Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 18:56
3e article d'eva R-sistons publié sur le site mondialisation.ca, supprimé et transféré ici.
La Turquie, géo-politique. Pour comprendre les enjeux futurs. La Turquie, alliée de l'Occident, mais jusqu'à quand ? 


 

La Turquie:
Une nouvelle donne pour la politique mondiale
par eva R-sistons

Mine de rien, sans bruit médiatique, un événement majeur en matière de géopolitique, lourd de conséquences pour l'équilibre du monde, vient de se produire. La Turquie décroche...

Depuis longtemps, on parle de l'entrée de la Turquie dans l'Union européenne. Mais certains Etats sont particulièrement réticents, surtout la France et l'Allemagne, qui, pourtant, compte en son sein une importante communauté turque (1). Et les choses traînent, les années passent, la Turquie se lasse.  Pourtant, M. Erdogan ne cesse de rappeler que l'intérêt de l'UE est d'intégrer la Turquie en son sein, afin que des ponts se tissent entre le Monde musulman fort de 1,5 milliard d'individus, et, à travers l'Europe, le reste du monde (2). Rien n'y fait.

L'Europe est l'artisan des revirements de la Turquie.

Le 29 janvier dernier, lors du Forum économique mondial de Davos, M. Erdogan claque la porte en reprochant aux organisateurs de ne pas avoir pu répondre à Shimon Peres pendant le débat sur le Moyen-Orient. Pour le Premier Ministre Turc, la dernière opération militaire israélienne à Gaza, Plomb Durci, particulièrement meurtrière, était indéfendable (3). 

Suivent une série de décisions ou de déclarations:  "Erdogan vient de monter encore d’un cran dans ses accusations envers Israël. Lors d’un Congrès à Istanbul, il a exigé d’Israël « de mettre fin immédiatement au blocus imposé à la Bande de Gaza, car ce qui se passe là-bas est quelque chose de terrible que l’on ne peut pas laisser passer sous silence ». Le Premier ministre turc a voulu préciser « que ce n’était pas parce qu’il est Musulman qu’il réagissait ainsi, mais tout simplement en tant qu’être humain ». Puis il a lancé l’accusation la plus grave : « D’un point de vue juridique, le blocus sur Gaza est un crime contre l’Humanité, et la Communauté internationale se doit d’intervenir pour y mettre fin, car c’est une véritable tragédie humaine ». Il a également accusé Israël « d’empêcher la reconstruction des zones détruites durant l’Opération ‘Plomb Durci’, en interdisant le passage de matériel vers la Bande de Gaza".(4)


La Turquie marque de plus en plus son indépendance


Par ailleurs, la Turquie a récemment suspendu la participation de son armée de l'air aux manoeuvres militaires conjointes avec l'OTAN en Anatolie (5). Manifestement, le pays n'a digéré ni l'opération d'Israël contre Gaza, ni les atermoiements de l'Europe à son égard.  Il ne ménage plus ses critiques envers l'Etat d'Israël, et il se rapproche de l'Iran et de la Syrie, renouant ainsi avec ses racines orientales, notamment en concluant plusieurs accords de partenariat aussi bien avec Bagdad qu'avec Damas (6). Erdogan fut d'ailleurs l'un des premiers à féliciter Ahmadinejad après sa réélection de juin dernier (7)

Après avoir durci ses positions envers Israël (8), notamment à l'occasion du Rapport Goldstone qu'elle a soutenu,  voici une nouvelle étape, la Turquie se rapproche aujourd'hui de l'Iran.  Sur l'arsenal nucléaire du régime israélien, le Premier Ministre turc réclame un débat international (9). Il ne supporte plus le régime de faveur accordé à l'Etat hébreu, il dénonce la partialité de l'Occident envers l'Iran et son programme nucléaire: "Dans un entretien accordé au journal britannique "The Gardian", Erdogan a estimé que les accusations occidentales proférées contre Téhéran le soupçonnant de vouloir se doter de la bombe nucléaire, sont fondées sur de "la calomnie". Selon lui, "toute frappe militaire contre les installations nucléaires iraniennes serait une folie (..)  D'un côté, on dit que l'on veut une paix mondiale, mais de l'autre on mène une approche destructrice contre un Etat qui a 10.000 ans d'histoire", a-t-il poursuivi.. (10).


Rapprochement avec l'Iran


La crise couve entre Israël et la Turquie, crise sourde pour le moment, mais qui risque, à terme, de devenir aïgue, alors que se dessine une intervention d'Israël contre l'Iran, et que l'Etat hébreu, justement, aurait d'autant plus besoin de la neutralité bienveillante de la Turquie pour mener ses opérations militaires, qu'il se trouve de plus en plus isolé dans la région et en butte à la désapprobation de l'opinion internantionale (11).

Nouvelle épreuve pour Israël, M. Erdogan vient de se rendre
à Téhéran "en compagnie de 200 personnalités politiques et économiques turques, y compris les ministres du commerce, des affaires étrangères et de l'énergie, sans compter 18 députés" (12),  et le Premier ministre turc a qualifié le président iranien Mahmoud Ahmadinejad d’ami, en escomptant bien sceller des accords commerciaux avec celui que l'Occident diabolise.

Le Président Ahmadinejad a chaudement félicité son nouvel ami pour ses prises de position, "
estimant que ses déclarations avaient eu des retombées bénéfiques dans le monde entier. Il a précisé:  Le régime sioniste menace toutes les nations et fait tout pour qu’il n’y ait aucun pays puissant dans la région. Nous constatons que l’usage de la force à Gaza ne lui suffit pas et il attaque aussi Jérusalem la Sainte ». Les deux chefs d’Etat ont parlé de resserrer les relations entre leurs pays et ont débattu du nucléaire iranien. Ahmadinejad a déclaré: « L’Iran et la Turquie ont des intérêts communs et sont soumis aux mêmes menaces. Si nous coopérons, nous pourrons surmonter toutes nos difficultés pour le bien de nos deux peuples ».  Quant au ministre israélien Lieberman, Erdogan l’a accusé notamment d’avoir menacé d’utiliser l’arme nucléaire contre Gaza (13)
 


Un tournant décisif à long terme


Ce changement d'orientation dans la politique turque induira, à long terme, de profonds changements pour le couple americano-israélien, et pour la communauté en général. En effet, la Turquie occupe une position stratégique sur l'échiquier international, au carrefour de deux mondes, occidental et oriental, chrétien et musulman. Las des tergiversations de l'UE, M. Erdogan, manifestement, joue désormais la carte de l'Orient, il renoue avec l'Islam et le passé ottoman. Il sera en messure de faire monter les enchères et de peser sur les décisions internationales, au point de nuire aux intérêts atlantiques dans la région. Comment ? Par exemple en interdisant le survol de sa région en temps de conflit, de guerre. Ou en refusant d'aider l'OTAN à réaliser ses projets au Moyen Orient. Autant dire que l'Occident est sans doute en train de perdre une carte maîtresse dans cette partie du monde. Et cet avatar de la politique impériale risque d'avoir de très lourdes conséquences, surtout si Ankara resserre les liens avec l'Iran, décrété ennemi par la coalition occidentale.

