[1] « Le fiasco des barbouzes français à Homs », par Boris V., Komsomolskaïa Pravda, 18 janvier 2012, version française de New Orient News disponible sur le site du Réseau Voltaire.

[2] « Les journalistes-combattants de Baba Amr », par Thierry Meyssan, Réseau Voltaire, 3 mars 2012.

[3] « La France rétablit la censure militaire », Réseau Voltaire, 4 mars 2012.

[4] « À Damas, le régime de Bachar el-Assad prépare un bain de sang », par Sadik H., Rue89, 4 avril 2011.

[5] « Syrie : quand l’ambassadeur de France déjeunait avec la bête noire des frondeurs », par Georges Malbrunot, L’Orient indiscret/Le Figaro, le 14 avril 2011.

[6] « L’ambassadeur de France en Syrie a clairement minimisé la révolte », par Julien Pain et Peggy Bruguière, France24, 5 mai 2011.

 

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=viewArticle&code=R%C3%A9S20120321&articleId=29887

 

Voir aussi :

 

  1. www.voltairenet.org/Video-5-questions-a-Thierry
    Syrie. Alain Juppé accusé par sa propre administration d'avoir falsifié les rapports sur la ... Vous pouvez reproduire librement les articles du Réseau Voltaire à ...
  2. www.voltairenet.org/Qui-veut-la-guerre-civile
    Réseau Voltaire, 11 décembre 2011, www.voltairenet.org/a172089 · Revue de presse Syrie. Syrie. Alain Juppé accusé par sa propre administration d'avoir ...
Partager cet article
Repost0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 06:48

 

 

La montée en puissance des forces

 américaines dans le Golfe inquiète

   

or.jpg 

L’amiral Jonathan Greenert, le chef des opérations navales américaines, a relâché quelques détails supplémentaires concernant l’accumulation des forces navales américaines dans le Golfe persique, au cours d’un petit-déjeuner de travail avec des journalistes le 16 mars.

Selon diverses dépêches, en plus du porte-avions USS Enterprise et de quatre dragueurs de mines et d’hélicoptères déjà sur place, Greenert a dit que la marine réarmait cinq patrouilleurs actuellement en mission en ajoutant des mitrailleuses Gatling et leur donnant la capacité de tirer des missiles.

Ces navires s’ajouteront au cinq actuellement présents dans le Golfe et, avec l’ajout d’armes de courte portée et de systèmes de détection aux navires plus grands déjà sur place, la marine se verra en mesure de faire face à des combats serrés dans le détroit d’Ormuz.

Greenert a aussi parlé de capacités additionnelles, incluant des torpilleurs conçus pour opérer dans des eaux peu profondes comme celles du Golfe persique, et d’appareils sous-marins automatisés permettant d’accroître la performance des dragueurs de mines.

Comme si cela ne suffisait pas, il a également révélé qu’il allait bientôt considérer, avec le secrétaire à la Défense Leon Panetta, l’utilité d’envoyer d’autres porte-avions dans la région.

Celle décision, a-t-il dit, sera prise « dans les mois qui viennent ».

Rien de ceci n’est fait en raison d’une éventuelle menace militaire iranienne.

Greenert a reconnu qu’il n’y a aucune augmentation de l’activité navale iranienne, et ceci des deux côtés du détroit d’Ormuz.

« La marine iranienne a été en elle-même professionnelle et courtoise », a-t-il dit.

Il faut donc regarder ailleurs pour trouver ce qui se cache derrière cette montée en puissance et le risque d’incident qui pourrait en résulter, avec une guerre éclatant soudainement de nulle-part, malgré la résistance des militaires de haut rang dans l’armée américaine.

Le colonel à la retraite des forces aériennes Sam Gardiner, un expert des simulations de guerre qui a été fréquemment consulté par les politiques, les experts et la presse lors de la période 2006-2008 sur des questions se rapportant à l’Iran, avertit que la situation dans cette partie du monde ressemble beaucoup à celle prévalant en Europe au cours de l’été de 1914.

« La situation [irano-israélienne] a quelque chose d’inévitable.

On y ressent ce qu’on ressentait en Europe à la veille de la Première guerre mondiale », écrit Gardiner dans un rapport cité dans The Atlantic.

Le problème est que la détermination de l’Iran à obtenir quelque chose pourrait être plus ou moins bénéfique qu’elle ne le croit, et la vision exagérée qu’a Israël de la menace peuvent conduire à une guerre bien plus large.

