Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 18:41

 

Sur mon blog politique créé (voici 2 jours) à l'intention des JEUNES !

Relayez-le, lien plus haut !

 

 

http://www.freedomsphoenix.com/Uploads/Graphics/001/10/001-1007135133-Pax-Americana.jpg

 

.http://www.freedomsphoenix.com/Uploads/Graphics/001/10/001-1007135133-Pax-Americana.jpg

 

 

 

Liste  d'interventions criminelles 

commises  par les Etats-Unis


 La faiblesse de la force est de ne croire qu’en la force » Paul VALERY

 

On parle souvent de la Pax Americana pour dénommer l’ordre résultant de l’hégémonie des Etats-Unis. Cette position de force n’est pas un gage d’équilibre et de paix à l’échelle mondiale. C’est ainsi que les États-Unis avec le concours de leurs partenaires interviennent de façon chronique lorsque leurs intérêts stratégiques sont menacés comme dans la Guerre de Corée (1950-1953), dans la Guerre du Viêt Nam (1968-1975) ou plus récemment dans la Guerre en Irak (2003). Les gendarmes sont censés assurer l’ordre public et non le troubler. Contrairement à ce que laisse entendre ce terme, les Etats-Unis ne sont pas un facteur de stabilité ayant pour vocation de préserver le statu quo. Les néo-conservateurs tout imprégnés d’un élitisme nietzschéen et d’un messianisme expansionniste fustigent l’immobilité et font de la force une vertu et de la guerre une démonstration. Conformément à leur vision anthropologique désabusée, l’homme auquel ils attribuent un caractère naturellement mauvais doit être commandé par la force.


Aux fondements de la politique étrangère américaine se trouve le concept de « destinée manifeste », au relent religieux indéniable. Il n’y a qu’un seul destin possible pour l’humanité et c’est bien évidemment aux Etats-Unis de le manifester. Après s’être étendu vers l’ouest, le modèle américain doit s’étendre à l’est et au sud. C’est la voie évidente de la nation américaine, inspirée de Dieu, de s’étendre et de conquérir l’ensemble d’abord du continent et ensuite du monde. Les Indiens, dont la culture communautaire était irréductible au modèle de référence, devaient se laisser civiliser de gré ou de force. Il en va de même aujourd’hui des Arabes auxquels on dénue toute forme de civilisation. On les considère comme inhumains, sans compassion, inculte, cruel. Cette approche dédaigneuse adossée à un complexe de supériorité sanctifie le clivage du civilisé et du barbare par le biais de l’occupant et de l’occupé.

 

Les interventions sont justifiées par un discours moralisateur insufflant une vision du monde manichéenne dans lequel l’Amérique fait offrande de sa démocratie aux peuples barbares. Montaigne disait avec à propos que « chacun appelle barbarie ce qui n’est pas de son usage ».


Depuis ses origines, l’histoire de ce pays à peine double centenaire est entachée de sang. Un regard furtif sur les nombreuses interventions hors de son territoire nous en convaincra :


1846 : Guerre américano-mexicaine : les États-Unis d’Amérique annexent la moitié du territoire mexicain.

1852 et 1853 : Argentine : intervention en vue de protéger les intérêts américains suite à une révolution.

1853 : Nicaragua : protection des citoyens et des intérêts américains pendant des troubles politiques.

1854 : Nicaragua : intervention suite à un acte d’insubordination.

1859 : Chine : protection des intérêts américains à Shanghai.

1893 : Hawaii : intervention en 1893 et annexion définitive en 1898.

1894 : Nicaragua, intervention pour protéger les intérêts des États-Unis suite à une révolution.

1898 : guerre hispano-américaine en vue de s’approprier les colonies de Porto Rico, Guam et les Philippines. Intervention militaire à Cuba avec comme motif la libération de la tutelle espagnole. Les États-Unis imposent un droit d’ingérence dans les affaires intérieures du pays connu sous le nom de l’amendement Platt.

1903 : Colombie : mise en place d’une révolte, visant à la séparation de ce qui deviendra la république de Panama en vue de la construction du Canal +de Panama.

1915 : intervention à Haïti en 1915 et occupation jusqu’en 1934.

1916 : intervention en République dominicaine.