Pas de rupture brutale, certes, mais des petits pas inquiétants, dans une direction qui a tout pour préoccuper l'OTAN au moment où, sans doute, elle prépare une offensive contre l'Iran. Le camp non aligné vient de se renforcer, et nous n'avons pas fini d'en voir les conséquences, sinon à court terme, du moins à plus long terme.

Eva R-sistons
 
 



Notes et  références :


(1)
Parmi les dirigeants européens, certains comme en France ou en Allemagne, ont des préjugés sur la Turquie. Sous Chirac, nous avions de très bonnes relations [avec la France] et il était très positif envers la Turquie. Mais sous Sarkozy, ce n'est pas la même chose. http://www.actu.co.il/2009/10/erdogan-accuse-israel-de-%C2%AB-crimes-contre-l%E2%80%99humanite-%C2%BB

(2) 
C'est une attitude injuste. L'Union Européenne viole ses propres règles. Etre dans l'Union européenne nous permettrait de construire des ponts entre le monde musulman, qui compte 1,5 milliard d'individus, et le reste du monde. Il faut qu'ils s'en rendent compte. S'ils l'ignorent, cela affaiblira l'UE.
http://www.actu.co.il/2009/10/erdogan-accuse-israel-de-%C2%AB-crimes-contre-l%E2%80%99humanite-%C2%BB
 
(3)
http://www.wikio.fr/video/806835, http://www.lepost.fr/article/2009/01/29/1405525_gaza-davos-erdogan-le-1er-ministre-turc-claque-la-porte-a-shimon-peres.html etc


(4)
http://www.actu.co.il/2009/10/erdogan-accuse-israel-de-%C2%AB-crimes-contre-l%E2%80%99humanite-%C2%BB/

(5)
Israël vient d'encaisser un très sérieux coup dur diplomatique. La Turquie, seul pays musulman lié par un accord de coopération militaire à l'État hébreu, a mis son veto à la participation de l'aviation israélienne à des manœuvres qui devaient avoir lieu cette semaine dans son espace aérien (..)  Pour les responsables israéliens, cette initiative a tout d'une sonnette d'alarme. Jusqu'à présent, la Turquie était en effet considérée comme un allié stratégique de toute première importance (..) À ce tableau, il faut ajouter des échanges entre services de renseignements et d'importantes ventes d'armes israéliennes à la Turquie(..) Mais ces relations privilégiées se sont toutefois «lézardées». Ces derniers mois, Recep Tayyip Erdogan, le premier ministre et chef d'un parti islamiste, a durci le ton. Mais tant que la coopération militaire n'était pas touchée, les Israéliens n'en prenaient pas ombrage. L'annulation de la participation d'Israël à des manœuvres semble en revanche marquer un changement des règles du jeu.
http://www.lefigaro.fr/international/2009/10/13/01003-20091013ARTFIG00301-la-turquie-annule-des-man339uvres-militaires-avec-son-allie-israelien-.php

(6)
http://chiron.over-blog.org/article-avant-son-voyage-erdogan-denonce-les-calomnies-de-l-occident-contre-teheran-38308279.html   
http://www.alterinfo.net/Avant-son-voyage,-Erdogan-denonce-les-calomnies-de-l-Occident-contre-Teheran_a38465.html

(7)
http://chiron.over-blog.org/article-avant-son-voyage-erdogan-denonce-les-calomnies-de-l-occident-contre-teheran-38308279.html http://www.alterinfo.net/Avant-son-voyage,-Erdogan-denonce-les-calomnies-de-l-Occident-contre-Teheran_a38465.html

(8)
Il y a eu successivement la campagne contre l’ambassadeur Edelman, digne du Stürmer et de la Pravda. Puis des rééditions massives de Kavgam, la traduction turque de Mein Kampf,  suivies de Hitler’in Liderlik Sirlari (Les qualités de leadership de Hitler), et de Metal Firtina (Tempête métallique), un roman de politique-fiction décrivant une agression militaire américaine contre la Turquie (450 000 exemplaires vendus en moins d’un an). Puis Kurtlar Vadisi (La Vallée des Loups),
une série télévisée où l’opération américaine en Irak est présentée comme une opération génocidaire antiturque, et où des Juifs américains sont déjà impliqués dans des trafics d’organe, thème qu’allait reprendre en 2009 un journal suédois à grand tirage. Et enfin le récent film de la première chaîne publique de la télévision turque, sur les soi disant atrocités israéliennes à Gaza
(
http://www.rebelles.info/article-turquie-la-regression-erdogan-37970885.html)

(9)
Le premier ministre turc prône un débat international sur l'arsenal nucléaire du régime israélien. Recep Tayyip Erdogan, a déclaré, samedi, lors du IIème Congrès de son Parti, "Justice et Développement", que si la question nucléaire iranienne faisait l'objet d'un débat, sur la scène internationale, il faudrait en faire autant sur les armes nucléaires du régime israélien. "La Turquie réclame une politique basée sur davantage de justice dans le monde, et si l'on évoque les armes à destruction massive, on devrait, aussi, parler des bombes à phosphore utilisées, par le régime israélien à Gaza", a-t-il dit. Le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, a affirmé l’opposition de son pays à la prolifération des armes nucléaire dans la région du Moyen-Orient, précisant que le régime israélien est le seul pays dans la région qui possède l’arme nucléaire. M. Erdogan a indiqué que le monde doit être juste s’il désir que la paix règne, soulignant que l’Iran n’a rien fait tandis que le régime israélien a perpétré des crimes à Gaza. Il a qualifié de folie tout acte militaire contre l’Iran, soulignant qu’on doit tirer une leçon de l’invasion américaine contre l’Irak où une civilisation entière a été anéantie et plus d’un million d’Irakien ont été tués. Source :
Irna http://www.soueich.info/article-37020166.html


(10)
http://www.alterinfo.net/Avant-son-voyage,-Erdogan-denonce-les-calomnies-de-l-Occident-contre-Teheran_a38465.html http://chiron.over-blog.org/article-avant-son-voyage-erdogan-denonce-les-calomnies-de-l-occident-contre-teheran-38308279.html 

(11)
La menace d'une crise aiguë avec la Turquie inquiète au plus haut point les responsables israéliens au moment où une neutralité «bienveillante» d'Ankara serait la bienvenue dans l'épreuve de force engagée avec l'Iran. Israël se retrouve de plus en plus isolé dans la région. Les relations avec l'Égypte et la Jordanie, les deux seuls pays arabes entretenant des relations diplomatiques avec l'État hébreu, se sont très nettement refroidies. Barack Obama, malgré tous ses efforts, n'est pas parvenu à convaincre des pays du Golfe d'accepter de faire le moindre geste envers Israël. Sur le front palestinien,
George Mitchell, l'émissaire spécial américain, est reparti au début de la semaine les mains vides. Bref, pour le moment aucune embellie n'est en vue…
http://www.lefigaro.fr/international/2009/10/13/01003-20091013ARTFIG00301-la-turquie-annule-des-man339uvres-militaires-avec-son-allie-israelien-.php

(12)
http://www.alterinfo.net/Avant-son-voyage,-Erdogan-denonce-les-calomnies-de-l-Occident-contre-Teheran_a38465.html

(13)
http://www.actu.co.il/2009/10/erdogan-accueilli-a-bras-ouverts-a-teheran/
 
Repost 0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 18:51
2e article d'eva R-sistons paru sur mondialisation.ca, supprimé et transféré ici



 
Les Médias aux ordres des marchands d'armes font la promotion des guerres 


La complicité des médias dans la promotion de la guerre

 


Les spécialistes de la communication présentent, aujourd'hui, les guerres comme nécessaires, légales, utiles, morales, propres, chirurgicales... et ils nous y préparent, psychologiquement, à l'avance (1).