« Si l’Iran répond [à une attaque israélienne], même de manière limitée, comme il a menacé de le faire, Israël peut entraîner les États-Unis dans le conflit pour finir le travail sur les sites nucléaires iraniens et détruire ses capacités militaires », écrit Gardiner.

« L’Europe pourrait être entraînée dans la bataille... »

La possibilité de voir les Etats-Unis entraînés dans une guerre à la suite d’une attaque militaire par Israël a été reconnue également par le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta il y a quelque jours au cours d’une interview avec Al Hurra TV aux Emirats Arabes Unis, où il s’est rendu suite à son séjour en Afghanistan.

« De toute évidence, Israël est un pays indépendant, et il prendront leur décision par eux-mêmes, quelle qu’elle soit, à partir de ce qu’ils croient être leur intérêt en matière de sécurité », a dit Panetta.

« S’il devait prendre une telle décision, alors de toute évidence les Etats-Unis feront – agiront pour protéger nos installations ainsi que nos intérêts dans cette région. »

Panetta a refusé de spécifier qu’elle serait l’étendue de cette action, malgré les efforts de son interlocuteur pour obtenir plus de détails.


Source: solidarité et progrès Transmis a FRANCE REVOLUTION

 

.

Voir aussi :

 

Dans l’hypothèse où Israël serait attaqué, nous...

(La France soutiendra Israël, nous serons donc aux premières loges avec nos centrales nucléaires, sans consultation populaire. Parodie de démocratie !)

 

 

 

Voir aussi :

 

Etats-Unis, pays de la liberté ? Manifester est devenu un crime (vidéo)

 

 

.


Partager cet article
Repost0
22 mars 2012 4 22 /03 /mars /2012 06:12

 

 

 

 

Comment la France est entrain de détruire un pays : le Mali

by Allain Jules

 


En Afrique, il y a très peu de pays démocratiques. Le Mali et le Ghana sont probablement des Etats vraiment démocratiques en Afrique, berceau de l'humanité. Mais voilà, un coup d'Etat est entrain d'être perpétré actuellement dans ce pays d'Afrique de l'Ouest, simplement, parce que, Amadou Toumani Touré (ATT) le président, fait la volonté de la [...]

Lire la suite

Partager cet article
Repost0
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 02:31

 

Edmond de Rothschild : «Nous aimons énormément investir sur le dollar américain, le dollar canadien et le peso mexicain»

Imen Hazgui

Publié le 16 Mars 2012



"L’accentuation du risque géopolitique serait également un élément favorable à la hausse du billet vert. «Pour beaucoup, l’attaque Israël contre l’Iran paraît de plus en plus probable. Celle-ci pourrait avoir lieu au printemps ou en été».

Pour jouer davantage le dollar américain, l’expert a également décidé de se positionner sur la devise émergente en dollar. «Ces pays émergents constituent la seule région du monde qui ne présente pas de problème de dette. Le trend de l’endettement est déclinant ou stable alors qu’il est explosif dans les pays développés»"

 

Edmond de Rothschild : «Nous aimons énormément investir sur le dollar américain, le dollar canadien et le peso mexicain»

(Easybourse.com) Pour Benjamin Melman, directeur du pôle performance absolue au sein d'Edmond de Rothschild Investment Managers, l'environnement actuel est propice à un investissement massif sur le dollar américain.

«Deux raisons majeures nous amènent à parier sur une poursuite de la tendance haussière sur le cours du dollar : la reprise de l’économie américaine permise notamment par une embellie sur le marché immobilier, et la divergence des politiques menées d’un coté par la Fed et de l’autre par la BCE. Alors que la première risque de s’orienter plutôt vers un durcissement de sa politique monétaire consécutivement à la multiplication des signaux d’amélioration sur le front macroéconomique, la seconde aura plutôt tendance à maintenir, si ce n’est à renforcer l’assouplissement de sa politique».

Du coté des Etats-Unis, certains analystes vont jusqu’à tabler sur une croissance de 3% cette année et sur une remontée du taux directeur bien plut tôt que prévu. La date initialement annoncée par la Fed étant de 2014. L’hypothèse d’une troisième phase d’injection massive de liquidité dans le système- par un processus de quantitative easing 3 (opération par laquelle la Fed achète des titres du Trésor ou des titres de crédit hypothécaire en circulation) ou par une opération Twist 2 (opération par laquelle la Fed vend des obligations de court terme pour acheter à la place des obligations de long terme)- tend de plus en plus à être écartée.