1916-1917 : expédition punitive au Mexique suite à l’incursion de l’armée de Pancho Villa aux Etats-Unis.

1917 à 1918 : participation américaine à la Première Guerre mondiale

1941 à 1945 : protagoniste de la Seconde Guerre mondiale, en Europeet dans le Pacifique.

1945 et 1946 : envoi de troupes et bombardements en Chine. 1946 : soutien au gouvernement philippin en proie à une insurrection.

1947 : soutien logistique militaire au régime mis en place par le Royaume-Uni en Grèce.

1950 à 1953 : Guerre de Corée

1953 : organisation d’un coup d’état en Iran.

1954 : renversement du gouvernement progressiste de Jacobo Arbenz au Guatemala.

1958 : bombardements en Indonésie.

1960 : bombardements au Guatemala.

1961 : Cuba : débarquement de la baie des Cochons qui se soldera par un cuisant échec.

1961 à 1972 : Guerre du Viêt Nam. Intervention au Laos et au Cambodge.

1965 : Indonésie, aide au gouvernement dans la répression d’un complot pro-chinois.

1967 à 1969 : bombardements au Guatemala.

1970 : Oman : aide logistique à l’Iran pour contrer une insurrection à la demande de ce pays.

1973 : Chili : organisation d’un coup d’État, mise en place du général Augusto Pinochet par la CIA.

1975 à 1999 : Timor oriental : soutien à la junte militaire Indonésienne puis aux forces de l’ONUpour son indépendance.

1980 à 1990 : Salvador : aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort pour déloger la guérilla.

1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras au Honduras pour renverser les sandinistes du Nicaragua.

1983 : Invasion de Grenade.

1986 : bombardement de plusieurs villes et bases militaires en Lybie.

1989 : intervention à Panama et renversement du général Manuel Noriega.

1991 : Guerre du Golfe

1993-1994 : intervention militaire en Somalie.

1994 : intervention à Haïti pour installer le Président élu Jean-Bertrand Aristide.

1995 : intervention dans le cadre de l’Otan en Bosnie.

1998 : bombardement de l’Irak.

1998 : bombardement circonscrit du Soudan.

1999 : bombardement et intervention terrestre de l’OTAN dans la guerre du Kosovo.

2001 : déclaration de la guerre au terrorisme suite aux attentats du 11 septembre 2001.

2001- ? : intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre.

2003- ? : envahissement et occupation sans mandat onusien de l’Iraq avec le soutien du Royaume-Uni et d’autres nations.

2004 : intervention militaire à Haïti en intelligence avec la France pour chasser du pouvoir le président élu Jean-Bertrand Aristide.

2007 : Iran ?

De même que l’on n’imaginait pas qu’ils pousseraient la vilenie jusqu’à pendre court comme dans une scène de western le président Saddam Hussein, on conçoit toujours avec peine l’attaque probablement imminente contre l’Iran. Le bruit des bombes couvrira une fois encore les babillages stériles dans l’enceinte de l’ONU, les cris d’indignation dissonants des Européens et le mutisme assourdissant des dirigeants Arabes. Une sombre ligne viendra s’ajouter à l’interminable martyrologue des Etats-Unis fondé sur la violence et le mépris.


Emrah KAYNAK

 

Commentaire 1l fallait que quelqu’un dresse la liste des exactions militaires des USA, c’est chose faite. Et cette liste est impressionnante ! Elle le serait beaucoup plus encore, si on pouvait, au regard de chaque intervention « pacifiste », connaître le nombre de morts « collatéraux » (vous savez, ces morts qui ne sont, parait-il, pas voulus par le meurtrier, et dont celui-ci est, de facto, forcément irresponsable !). Quoiqu’il en soit, la liste a été dressée, et on ne peut que remercier celui qui la dressée. Je vous remercie Monsieur Emrah Kaynak de faire savoir au monde entier quelles sont les exactions militaires des USA.