Les peuples aspirent à la paix. Mais l'oligarchie qui s'est octroyée le droit de vie et de mort sur les citoyens du monde entier, programme les guerres qui lui permettront de réaliser de juteux profits. De nombreux élus, à tous les niveaux, sont les alliés objectifs de ces politiques relayées par les médias. Ces derniers sont d'ailleurs, en France, aux mains des industriels de l'armement, et ils font, ouvertement ou indirectement, l'apologie de la guerre. (2). La guerre est même présentée comme un moyen de promotion des femmes (3) ! Les guerres, comme celle de l'Afghanistan,
permettraient d'améliorer le sort des femmes.
A l'inverse, inutile de proposer une émission sur la paix : lorsque j'étais journaliste pour une grande chaîne de télévision française, une seule de mes émissions a été censurée, celle où j'avais interviewé la présidente de l'Association internationale des Femmes pour la Paix.


Laura Ingraham, star de la “talk radio” d'ultra-droite.


On ne dira jamais assez à quel point le rôle des médias est déterminant dans la mise en œuvre des politiques élaborées en haut lieu; les journalistes deviennent les complices de la mise à mort programmée de pans entiers de populations ! (4)


Des signaux inquiétants


Le 22-23 mai 2003, le
Congrès américain a en quelque sorte "légalisé" l'emploi de la bombe nucléaire à des fins militaires.Celle-ci serait considérée au même titre que les autres bombes, ni plus ou moins dangereuse (5).


En janvier 2008, cinq anciens généraux de l'OTAN ont ouvertement prôné l'utilisation du nucléaire dans les guerres futures, même préventives: « La nouvelle est passée jusque là relativement inaperçue : cinq anciens généraux de l'Otan, et pas des moindres, ont rédigé un manifeste pour une nouvelle organisation du traité de l'Atlantique Nord, qui prévoit, selon le Guardian, que " l'Occident doit être en mesure de déclencher une attaque préventive pour contrecarrer la menace imminente d'une diffusion d'armes nucléaires ou de destruction massive. » (6) . Il est vrai que le nucléaire tue plus radicalement, à grande échelle - une aubaine pour les partisans de la dépopulation, sans doute. Derrière leurs écrans, bien à l'abri (7), des hommes sèment mort et désolation sur la terre; et en coulisses, les industriels de la Reconstruction se frottent les mains, les barons du pétrole aussi.


Et comme l'horreur est banalisée, on ne se gêne plus, aujourd'hui, pour faire la promotion des guerres préventives, permanentes, totales et bien sûr nucléaires. Ceux qui ont le pouvoir jouent avec la vie des citoyens comme nos jeunes jouent virtuellement à la guerre: en tuant le plus possible. En regardant une vidéo de la guerre d'Irak, on peut y apprendre que les soldats américains avaient une prime pour chaque Irakien tué. Joli monde... et qui ose se dire démocratique, moral, défenseur de la Liberté, du Bien, sans parler de ceux qui se réclament de Dieu pour prôner le choc de civilisations et anéantir une partie de la population qui déplaît. Guerre du Bien contre le Mal, bras armé de Dieu pour libérer le monde et amener par la guerre la paix sur terre, on connaît les refrains de Bush (8) ! Ce qu'on commence à découvrir, c'est que le président Obama les a repris à son compte, dans les faits (9), sans le claironner.  Le voici partant à la conquête du monde (10) pour la « glorieuse Amérique », l'Irak, l'Afghanistan, le Pakistan... sans se désintéresser d'Haïti, de l’Honduras, de l'Iran - pour commencer. Il est inquiétant, aussi, de voir trois Prix Nobel de la Paix (Wiesel, Peres, Obama) envisager la guerre contre l'Iran ou réclamer son « désarmement nucléaire ». Une guerre qui risque d'enflammer la planète ! De plus, les États-Unis semblent dorénavant menacer la Chine.(11)


Bientôt la troisième guerre mondiale ?


La troisième guerre mondiale est-elle pour bientôt ? Certains, comme Pascal Boniface, parlent de quatrième guerre mondiale, la troisième ayant été, selon eux, "la guerre froide". Trop froide, sans doute, parce qu'on la veut chaude, aujourd'hui, bien chaude et même brûlante...  avec des armes laissant des séquelles irréversibles sur l'environnement et sur les générations futures. Les Vietnamiens ou les Palestiniens (12) sont bien placés pour en parler... et même les vétérans de tous les conflits ! Vous avez dit la « der des ders » ?


L'atmosphère est propice à une nouvelle guerre mondiale. Les maîtres mots, aujourd'hui, sont "compétition", "guerre économique", "guerre préventive", "colonisation", "mondialisation”... , et puis on fabrique des armes à l'infini, toujours plus sophistiquées et qui sont évidemment appelées à servir (13) , les discours belliqueux se multiplient, précédant souvent les opérations elles-mêmes (14), certains pays comme le Canada opèrent un tournant militariste (15), des navires russes sillonnent les mers des Caraïbes (16), et l'OTAN fait peser de graves menaces sur le monde (17).


Pour compléter ce tableau peu rassurant, on peut se demander si la création de l'Union européenne est un gage de paix, ou de guerres futures, en s'enrôlant sous la bannière de l'OTAN (18).


Aux mains d'irresponsables, le monde est dangereux.. En coulisses, ou ouvertement, ils poussent à la guerre : les néoconservateurs chrétiens extrémistes font clairement l'apologie de l'hégémonie étasunienne hors des frontières, les ultra-sionistes aspirent à la guerre mondiale pour que triomphe enfin le peuple élu, et les Islamistes fanatiques soufflent sur les braises judéo-chrétiennes...


La guerre est inscrite dans la logique du capitalisme


Alors, guerre, ou pas ? Quoiqu'on en dise, elle est plus que probable. Pour prospérer, le capitalisme a besoin d'innombrables victimes, pauvres prêts à travailler pour une obole, ou jeunes appelés à "mourir pour la Patrie". Or, quand il est en crise, pour redémarrer, pour gonfler ses profits, le Système imposé aux peuples a besoin de conflits. Et aux États-Unis, pays capitaliste par excellence, l'industrie militaire est la plus florissante. Quel paradoxe pour ceux qui revendiquent si fort leur appartenance chrétienne "évangélique" !


Certains sont persuadés que les États, en grande difficulté financière, ne sont pas prêts à partir en guerre. Tous les faits nous indiquent le contraire. C'est parce que le capitalisme est en faillite, c'est parce qu'il s'effondre, qu'il a besoin, comme après 1929, d'une conflagration majeure pour redémarrer... Et puis, le désespoir incite à l'irrationnel. La City et Wall Street sont aux abois, et les anglo-Saxons ne veulent pas perdre leur leadership au profit de pays plus dynamiques comme la Chine, surtout si elle est liée à des pays comme la Russie, le Venezuela ou l'Iran, grands producteurs de pétrole. Enfin, les nations de l'Eurasie sont considérées comme des territoires riches en ressources essentielles pour l'avenir.