A l’inverse du coté de l’Europe, c’est une légère récession qui se profile et la crise de la dette n’est pas totalement résolue, loin s’en faut. La BCE pourrait bien de ce fait abaisser davantage son taux directeur. Certains vont jusqu’à ne pas exclure une troisième opération de refinancement de long terme des banques européennes (un troisième LTRO) le cas échéant.

Dans ces conditions, le mouvement sur l’euro dollar pourrait bien s’avérer monstrueux

«Dans ces conditions, le mouvement sur l’euro dollar pourrait bien s’avérer monstrueux» indique M. Melman. «On se souviendra qu’à chaque fois que la reprise mondiale a été tirée par les Etats-Unis, notamment en 1995 et 1999, le cours du dollar s’est fortement apprécié».

L’expert n’a pas souhaité donner pour autant d’objectif de parité. «Le jeu inversé des deux grandes banques centrales s’apparente à un rapprochement de deux plaques tectoniques. La parité euro dollar pourrait aller n’importe où».

L’accentuation du risque géopolitique serait également un élément favorable à la hausse du billet vert. «Pour beaucoup, l’attaque Israël contre l’Iran paraît de plus en plus probable. Celle-ci pourrait avoir lieu au printemps ou en été».

Pour jouer davantage le dollar américain, l’expert a également décidé de se positionner sur la devise émergente en dollar. «Ces pays émergents constituent la seule région du monde qui ne présente pas de problème de dette. Le trend de l’endettement est déclinant ou stable alors qu’il est explosif dans les pays développés»

Au-delà du dollar américain, l’expert aime également investir dans le dollar canadien et le peso mexicain. «Le Canada est un pays qui va très bien. Voyant la situation se calmer en Europe et aux Etats-Unis, il n’est pas improbable que la Banque centrale du Canada s’achemine vers une augmentation de son taux directeur. Le pays n’est pas confronté à une problématique d’endettement. En revanche, il doit faire face à une bulle du marché immobilier. Pour calmer la frénésie sur ce marché, il pourrait être opportun pour l’institution monétaire du pays de raffermir sa politique».

Pour ce qui est du peso mexicain, M Melman met en exergue la montée en puissance du Mexique sur la scène internationale, en particulier sur l’ensemble du continent latino américain grâce à l’accord de libre échange, l'Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). «L’entrée de la Chine à l’OMC a été un vrai cauchemar pour le Mexique. Le pays qui était l’antichambre des Etats-Unis a perdu beaucoup de parts de marché en raison de la concurrence des entreprises chinoises. Cependant le Mexique a tenu bon. Il s’est en quelque sorte ‘germanisé’. Il a maintenu des coûts compétitifs et a su se distinguer par l’absence de problématique de production. Par ailleurs le peso mexicain n’est pas cher. Une rémunération importante peut être escomptée en conséquence».

Au-delà des devises, M. Melman se montre particulièrement prudent sur les actions, les obligations d’entreprises et les matières premières. «Un retour des investisseurs

Un retour des investisseurs pourrait permettre au rallye des actions qui se dessine depuis janvier de se poursuivre

 

à la suite de la disparition manifeste des risques extrêmes qui pesaient sur le marché pourrait permettre au rallye des actions qui se dessine depuis janvier de se poursuivre. Des dangers persistent cependant, en premier lieu la hausse du cours du baril de pétrole qui pourrait grandement affecter l’activité des entreprises et la consommation des ménages et empêcher les banques centrales de donner la bouffée d’oxygène dont a besoin l’économie en raison d’une poussée de l’inflation».
Actuellement, le responsable d’EDRIM est exposé aux actions à hauteur de 6%. «Notre modèle quantitatif nous suggère d’aller jusqu’à 10%. Nous attendons de voir comment évolue la situation avant de le faire ». Cette exposition se fait exclusivement par les indices. « Pour jouer la différenciation géographique, nous avons opté pour un investissement sur des indices différents et non globaux».

Sur le crédit, les banques américaines sont privilégiées

Pour ce qui est du crédit (obligations), M. Melman juge le marché bien pricé. Les banques américaines sont privilégiées. «Ces banques sont sorties de la crise. Elles ont largement entamé leur processus de désendettement. Elles bénéficient du redémarrage de l’économie américaine. Et elles ne sont pas chères».