 

 

http://1.bp.blogspot.com/_RT34XJXFs7c/S6zpVHhW3PI/AAAAAAAAAVA/odwjbfcBlMo/s400/america_warlong.jpg

 

http://1.bp.blogspot.com/_RT34XJXFs7c/S6zpVHhW3PI/AAAAAAAAAVA/odwjbfcBlMo/s400/america_warlong.jpg

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

Lundi 27 février 2012 1 27 /02 /Fév /2012 06:20

USA: Liste des 66 interventions extérieures

 

49859961.jpg1775-1776 : Au Canada1 et dans l'Atlantique au cours de la guerre d'indépendance des États-Unis.

1798 à 1800 : Quasi guerre Conflit naval contre la France Révolutionnaire. Mer des Antilles et côtes nord-américaine de l'Atlantique. Terminé par le traité de Mortefontaine.

1801 à 1805 : Guerre de Tripoli plus connue sous le nom de guerre barbaresque, le bey de Tripoli et ses alliés de Tunis et de d'Alger déclarent la guerre aux États-Unis qui ne voulaient plus payer de tribut pour le passage de leurs navires.

1815 : expédition navale contre la régence d'Alger, dirigée par le Commodore Stephen Decatur, qui force le dey Omar à signer un traité mettant fin aux attaques de navires américains par les corsaires barbaresques.

1838, 2 janvier : Mucke à Sumatra, un détachement de Marines protége des citoyens américains.

1843 : Combat en Cote d'Ivoire dans le cadre de la lutte contre le commerce des esclaves2

1846 : Guerre américano-mexicaine, les États-Unis d'Amérique annexent la moitié du territoire mexicain. Ce territoire est maintenant réparti en États : la Californie, le Nevada, l'Utah, l'Arizona, le Nouveau-Mexique, et une partie du Colorado.

1852, 3 au 12 février, 17 septembre et en avril 1853 : Argentine, Les Marines s'installent à Buenos Aires pour protéger les intérêts américains durant une guerre civile.

1853 : Nicaragua, protection des citoyens et des intérêts américains pendant des troubles politiques.

1853 et 1854 :

Japon, le commodore Matthew Perry oblige le Japon à s'ouvrir à l'Occident avec la Convention de Kanagawa en 1854

Îles Ryukyu et Îles Bonin. Le contre-amiral Perry utilise la force de dissuasion de sa flotte navale envers les autorités de Naha, sur l'île d'Okinawa, qui lui accordent la gestion d'une concession minière, les îles de Bonin, ainsi que des facilités commerciales.

1854, 12 juillet : Nicaragua, en représailles à une offense faite au ministre-résident américain en poste au Nicaragua par une rébellion qui voulait percevoir des taxes, bombardement de Greytown (San Juan del Norte).

1855, 25 au 29 novembre : Uruguay, intervention américaine et européenne en Uruguay pour protéger leurs intérets lors d’une tentative de révolution à Montevideo.

1859, 31 juillet au 2 aout : Chine, protection des intérêts américains à Shanghai

1860 : Angola, intervention afin de protéger les citoyens et des biens américains lors d'une révolte indigène à Kissembo contre le Portugal.

1893 : Hawaii, afin de protéger les vies et les biens des États-Unis, mise en place d'un gouvernement provisoire sous l'autorité de Sanford D. Dole, annexion définitive en 1898.

1894 : Nicaragua, intervention à Bluefields afin de protéger les intérêts des États-Unis suite à une révolution.

1898 : Guerre hispano-américaine avec comme motif la libération de Cuba de la tutelle espagnole. Les États-Unis imposent la possibilité d'investissements financiers et un droit d'ingérence dans les affaires intérieures du pays. Construction d'une base militaire.

1898 :

Porto Rico, Hawaï, Wake, Guam

Philippines

1900 : Chine, participation à l'Alliance des huit nations qui intervient à Pékin pendant la révolte des Boxers.

1903 : Colombie, aide à une révolte, visant à la séparation de ce qui deviendra la république de Panama en vue de la construction du Canal de Panama.

1914 : troupes d'occupation à Vera Cruz, Mexique3.

1915 : troupes d'occupation en Haïti

1916 : troupes d'occupation en République dominicaine

1916-1917 : expédition dans le nord du Mexique suite à l'incursion armée de Pancho Villa aux États-Unis4

1917 à 1918 : Les États-Unis pendant la Première Guerre mondiale

1926 : Nicaragua : défense des intérêts des citoyens américains pendant des troubles politiques intérieurs5.