Tout indique que les cartels internationaux, les banquiers, le Bilderberg... veulent provoquer une troisième guerre mondiale qui sera, n'en doutons point, nucléaire ! 
L'Iran est menacé par les puissances occidentales qui prétendent la dissuader de développer l'énergie nucléaire . Et il  est encerclé par ces puissances hostiles





Vous le savez sans doute, les généraux étasuniens, plus raisonnables que leur Chef, ont retenu le bras de Bush lorsqu'il brûlait d'en découdre avec l'Iran. Et les mois ont passé. Certes, l'Iran ne se laissera pas attaquer comme l'Irak, en ripostant pour la forme; il dispose d'un armement dissuasif, et d'une flotte impressionnante, stationnée dans un détroit stratégiquement important. Les essais de déstabilisation économique ou politique n'ont guère ébranlé sa légitime détermination à préserver sa souveraineté. Il semblerait aussi que la Chine soit décidée à protéger ses intérêts dans la région, et les États-Unis ne peuvent se permettre de mécontenter le pays qui le maintient sous perfusion. Sans l'aide de la Chine, sans ses prêts, l'économie étasunienne, en effet, s'effondrerait. Un pays lourdement endetté n'est pas aussi libre qu'il le voudrait.


Reste l'inconnue israélienne: les récentes déclarations de Shimon Peres au Bundestag («L'Iran est un danger pour le monde.») (19) ne présagent rien de bon, l'Allemagne de Mme Merckel n'a jamais été aussi proche d'Israël, et l'équipe de néoconservateurs français, de Sarkozy à Kouchner en passant par Morin, brûle de passer à l'attaque. Obama, sitôt son prix Nobel de la Paix reçu, a entrepris de le défendre en multipliant les guerres, Peres est prêt à tout, et un autre prix Nobel de la Paix israélien, Elie Wiesel, tient des discours que les bushistes ne renieraient pas. La France de Sarkozy, contrairement à celle de Chirac, pousse à la guerre: « La France et les États-Unis veulent "travailler" au sein du Conseil de sécurité de l'ONU à de nouvelles sanctions contre l'Iran sur son programme nucléaire», a déclaré à la presse le ministre français de la Défense, Hervé Morin, au côté de son homologue américain, Robert Gates. «Nous avons évoqué l'Iran (...) Notre convergence de vues est totale», a déclaré le ministre français après des discussions avec le chef du Pentagone. Il n'y a « pas d'autre choix que de travailler à d'autres mesures » au sein du Conseil de sécurité de l'ONU, a ajouté Hervé Morin (20).


Cela conduira-il à la guerre ? Deux facteurs semblent prépondérants: la crise du capitalisme, synonyme de besoin d'élans nouveaux, de quête de nouvelles sources de profit, et le caractère imprévisible d'Israël, pays d'ailleurs gouverné par des extrémistes. Outre le désir de domination de la région et le besoin de sécurité, le mobile essentiel d'Israël, pas forcément avoué, serait-il  la peur ? 


Sans doute l'apocalypse est-elle déjà en marche... Si elle ne se produit pas, nous pourrons être surpris. L'Histoire nous a trop souvent enseigné, malheureusement, que les puissances sont prêtes à tout pour augmenter leur pouvoir. Les irresponsables sont toujours aux commandes, et la crise va bientôt rebondir. Et plus on nous parlera d'identité nationale, de choc de civilisations, plus la confrontation sera, sans doute, inévitable !(21)


Quant à nous, nos meilleures armes devraient être la prévoyance, la solidarité et la créativité... et la dénonciation des  mensonges médiatiques !

  

   

 
Notes

 

(1) Le correspondant de Washington du journal «Die Welt» fit acte d’agitation guerrière le 25 janvier: les prises de position actuelles du gouvernement allemand en ce qui concerne l’Afghanistan et l’Iran sont «l’expression d’une préparation psychologique pour un conflit probablement majeur dans le Golfe persique, dont l’Allemagne ne peut pas se tenir à l’écart du fait de son histoire». L’article se répand dans un scénario de guerre et conclut: «Angela Merkel prépare l’Alle­magne à une défense commune avec Israël.»

http://www.alterinfo.net/Agitation-guerriere-et-politique-secrete-Qu-ont-convenu-a-Berlin-les-gouvernements-allemand-et-israelien_a42431.html 


(2)
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-25474704.html  - Marie Drucker sur France 3, mercredi 3 décembre 2008, avec son "Prêts à mourir pour la France ?", "retour sur la France des héros" http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/ext/http://r-sistons.over-blog.com/article-25362305.html 


(3)
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/ext/, http://r-sistons.over-blog.com/article-25426833.html


(4) Les cinq règles de la propagande de guerre,
http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-33565761.html  - Propagande de guerre, propagande de paix : http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-23413830.html 


(5)
http://sos-crise.over-blog.com/article-etats-unis-sur-le-chemin-de-la-guerre-nucleaire-globale-44793585.html  (Les États-Unis sur le chemin de la guerre nucléaire)


(6) Otan : Cinq généraux veulent des frappes nucléaires préventives.
http://www.rue89.com/2008/01/26/otan-cinq-generaux-veulent-des-frappes-nucleaires-preventives . Le but : empêcher l'usage d'armes de destruction massive. Ce quinquet de « sages » propose donc tout bonnement que les États-Unis, la Grande-Bretagne ou la France ( » l'Occident » nucléaire, donc) puisse atomiser un pays non plus pour répondre à une attaque nucléaire, ni même pour » préempter » une telle attaque qui serait imminente, mais simplement pour empêcher un pays d'utiliser des armes nucléaires, chimiques ou bactériologiques. Avec une telle doctrine, les États-Unis auraient été en droit de rejouer Hiroshima à Bagdad en 2003, où à Pyongyang en 2006 ? Et même, pourquoi pas, à Téhéran en 2007 ? Une doctrine rejetée pendant la guerre froide. Selon nos cinq généraux, relève Le Monde, l' » emploi en premier' » de la bombe est légitime, puisqu'il aurait servi de fondement à la planification nucléaire de l'Otan pendant la guerre froide.