Enfin, l’expert affiche une certaine méfiance à l’égard des matières premières. «Si nous ne jouons pas directement ces actifs, nous sommes toutefois vendeur sur le dollar australien (ndlr : l’économie australienne est très dépendante des matières premières). Deux paramètres en particulier nous conduisent à cette méfiance sur les matières premières, au moins à court terme : l’essoufflement de l’économie chinoise et l’absence d’un quantitative easing 3 de la part de la Fed».


Imen Hazgui

Publié le 16 Mars 2012

 

http://www.easybourse.com/bourse/financieres/article/22393/edmond-de-rothschild-nous-aimons-enormement-investir-sur-le-dollar-americain-le-dollar-canadien-et-le-peso-mexicain.html

 

Partager cet article
Repost0
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 08:05

13 mars 2012

Massacre à Homs : Les victimes soutenaient le président Assad
Le ministre syrien de l’Information Adnane Mahmoud a imputé à des « gangs terroristes » la tuerie de femmes et d’enfants à Homs et accusé l’Arabie saoudite et le Qatar d’être « complices » de ces groupes, dans une déclaration lundi à l’AFP.

« Les gangs terroristes ont perpétré le plus atroce des massacres dans le quartier de Karm al-Zeitoun à Homs pour exploiter le sang syrien et faire pression en vue de susciter des réactions internationales contre la Syrie », a-t-il dit.

« L’escalade par les groupes terroristes armés est devenue rituelle avant toute séance du Conseil de Sécurité, et ce, afin de mobiliser des positions contre la Syrie », a déclaré à l’agence de presse Sana un observateur ayant gardé l’anonymat.

Les victimes soutenaient le régime

Des habitants des quartiers à Homs ont raconté à la télévision syrienne les crimes atroces, l’enlèvement et les tueries commis par les groupes terroristes armés contre les citoyens, affirmant que les photos projetées par les chaînes médiatiques appartiennent à leurs proches enlevés et tués par les groupes terroristes armés.
Un des habitants a indiqué à la télévision syrienne que ses proches ont été tués et mutilée pour la simple raison qu’ils ne sont pas hostiles au régime.

Des habitants des quartiers de Bab Sibah, de Nazihine et de Nazha ont affirmé avoir identifié les corps de leurs proches, signalant qu’ils avaient été enlevés depuis des mois. Ils se sont plaints que la situation dans leurs quartiers est très mauvaise du fait des agressions des groupes armés contre les citoyens qui se trouvent obligés de rester chez eux de crainte d’être enlevés ou tués.

Arabie et Qatar, Al-Arabiyya et Al-Jazira complices

Le ministre syrien s’en est aussi violemment pris à l’Arabie saoudite et au Qatar, monarchies très critiques du régime en Syrie et voulant y instaurer une démocratie!
« Les pays qui soutiennent les gangs terroristes armés comme le Qatar et l’Arabie saoudite sont complices du terrorisme qui vise le peuple syrien (...) et assument la responsabilité de l’effusion de sang », a dit M. Mahmoud en accusant ces deux pays de financer « ces gangs » et de leur fournir des armes.

Le ministre s’en est également pris à la chaîne satellitaire qatarie Al-Jazira et la chaîne à capitaux saoudiens Al-Arabiya, accusées d’alimenter la révolte à travers leur couverture biaisée des violences sur le terrain. Depuis l’éclatement des violences en Syrie, plus d’une dizaine des animateurs, présentateurs et speakerines ont quitté la chaîne qatarie Al-Jazira pour protester contre sa couverture manipulateurs et biaisé des évènements en Syrie.

« Les chaînes du terrorisme sanguinaires, dont Al-Jazira et Al-Arabiya, sont complices de ces crimes. Leurs correspondants sur le terrain à Homs sont des hommes armés et des terroristes qui participent à ces crimes, les filment et diffusent des allégations mensongères en inversant les faits », a martelé le ministre syrien.
Depuis le matin, ces chaînes diffusent en boucle des images insoutenables de corps de femmes et enfants ensanglantés, mutilés et certains totalement carbonisés

Al Manar, 12 mars 2012
 
 

La Propagande de nos médias
Alors que La Presse affiche en première une image accusant le régime Assad

et publie un article « Une cinquantaine de femmes et d'enfants «massacrés» à Homs reprenant le point de vue de l'organisation des opposants ... qui n'ont auccune crédibilité...
Voir article

Un rapport sur la Syrie dévoile les falsifications médiatiques menées par l’Occident
Afrique Asie

« Al-Jazeera n’a fait que mentir de façon extrêmement révoltante et contribue directement à l’aggravation de la crise. Les incitations à la haine et aux affrontements interconfessionnels des médias arabes ont marché à Homs. La ville est tombée dans le piège des affrontements interreligieux. Le pouvoir n’en est pas responsable. Ce sont les médias et les religieux étrangers qui attisent la situation », selon les propos du leader des femmes sunnites syriennes Hasma Kaftaro également cité à cette occasion.