1941 à 1945 : participation américaine à la Seconde Guerre mondiale, en Afrique, en Europe, et dans le Pacifique.

1945 et 1946 : envoi de troupes en Chine pour désarmer les forces de l'armée impériale japonaise et rapatrier les ressortissants japonais après la capitulation de ce pays6.

1946 : Philippines soutien au gouvernement face à une insurrection.

1947 : Grèce, soutien logistique militaire au régime royaliste engagé dans la guerre civile grecque soutenu auparavant par le Royaume-Uni.

1950 à 1953 :Guerre de Corée.

1953 : Iran : la CIA organise un coup d'État pour renverser le Premier Ministre Mohammad Mossadegh.

1954 : Guatemala, renversement du gouvernement en place.

1958 : bombardements par des avions de la Civil Air Transport (futur Air America) de la CIA en soutien à un mouvement de guérilla en Indonésie.

1960 : bombardements au Guatemala.

1961 : Cuba, échec du débarquement des opposants à Fidel Castro dans la baie des Cochons (n'est pas une intervention officielle des États-Unis)

1961 à 1972 :

Guerre du Viêt Nam, soutien au gouvernement de la République du Viêt Nam (Sud Viet Nam) contre la République démocratique du Viêt Nam (Nord Viet Nam) et le Viet Cong. Guerre marquée par des conflits intérieurs aux États-Unis et de nombreux crimes de guerre sur place.

Intervention au Laos et au Cambodge.

1964 :

Au Brésil, soutien au renversement de João Goulart par la junte militaire qui instaure une dictature sur la période 1964-1985

Panama

bombardements en République démocratique du Congo.

1965 :

Indonésie, renseignements au gouvernement dans la répression du Mouvement du 30 septembre 1965 en Indonésie.

Occupation de la République dominicaine par les États-Unis suite à une intervention dans une guerre civile avec l'appui de l'Organisation des États américains.

1967 à 1969 : Formation des forces armées du Guatemala par les Special Forces.

11 septembre 1973 : Chili, Encouragement à un coup d'État du général Augusto Pinochet.

3 juillet 1979 : Afghanistan, « programme afghan » (1979 à 1992), armement par la CIA des moudjahidines afghans de divers groupes pour la guerre d'Afghanistan (1979-1989) contre l'URSS.

1980 à 1990 : Salvador, aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort, pour chasser la guérilla. 100 000 morts dans cette guerre civile.

1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras situées au Honduras, afin de lutter contre les sandinistes du Nicaragua.

1983 :

Liban : Force multinationale de sécurité à Beyrouth, départ après double attentats contre les QG américains et français.

25 octobre 1983 - 15 décembre1983 : Grenade : Invasion

1986, 14 avril : opération El Dorado Canyon, bombardement de plusieurs centres politiques et bases militaires en Libye, 45 morts libyens, deux pilotes américains tués suite à des attentats anti-US en Europe.

1988, 18 avril : Bataille des plates-formes pétrolières Sassan et Sirri face à l'Iran.

1989 :

1er au 7 décembre : Philippines, soutien au gouvernement contre un coup d'État7.

Panama, 20 décembre : Invasion du Panamá par les États-Unis, renversement du général Manuel Noriega.

1991 : Guerre du Golfe (opération Tempête du désert) suite à une requête du Koweït (occupé par l'Irak) à l'ONU. Avec le soutien de l'ONU et une coalition internationale

1993 : Macédoine, 350 hommes dans une force de maintien de l'ONU

1993-1994 : Somalie, Opération Restore Hope, intervention militaire des É.-U. pour soutenir les Opération des Nations unies en Somalie.

1994 : Haïti, intervention pour installer le Président élu Jean-Bertrand Aristide.

1995 : Bosnie-Herzégovine, soutien aérien aux forces de l'ONU/OTAN sur place puis déployement d'une force de maintien de la paix.

1998 : Irak, quatre jours de bombardement aérien sur des objectifs militaires et industriels.

1998 : le 20 août, Double bombardement d'une usine de médicaments (soupçonnée d'appartenir à Ben Laden) au Soudan et de camps d'entrainement terroriste en Afghanistan suite aux attentats des ambassades américaines en Afrique le 7 août 1998.