(7)
http://bridge.over-blog.org/article-la-drone-de-guerre--43951158-comments.html#c 


(8) Assurément, le président américain, judéo-chrétien fondamentaliste, qui cherche à remettre chaque peuple à sa place selon l’ordre divin, ne peut trouver meilleure source d’inspiration que la lecture du Livre d’Isaïe ! Sa politique atteint au sublime. Il est le bras armé de Dieu, le messie et le berger qui protège tout à la fois le vieux peuple élu et le nouvel Israël...
http://www.chemins-cathares.eu/020113_georges_bush_messie_dieu.php 


(9) Document d'Arte, les Hommes de la Maison Blanche, 2000. Il montre que la politique, d'un Président à l'autre, varie peu... "C'est un retour à la loi du plus fort de l'Allemagne nazie menant à la guerre préventive, unilatérale, sans menace, un retour aux règles existant avant la 2e guerre mondiale" (Roger Normand)


(10) Pour ceux pour lesquels cela semblait impossible il ya un an, cela se produit : la politique étrangère d’Obama est plus agressive et dangereuse pour l’Asie, l’Afrique et l’Amérique latine qu’elle de George Bush. Mais cette réalité n’a pas encore été devenue évidente à la grande majorité, influencé par la campagne mondiale qui présente le président américain comme un homme politique progressiste et défenseur de la paix.
http://panier-de-crabes.over-blog.com/article-la-politique-de-l-administration-obama-menace-l-humanite-44499490.html 


(11) La possibilité d’une nouvelle guerre américaine a augmenté la semaine dernière lorsque l’administration Obama a sévèrement critiqué à la fois la Chine et l’Iran. Le premier acte d’agression a été lancé par la Secrétaire d’État, Hillary Clinton, qui a « averti » la Chine qu’elle devait soutenir des sanctions économiques drastiques contre l’Iran (ce qui constituerait un acte de guerre). 8 février 2010,
http://www.michelcollon.info/index.php?option=com_content&view=article&id=2541:une-autre-guerre-americaine-obama-menace-la-chine-et-liran&catid=6:articles&Itemid=11 


(12)
http://r-sistons.over-blog.com/article-tandis-que-le-crif-festoie-a-gaza-les-meres-accouchent-d-enfants-malformes-44238621.html 


(13) Les observateurs ont également réitéré que les USA ont été le plus grand exportateur d’armes sur les deux dernières décennies, avec la plupart de ses clients situés dans le Moyen-Orient et dans la région du Golfe Persique. Ils ont ajouté que les États-Unis se sont servis de l'Iran comme d’une sorte d’« épouvantail» pour mettre sur le marché et vendre ses armes dans la région
http://www.alterinfo.net/Petraeus-une-attaque-contre-l-Iran-pourrait-provoquer-l-effet-inverse-escompte_a42259.html 


(14) "Mais ses stratèges militaires (d'Israël) sont plus malins et imprévisibles que jamais. Les récents discours en provenance d’Israël suggèrent qu’une future guerre au Liban ciblera aussi très probablement la Syrie. Bien que cela ne signifie pas nécessairement qu’Israël ait réellement l’intention de prendre pour cible l’un ou l’autre de ces pays dans un avenir proche, il s’agit certainement du type de langage qui souvent précède des opérations militaires israéliennes.".
http://www.alterinfo.net/La-guerre-qui-vient_a42314.html 


(15)
http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=10666  Les vrais enjeux de l'intervention canadienne en Afghanistan  


(16)
http://contreinfo.info/rubrique.php3?id_rubrique=42 


(17)
http://chiron.over-blog.org/article-otan-une-menace-assez-serieuse-pour-la-russie-patrouchev-44607354.html , et
http://fonzibrain.wordpress.com/2010/02/08/doctrine-militaire-moscou-craint-avant-tout-lotan/  : Le président russe Dmitri Medvedev a validé hier une nouvelle doctrine militaire qui place l’OTAN en tête des menaces pesant sur la sécurité de la Russie. Le texte de la doctrine, publié sur le site du Kremlin, place au premier rang des «principaux dangers militaires extérieurs» le fait que l’OTAN cherche à «mondialiser ses fonctions, en violation des normes du droit international». Le document dénonce aussi le rapprochement des frontières russes «de l’infrastructure militaire des pays membres de l’OTAN, notamment par la voie de l’élargissement du bloc».. Et aussi : http://canempechepasnicolas.over-blog.com/article-la-doctrine-imperiale-des-etats-unis-en-europe-44509161.html : Hillary a réitéré vouloir préserver l'efficacité de l'article 5 du traité de l'OTAN : « une attaque contre l'un est une attaque contre tous ». (..) Répondant à un intervenant (le général Perruche), elle a estimé ainsi qu'une « coopération étroite et plus complémentaire entre l'UE et l'OTAN est dans tous nos intérêts pour essayer de forger des politiques communes : le politique, économique, développement et juridique du coté de l'UE, et principalement la sécurité du coté de l'OTAN ».


(18) "...une identité commune ne semble pouvoir se forger que dans le fer, le feu et le sang, que dans l’opposition à l’autre. Bientôt la gentille Union européenne qui nous rend si forts passera des appels d’offre pour chercher le meilleur ennemi commun : le Russe ? Ennuyeux, ils ont des armes atomiques, ça pourrait mal tourner. Le chinois ? Pareil mais en pire, et en plus pour le moment le Chinois tient la tutelle américaine entre ses mains, à travers un gros matelas de t-bonds. L’Arabe et le musulman ? Parfait !
http://www.alterinfo.net/Il-nous-faudrait-une-bonne-guerre-pour-construire-l-Europe-La-lettre-volee_a42306.html 


(19)
http://www.alterinfo.net/Perez-L-Iran-cherche-a-prendre-le-controle-du-Moyen-Orient_a41922.html, http://www.alterinfo.net/Netanyahu-et-Merkel-se-reunissent-pour-discuter-de-l-Iran_a41567.html 


(20)
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/proche_moyenorient/20100208.OBS6186/liran_cherche_a_gagner_du_temps_estime_kouchner.html  


(21)
http://r-sistons.over-blog.com/article-debat-identite-nationale-choc-de-civilisations-guerre-mondiale-tout-est-lie-44305429.html 

Repost 0
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 18:21

Voici le premier des quatre articles que j'ai d'abord publiés sur le site mondialisation.ca, supprimés et transférés ici: 

confrontation.jpg

Guerre de l'information: Officiellement, il n'y a
plus de guerre... Comment les citoyens sont bernés

 

 

"La France n'est pas en guerre", déclarait effrontément,

récemment, le gouvernement (1). Mensonge ! La France a

déclaré la guerre, une sale guerre impérialiste et offensive,

à l'Afghanistan - et au Pakistan, dans la foulée. Aujourd'hui,

les frontières sont vite franchies ! Dans le plus assourdissant

des silences. Car le silence est aussi une stratégie !


Figurez-vous que j'ai chez moi une vidéothèque très importante,

et que je suis en train de faire le "ménage", le tri, bref de séparer

le nécessaire de l'inutile. Or, il se trouve que j'écoute à nouveau,

actuellement, tout ce qui concerne la guerre d'Irak. Edifiant !

Je viens par exemple d'entendre que l'Irak comptait quelque

trente millions d'habitants, au début de la guerre. Et aujourd'hui,

quel bilan ? Peut-être jusqu'à un million et demi de morts,

des millions de blessés (sans parler des dommages collatéraux),

quatre à cinq millions de déplacés, de réfugiés (2). Et combien

de drames humains, de familles disloquées, meurtries à jamais ?

Les Médias se gardent de nous dire que l'Irak, habituel soutien

de la cause palestinienne - et donc bête noire d'Israël - était un

pays laïc, moderne, avec une médecine de pointe, un pays

certes artificiellement soudé par un Dictateur, mais enfin un

pays souverain, puissant, nationaliste - et que ce pays est

aujourd'hui éclaté, morcellé en zones, divisé, affaibli - et bien

sûr sous la domination de l'occupant.