Pétition internationale pour juger les crimes de guerre israéliens, notamment à Gaza

 

Visitez cet excellent site !

Partager cet article
Repost0
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 08:00

 

Syrie : des forces armées occidentales déjà sur le terrain

 

Michael Kelley

 

http://4.bp.blogspot.com/-MpVc-iRceb8/T1trOidS4_I/AAAAAAAAWSM/KChuXuGyZCc/s1600/Bombe+de+la+d%C3%A9mocratie+am%C3%A9riacaine.bmp

http://4.bp.blogspot.com/-MpVc-iRceb8/T1trOidS4_I/AAAAAAAAWSM/KChuXuGyZCc/s1600/Bombe+de+la+d%C3%A9mocratie+am%C3%A9riacaine.bmp

 

 

Des Forces d’Opérations Spéciales américaines sont sur le terrain en Syrie, depuis décembre dernier et Chypre est la principale base pour une attaque aérienne contre le régime de Bachar al-Assad, selon des sources données par WikiLeaks. Un courriel daté du 7 décembre d’un analyste de Stratfor, dont une des sources serait un conseiller de Erdogan l’affirme.


Stratfor a fourni des informations confidentielles à de nombreuses agences gouvernementales US dont le Département pour la Sécurité intérieure, les Marines et l’Agence du Renseignement de l’Armée.


Cet analyste rapporte qu’il a passé un après-midi au Pentagone avec des groupes d’études stratégiques - « des gars qui passent leur temps à comprendre et expliquer au Chef des forces armées US la situation dans la zone où ils opèrent » - comprenant quatre militaires au niveau de lieutenant colonel dont un Français et un Britannique.


«Après une discussion de quelques heures, ils ont déclaré sans les nommer que les SOF - Special Operations Forces -, (vraisemblablement des Usa, de la France, de la Grande Bretagne, de la Turquie et de la Jordanie) sont en place pour des opérations de reconnaissance et d’entraînement des forces d’opposition…On leur a demandé de préparer des plans d’urgence et d’être prêts pour attaquer dans deux ou trois mois, mais ils ont souligné qu’il s’agissait d’un plan d’urgence et non d’un pas vers l’escalade » .

(…)
« La principale base qu’ils vont utiliser se trouve à Chypre d’où décolleront les Britanniques et les Français. Ils ont souligné que des stocks importants y sont entreposés et que de nombreuses missions de reconnaissance en partent… Il semble cependant que la confusion règne en ce qui concernent l’intérêt d’une intervention militaire débutant par une campagne aérienne». (…)

Traduction: Xavière Jardez

Article original: Leaked Stratfor emails: Source Says Several Countries Already Have Forces In Syria

http://articles.businessinsider.com/2012-03-06/news/31125755_1_syrian-president-bashar-assad-cyprus-turkey

 

http://www.toutsaufsarkozy.com/cc/article04/EFFEuyyFkZEBxNyWui.shtml

Partager cet article
Repost0
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 08:00

http://zorgonaute.files.wordpress.com/2011/03/principes-c3a9lc3a9mentaires-de-propagande-de-guerre.gif?w=640

http://zorgonaute.files.wordpress.com/2011/03/principes-c3a9lc3a9mentaires-de-propagande-de-guerre.gif?w=640

 

 

Après nous avoir menti pour justifier la guerre de Libye,
on nous ment pour justifier la guerre de Syrie !

Bonjour à toutes et à tous,

Aujourd'hui, alors que l'image du sioniste BHL s'est usée dans la guerre contre la Libye, Il n'est pas étonnant que ce soit Badinter, du groupe de « communication » Publicis, qui soit chargé de faire la propagande de l'impérialisme américano-sioniste contre la syrie. En effet, en 2004, Publicis avait déjà été payé par Israël pour faire de la propagande pour le mur de l'apartheid en Palestine occupée. En voici la preuve :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3298


Le métier de Badinter, à Publicis, c'est de faire ce que l'on appelle pudiquement de la « communication ». De quoi s'agit-il en réalité ? Tout simplement de faire de la propagande ; et, pour ce faire, tout est permis : mentir, créer de toutes pièces de faux événements présentés comme vrais, présenter les coupables comme victimes et les victimes comme coupables, etc.