 

Or, les vidéos que j'écoute en ce moment même font état des

péripéties de la guerre, des souffrances des populations,

et de la résistance croissante des opinions internationales à

cette guerre inique et d'une sauvagerie rare. Voici ce que j'ai

entendu il y a un instant : "Les "pacifistes" (comprenez les

citoyens, tout simplement) se réunissent pour dénoncer les

offensives militaires". Le sous-titre de toutes ces informations,

données en boucle, est en lui-même explicite: "Edition spéciale

Irak". En d'autres termes, la couverture médiatique, même

aseptisée, mais très ample, rendait compte de la colère des

peuples, de leur refus de l'agression contre l'Etat irakien, et

plus généralement, des guerres néo-coloniales.


De toutes façons, il y a quelques années encore, la guerre était

un événement, abondamment couvert, nous en connaissions l

es grandes péripéties. J'ose le dire: C'était une sorte de

spectacle, et chaque soir le télespectateur avait un compte-rendu

détaillé, surtout officiel d'ailleurs (3), des événements. Il fallait aller

sur des chaînes comme Al Jezirah (4) pour avoir une autre version

de la guerre, plus proche de la réalité - une indépendance,

d'ailleurs, qui valut à la chaîne du Quatar d'être bombardée (5). La guerre de l'information est une réalité ! (6) Et en particulier,

l'opinion n'aime pas voir ses soldats mourir, et encore moins les populations civiles du pays attaqué ! (7)

 

Des guerres "propres"
de plus en plus sales

En dépit des vertueuses allégations, les guerres "propres" sont

de plus en plus sales, les frappes chirurgicales sont un mythe, et

la réalité des conflits récents ou actuels nous montre au

contraire une population civile touchée de plein fouet, sans doute comme jamais, avec des armes de destruction massive qui ne

sont l'apanage ni de l'Irak, ni de l'Iran, mais bien de l'Occident,

aux mains soi-disant propres. Il suffit de songer aux mères de

Gaza qui, aujourd'hui, n'en déplaise au gouvernement français

qui s'en lave les mains, mettent au monde des enfants malformés

(8). Une extermination qui ne dit pas son nom ! (9)


Et justement, l'Occident qui se donne en modèle de vertu partout

dans le monde, excelle surtout par son hypocrisie. Lorsque l'Irak

a été attaqué, les USA sont entrés, officiellement, en guerre. Et le

monde a suivi, certes de loin et avec des images triées sur le

volet, les péripéties de cette guerre ignoble.


Aujourd'hui, le Prix Nobel de la Paix Obama se prépare sans

doute, et tant pis pour les promesses électorales, à envoyer

des renforts en Irak (9), pour mater la résistance de la

population. En Agfhanistan, la présence américaine se

renforce. Et comme le Pakistan est voisin de l'Afghanistan,

la guerre s'est déplacée: Dans un Etat souverain, islamique,

disposant de l'arme atomique. Aux Informations, on glisse ici

ou là un mot, une phrase, en passant, une petite parenthèse

sans importance, en quelque sorte, entre deux faits divers

ou deux scandales qui détourneront l'attention du public.


La guerre a été déclarée contre l'Irak. Mais pas contre

l'Afghanistan, bourbier rappelant celui du Vietnam ! Ni aussi,

dans la foulée, contre le Pakistan. Oui, on savait qu'il y avait

une guerre contre l'Irak, on la craignait, on la dénonçait - mais

on ne sait pas vraiment que la guerre a été déclarée, par

exemple, aux Pakistanais: Pour contrôler cette région

hautement stratégique et l'arme atomique, et afin d'empêcher

d'autres puissances rivales de s'intéresser de trop près

au Pakistan.

 

Propagande de guerre

Avec Marie Drucker sur FR3, par exemple, et son "Mourir pour

la France, est-ce encore un idéal ?" (10), pour Israël, en

réalité, si la guerre est déclarée à l'Iran, et à l'instant

j'apprends que la Chaîne Public Sénat propose une série

"coulisses de la croissance chinoise", car tout est fait, en

réalité, pour nous préparer aux futurs conflits décrétés par

l'Occident impérialiste, contre les ennemis qu'il s'invente,

l'Iran, la Russie ou la Chine, peut-être un jour le Vénézuela,

pour ne citer que ces exemples. Avant d'attaquer l

'adversaire, il faut le déconsidérer !


En France, il existe une chaîne de télévision dirigée par

des ultra-sionistes, c'est FR2. Elle est devenue plus que

toute autre, "la voix de son maître". Et c'est ainsi que la

propagande, certainement décrétée par l'Elysée lui-même,

nous a valu lundi dernier un "Pakistan, pays de tous

les dangers ?" (11). Voici ce que j'écrivais récemment

sur mon blog r-sistons à l'intolérable: "Décryptons l'émission:

Le Pakistan est votre ennemi, on vous prépare à son attaque

et à son anéantissement. Vous remarquerez d'ailleurs qu'on

ne parle plus de guerre, finis les conflits comme en Irak, avec

suspense, suivi, etc. Aujourd'hui, on tue discrètement. La

France n'est pas en guerre, officiellement. Mais la réalité

du terrain est toute autre. Et on entre "doucement" en guerre,

pas après pas, sans bruit en quelque sorte, pour ne pas

alerter l'opinion. L'horreur est la même, mais plus sournoise,

hypocrite. Et tout repose sur la communication. A ce petit

jeu sordide, Obama excelle.... Avec des hommes comme lui,

le pire est apprivoisé, et rendu présentable. Tactique

différente, objectifs identiques..."


Oui, la réalité est la même, mais la stratégie est changée. On

ne déclare plus la guerre, on y entre progressivement, sans

alerter l'opinion, sans faire de bruit, sans provoquer de

vagues, et donc de contestation, tout au plus les Médias

font-ils état de bavures quand elles sont trop grosses,

comme lorsque des bombes tombent en pleines noces

villageoises (12) ...


Le cynisme de l'Occident est tel que la guerre devient

abstraite, lointaine, désincarnée, comme si elle n'existait

pas... Et elle "n'existe plus" ! D'ailleurs, le lavage des

cerveaux contre attentats souvent sous faux drapeaux,

"terroristes" ou Talibans machistes est tel, que l'opinion

ne s'inquiète même plus de ce que font nos armées

dans ces régions... Et tandis que les bons peuples

s'amusent d'apprendre que la photo de Carla nue va être

vendue aux enchères (13), ou s'indignent de savoir que

le fils Sarkozy n'a même pas besoin de faire d'études

pour décrocher le fruit de diplômes reconnus (14), on

bombarde, on détruit, on occupe des territoires entiers,

on provoque des exodes massifs de populations, on

déloge les habitants ou on les anéantit... Qui s'en émeut ?

Plus personne, puisque la guerre "n'existe pas", puisque

"la France n'est pas en guerre"...

 

L'imposture va-t-elle éclater ? Quand dira-t-on aux peuples

la vérité, à savoir que l'Afghanistan et maintenant le

Pakistan, connaissent le même sort que l'Irak ? Faudra-t-il

attendre que l'Iran soit, lui, "rayé de la carte", pour qu'enfin

les citoyens dénoncent l'intolérable ? Le cynisme de l'Occident

dépasse tout ce que le monde a connu...

Il appartient à ceux qui savent, de dénoncer l'imposture

et de demander que Justice soit rendue aux peuples spoliés.

Paradoxalement, c'est peut-être l'imposture de la pandémie

qui alertera les peuples sur la manière dont on les traite...

l'imposture de trop !


Notes

  

1) : Dans une tribune commune, publiée par Le Monde daté de samedi

30 août, Bernard Kouchner et Hervé Morin se sont mis d'accord pour dire

que les soldats engagés en Afghanistan ne sont pas en guerre (..) "Là-bas,

nous ne sommes pas en guerre contre quiconque : nous construisons la paix".
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/international/asiepacifique/20080829.

OBS9333/kouchner_et_morin__nous_ne_sommes_pas_en_guerre.html
   


(2) : 21 mars 2008: "Le bilan de la guerre pour les arabes,

ce sont des souffrances et des destructions : 1 million de

morts et 4,5 millions de déplacés et réfugiés ; des dizaines

de milliers d’hommes, de femmes et d’enfants détenus

sans jugement dans des prisons US ou irakiennes ;

des régions entières irradiées et polluées jusqu’à

en devenir inhabitables ; les vestiges des plus anciennes

civilisations urbaines pillés, rasés, voire ensevelis sous

l’asphalte. Pour les occidentaux, le bilan c’est le

renversement des démocraties par le mensonge

et l’obscurantisme, le retour des crimes coloniaux

 et de la barbarie, la transformation complète de

 l’économie des États-Unis en économie de guerre"

http://www.voltairenet.org/article156085.html


(3) : (..) Un plan politique de grande envergure de

désinformation: de la préparation de l'opinion par les

"think tanks" des neo-cons a la calomnie contre la

France (rebelle a l'époque), en passant par le

contournement des vrais renseignements que

fournissait la CIA, le contrôle des medias par la

fourniture d'un flot constant d'informations (les

journalistes embarqués dans les unités militaires

sont une première de génie!) et le discrédit frappant

les "récalcitrants", ou encore l'assurance d'un monopole

américain de l'information par les attaques de hackers

contre la chaîne qatarie Al Jezirah, tout y est. On se

croirait revenu aux grandes heures du KGB (..) in

La guerre de l'information, 4.9.2007. Sur la désinformation

et la guerre, un livre qui présente surtout des faits

concernant le Kosovo, l'Afghanistan et le déclenchement

de la dernière guerre d'Irak : Serge Halimi et Dominique

 


(4) : En Occident, Al Jazeera est considérée par certains

comme « la voix des islamistes », car elle offre

d'autres vues sur l'actualité du monde arabe que

celles des grands médias européens ou nord-américains.

Il s'agit surtout d'une chaîne d'information internationale

 


(5) : Les locaux de la chaine ont été bombardés par

les États-Unis à deux reprises : la première fois en

Afghanistan et la deuxième fois en Irak. Un journaliste,

Tarik Ayyoub, est mort à Bagdad à cause du

bombardement. The Daily Mirror a annoncé le

22 novembre 2005 à la une que le Président des

États-Unis George W. Bush aurait voulu bombarder

les locaux de la chaine à Doha, mais le Premier ministre 

 du Royaume-Uni Tony Blair l'en aurait dissuadé.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Al-Jezira . Voir aussi :

http://pascasher.blogspot.com/2009_04_01_archive.html

 

(6) : 29.4.2009: Des attaques militaires prévues contre les Médias.

Le journal des Sages de Sion du Jewish Institue for National Security

Affairs (JINSA) nous dit ouvertement leur programme d'attaque

contre la presse et pas seulement la presse libre. Toute la presse. http://pascasher.blogspot.com/2009_04_01_archive.html 

Même si cela peut paraître impensable aujourd'hui, les guerres

 de l'avenir pourront nécessiter la censure, le blackout de nouvelles,

et ultimement, des attaques militaires contre les médias partisans.

Se percevant eux-mêmes comme des êtres supérieurs, les journalistes

se sont mis dans la position d'une espèce protégée de combattants.

Mais la liberté de la presse s'arrête lorsque ses abus tuent nos soldats

et renforcent nos ennemis.

http://www.securityaffairs.org/issues/2009/16/peters.php
Journal of International Security Affairs, Spring 2009 http://pascasher.blogspot.com/2009_04_01_archive.html

(7) De l’intérieur de la cité assiégée, les émetteurs

d’Al-Jezirah diffusaient des images au monde entier..

En direct, la chaîne a donné l’évidence documentaire

visible qui invalidait les dénégations des Américains

quant au fait qu’ils tuaient des civils. Ce fut un désastre

en matière de relations publiques et la réponse des USA

a été d'attaquer le porteur de nouvelles. 

http://pascasher.blogspot.com/2009_04_01_archive.html  


(8) http://www.silviacattori.net/article974.html 
et http://r-sistons.over-blog.com/article-l-horreur-absolue-qu-on-vous-cache-naissance-de-malformes-a-gaza-37127382.html      

("extermine quotidennement, sans Tribunal de Nuremberg...")


(9) Le quotidien "Washington Post" a affirmé lundi que le

président américain Barack Obama avait décidé

d'envoyer en Afghanistan, sans l'annoncer, 13'000

soldats américains en plus des 21'000 renforts qu'il a 

 rendus publics en mars, après sa prise de fonction.

http://www.tsr.ch/tsr/index.html?siteSect=200002&sid=11343618&cKey=1255423270000 

 

(10) http://anti-fr2-cdsl-air-etc.over-blog.com/article-25474704.html,

 http://r-sistons.over-blog.com/article-25426833.html,

 http://r-sistons.over-blog.com/article-25362305.html

(11) Un Oeil sur la planète, magazine présenté par

Etienne Leenhardt: Pakistan, le pays de tous les dangers ?

12 octobre 2009 

 

(12) http://www.geostrategique.net/viewtopic.php?t=6232&sid=e3ffe8622aba3411ade6541341fd8200 "le 6 juillet dernier

l'aviation de l'OTAN a bombardé des noces afghanes dans la province

de Nangarhar, tuant 47 civils, dans leur majorité des femmes et des

enfants." (7 mars 2008) - Une commission accuse l'OTAN de massacrer

les civils afghans; ou http://www.alterinter.org/article1747.html,
http://forums.france3.fr/france3/Les-Pieds-Noirs-Le-documentaire/bakchich-info-sujet_394_1.htm etc
 

(13) http://fr.news.yahoo.com/45/20091015/ten-carla-bruni-une-photo-nue-vendue-aux-a4307fe_1.html 


(14) http://www.20minutes.fr/article/355511/France-Jean-Sarkozy-a-l-Epad-une-mauvaise-chose-pour-deux-tiers-des-Francais.php 

 

 

 

 

 

Articles à lire aussi sur la désinformation:


 


Alors même que les stratèges de l'OTAN
affirment être dans une configuration
de guerre "nucléaire"...


La nouvelle doctrine de défense des russes a fait l'objet d'une loi et publié un jour après que la Roumanie ait annoncé son intention de déployer des missiles intercepteurs US dans le cadre d'un bouclier de missiles global auquel la Russie s'oppose farouchement.


La Russie se réserve le droit d’utiliser des armes nucléaires uniquement si son existence en tant qu'État est mise en danger.


Le commentaire du quotidien indien The Hindu spécifiait que « La doctrine détaille 11 menaces militaires externes à la Russie, dont sept venant de l’Ouest.