Pour en savoir plus sur la « communication », c'est-à-dire sur la propagande, vous pouvez lire mon « Petit traité de propagande : perroquets, associations "indépendantes" et sondo-mensonges » au lien suivant :


http://mai68.org/spip/spip.php?article1306


Vous trouverez des exemples de "communication" particulièrement bien réussie dans mon article intitulé « Petit traîté de stratégie moyen-orientale » au lien suivant :


http://mai68.org/spip/spip.php?article3834


Extrait à peine modifié :


« On nous avait fait croire aux Armes de destruction massives de Saddam Hussein (Irak) en 2003 pour justifier la deuxième guerre du Golfe. Et aussi quelques années auparavant, on avait eu le témoignage émouvant d'une jeune femme qui, soit-disant, travaillait dans une maternité au Koweit. Elle prétendit que les soldats de Saddam au Koweit débranchaient les couveuses à bébés prématurés pour les voler (les couveuses) et que les bébés mouraient. Ça a servi à justifier la première guerre du Golfe. Il s'est avéré quand cette guerre fut finie que la jeune femme n'avait jamais travaillé dans aucune maternité, que tout était faux, et que la nana en question était la fille de l'ambassadeur du Koweit aux USA ! pareil pour le faux charnier de Timisoara pour détruire la Roumanie de Ceauscescu. »


Au sujet de la Syrie aussi, on nous fait de la propagande mensongère.

Depuis un an, la Syrie est confrontée sur son sol à une guerre menée par plus de 15 000 mercenaires et combattants étrangers introduits dans le pays par l'impérialisme occidental. Cette guerre est déguisée en "révolte du peuple" par les médias propagandistes au service de l'impérialisme.


La vérité sur Homs enfin dévoilée :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3934


La rétorsion chinoise contre la guerre occidentale en Syrie :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3920


Les Russes dénoncent que plus de 15 000 mercenaires et combattants étrangers sont présents en Syrie :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3919


Les Russes dénoncent que 13 militaires français ont été arrêtés à Homs en syrie :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3914

Merci pour votre attention,
Meilleures salutations, 
do
http://mai68.org/spip

Lien de cet article sur mon site : http://mai68.org/spip/spip.php?article3944

Partager cet article
Repost0
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 07:10

 

 

P-e-calcines-2.jpg

 

Enfants carbonisés par les bombardements israéliens... à Gaza !

Ceux-là sont oubliés des Médias (note d'eva)

 

 

La scandaleuse utilisation des enfants par les Médias

eva R-sistons

 

 

Juste un mot pour attirer l'attention sur la scandaleuse utilisation des enfants dans les Médias, pour apitoyer l'opinion et lui faire accepter les guerres impériales, néo-coloniales, économiques, prédatrices, et meurtrières (avec armes de destruction massive) des Occidentaux tant Anglo-Saxons qu'israéliens.

 

Les photos que vous voyez concernent des enfants palestiniens.

 

Mais lorsqu'il s'agit des innombrables victimes palestiniennes, irakiennes ou libyennes, black-out total ! Par contre, les Médias occidentaux aux ordres des Industriels de l'armement se gargarisent avec les enfants blessés en Syrie, exhibés à qui mieux mieux.

 

Et on se souvient de la scandaleuse exploitation des couveuses (une mise en scène, comme sans doute celle, hier, des victimes civiles syriennes ou jadis, yougoslaves...) par les Médias, alors que tout était inventé. Et que dire de l'utilisation des studios du Qatar contre la Libye de Kadhafi ou la Syrie de Bachar-el-Assad ?

 

En prendre conscience, relayer cette utilisation abusive à des fins de propagande de guerre, c'est déjà lutter contre l'intolérable

 

eva R-sistons

 

 

Attention, image difficile plus bas

Petite victime palestinienne de la barbarie sioniste

 


 

 

 

P-e--crane-8.jpg

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog d'eva R-sistons
  • : Géopolitique, Politique, Médias. Le blog d'une journaliste écrivain opposée aux guerres, administratrice de R-sistons à l'intolérable. Articles de fond, analyses, conseils pratiques, résistance, dénonciation de la désinformation. Blog engagé d'une humaniste pacifiste, gaullienne de gauche, croyante, citoyenne du monde universaliste. Et attachée à l'indépendance nationale !
  • Contact

Profil

  • eva r-sistons
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)

Recherche

Archives