L’expansion vers l’est de l’OTAN et son insistance pour un rôle mondial sont identifiées comme la menace numéro un pour la Russie. ».


Les médias n'en parlent pas mais les USA, via l'OTAN, se sont engagés résolument dans une stratégie offensive mettant en péril l'équilibre Est/Ouest en méprisant les positions de la Russie.


Les USA sont la source d'autres menaces majeures répertoriées dans la doctrine, même si le pays n'est jamais mentionné dans le document.


Celles-ci incluent les tentatives visant à déstabiliser les pays et régions et à saper la stabilité stratégique ; les accumulations militaires dans les états et les mers voisins ; la création et déploiement de défense antimissiles stratégiques, ainsi que la militarisation de l'espace extra-terrestre et le déploiement des systèmes stratégiques non nucléaires de haute précision.


Rappelons que le conseiller Barack Obama, Brzezinski, spécialiste des opérations secrètes sordides, des coups d’États, des sabotages divers et d’autres actions criminelles, est un adepte de l'attaque de la Russie !


http://www.voltairenet.org/article164063.html



Plus d'infos sur : artemisia-college.org

Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Désinformation
commenter cet article
20 février 2010 6 20 /02 /février /2010 17:09

                      apocalypse-1


La guerre est la pire des solutions, elle aggrave les problèmes au lieu de les résoudre. Elle sème partout ruines, désolation, morts, handicaps, blessures intérieures, stress, douleurs... Et avec les moyens actuels, elle est redoutablement dangereuse. Désormais, on parle d'ailleurs ouvertement d'utiliser les armes nucléaires - banalisées !

Nous sommes prévenus: L'OTAN, que j'appelle l'Organisation Terroriste (terrorisme d'Etat) Anti-Nations (portant atteinte aux souverainetés) appelle à la guerre préventive, permanente, totale, nucléaire. Elle a enrôlé sous sa bannière les Etats européens, acceptant servilement que leur but originel, une Union au service de la paix, devienne désormais une fédération au service des guerres de l'Empire usraélien (Pays anglo-saxons et Israël), au service, donc, de ses ambitions hégémoniques: Dominer la planète, prendre le contrôle de ses ressources - des ressources arrachées aux peuples pour engraisser les Grandes Banques et les Multinationales. C'est un scandale intolérable !

Ces Etats prédateurs, sans foi ni lois, véritablement hors-la-loi et terroristes, ont des porte-paroles zélés: Les Médias. Jour après jour, ils manipulent les consciences pour faire accepter ce dont les peuples ne veulent pas: Les guerres impérialistes, le choc de civilisations (qui a pris le relais de la guerre froide, l'antagonisme USA-URSS étant remplacé par le choc de civilisations, judéo-chrétiens contre Musulmans qui, pour leur malheur, ont souvent un sous-sol fort riche aiguisant les appétits), ou encore le choc Empire-Etats non alignés comme l'Iran, la Russie, la Chine, le Vénézuela.... Ainsi, Marie Drucker ou Benoît Duquesne font-ils, en France, l'éloge des guerres, ils appellent ouvertement à "mourir pour la patrie" - en réalité, pour les multinationales apatrides.

Les Médias, outrepassant honteusement leur rôle d'information, désigent quotidiennement les adversaires: L'Iran, la Chine, la Russie, le Vénézuela, Cuba, etc. La désinformation et la propagande sont la règle. Le Nouvel ordre Mondial en gestation, basé sur l'exploitation, l'appauvrissement, destine les humains à deux rôles principaux: L'asservissement ou la guerre. Citoyens, servez vos nouveaux maîtres en tant que chair à canons ou comme esclaves, pour des salaires dérisoires (si vous avez la chance d'avoir encore un emploi), soyez flexibles, pressurables et délocalisables à volonté. Et lorsqu'épuisés vous arriverez, de plus en plus tard, à la Retraite, celle-ci sera remplacée par l'euthanasie - déjà annoncée par Jacques Attali, le plus célèbre apôtre du Nouvel Ordre Mondial (nom donné au Totalitarisme orchestré, en coulisses, par la Haute Finance). Orwell avait vu juste, et le film Soleil Vert est d'actualité.

Il faut rappeler que les Médias, en France, sont principalement la propriété des Industriels de l'Armement, cas unique et intolérable.

Dans son document intitulé "Etes-vous prêts à mourir pour la Patrie ?", Marie Drucker, autre scandale, fait la promotion des guerres en les présentant comme un instrument de libération des femmes: Accomplissant les travaux des hommes enrôlés, il leur est possible, ensuite, de demander une plus grande égalité de droits. Elle oublie simplement de dire que les femmes travaillent à leur malheur, en remplaçant leur mari, fils, frères, cousins, amis... appelés à mourir "pour la patrie". Elle ajoute, cyniquement: "Si les femmes arrêtaient de travailler pendant au moins vingt mn à la place des hommes sur le champ de bataille, les guerres s'arrêteraient", en encourageant celles-ci à accomplir leur devoir, à l'arrière. 

Je retourne cette phrase en incitant les femmes mes soeurs à cesser de remplacer les hommes, à cesser de travailler à leur place. Alors, les guerres s'arrêteraient, et avec elles, les pires souffrances de l'humanité. 

Notre société est mortifère; Les valeurs sont inversées. Ainsi, la mort devient l'idéal suprême, comme la soumission. C'est intolérable. 

Courageusement, la tête haute et en ayant le sentiment du devoir accompli, en défiant les Assassins des peuples -Grands de l'Industrie ou de la Finance, Anglo-Saxons souvent chrétiens néo-conservateurs, ou Israéliens néo-sionistes -, je plaide dans ce blog pour la Vie, la Paix, la communion des civilisations, la Justice, la Fraternité universelle. Ces valeurs devraient être celles de tous, mais des cerveaux névrotiques, psychotiques, d'une avidité maladive, sans scrupules, d'une cupidité effrayante, changent les règles de l'humanité à leur profit.

Tous unis, nous devons dire non à cette société folle, mortifère, destructice de vies et de valeurs, nous devons nous opposer aux guerres et cela passe par l'information de nos concitoyens. C'est ce que je tente de faire dans ce blog dédié à la Vie, à l'humanité, à la paix.

Pour les questions pratiques en cas de guerre, je vous renvoie à mon blog sos-crise, pour la désinformation à mon blog la dénonçant, et d'une façon générale, vous pouvez lire avec profit mon principal blog, le plus connu, r-sistons à l'intolérable.

Eva r-sistons aux guerres et aux médias qui en font l'apologie ou qui désinforment. 


                             statue-fe.jpg  

                     Statue représentant une veuve de soldat   
Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Guerres
commenter cet article

Présentation

  • : Le blog d'eva R-sistons
  • Le blog d'eva R-sistons
  • : Géopolitique, Politique, Médias. Le blog d'une journaliste écrivain opposée aux guerres, administratrice de R-sistons à l'intolérable. Articles de fond, analyses, conseils pratiques, résistance, dénonciation de la désinformation. Blog engagé d'une humaniste pacifiste, gaullienne de gauche, croyante, citoyenne du monde universaliste. Et attachée à l'indépendance nationale !
  • Contact

Profil

  • eva r-sistons
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)

Recherche

Archives