1999 :

Bombardement et intervention au sol de l'OTAN dans la guerre du Kosovo et déploiement depuis d'une force de maintien de la paix.

 : Timor oriental : Soutien logistique aux forces de l'ONU pour son indépendance.

2001 : La Guerre contre le terrorisme est déclaré suite aux attentats du 11 septembre 2001

2001-en cours : Intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre en accord avec l'ONU

2002 : Philippines, dans le cadre de la Guerre contre le terrorisme en soutien du gouvernement philippin contre des guérillas.

2003-2011 : Guerre d'Irak, les États-Unis envahissent l'Irak avec le soutien du Royaume-Uni et d'autres nations en se passant de l'accord de l'ONU.

2004-en cours : Attaques aériennes américaines au Pakistan en aide au gouvernement pakistanais dans le cadre du conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan.

2004 : Haïti les États-Unis, dans une intervention militaire et avec l'aide de la France, chassent le président haïtien Jean-Bertrand Aristide du pouvoir.

2005 : Asie du Sud-Est, réponse humanitaire au tremblement de terre du 26 décembre 2004 avec 16 500 militaires

2006 : Bombardements aérien de cibles d’Al-Qaïda en Somalie, avec l'accord du gouvernement de ce pays.

2011-en cours : Zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Libye.

 

 

.
http://rlv.zcache.com/pax_americana_tshirt-p235239403973339575zx4pp_400.jpg
http://rlv.zcache.com/pax_americana_tshirt-p235239403973339575zx4pp_400.jpg
Pax, ou Guerre americana ?
.
Voir aussi :
.
.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Sovereign 19/05/2017 22:45

The indiscriminate use of bombs by the US, usually outside a declared war
situation, for wanton destruction, for no military objectives, whose
targets and victims are civilian populations, or what we now call
"collateral damage."

Japan (1945)
China (1945-46)
Korea & China (1950-53)
Guatemala (1954, 1960, 1967-69)
Indonesia (1958)
Cuba (1959-61)
Congo (1964)
Peru (1965)
Laos (1964-70)
Vietnam (1961-1973)
Cambodia (1969-70)
Grenada (1983)
Lebanon (1983-84)
Libya (1986)
El Salvador (1980s)
Nicaragua (1980s)
Iran (1987)
Panama (1989)
Iraq (1991-2000)
Kuwait (1991)
Somalia (1993)
Bosnia (1994-95)
Sudan (1998)
Afghanistan (1998)
Pakistan (1998)
Yugoslavia (1999)
Bulgaria (1999)
Macedonia (1999)

US Use of Chemical & Biological Weapons
The US has refused to sign Conventions against the development and use of
chemical and biological weapons, and has either used or tested (without
informing the civilian populations) these weapons in the following
locations abroad:

Bahamas (late 1940s-mid-1950s)
Canada (1953)
China and Korea (1950-53)
Korea (1967-69)
Vietnam, Laos, Cambodia (1961-1970)
Panama (1940s-1990s)
Cuba (1962, 69, 70, 71, 81, 96)

And the US has tested such weapons on US civilian populations, without
their knowledge, in the following locations:

Watertown, NY and US Virgin Islands (1950)
SF Bay Area (1950, 1957-67)
Minneapolis (1953)
St. Louis (1953)
Washington, DC Area (1953, 1967)
Florida (1955)
Savannah GA/Avon Park, FL (1956-58)
New York City (1956, 1966)
Chicago (1960)

And the US has encouraged the use of such weapons, and provided the
technology to develop such weapons in various nations abroad, including:

Egypt
South Africa
Iraq

US Political and Military Interventions since 1945
The US has launched a series of military and political interventions since
1945, often to install puppet regimes, or alternatively to engage in
political actions such as smear campaigns, sponsoring or targeting
opposition political groups (depending on how they served US interests),
undermining political parties, sabotage and terror campaigns, and so forth.
It has done so in nations such as

China (1945-51)
South Africa (1960s-1980s)

France (1947)
Bolivia (1964-75)

Marshall Islands (1946-58)
Australia (1972-75)

Italy (1947-1975)
Iraq (1972-75)

Greece (1947-49)
Portugal (1974-76)

Philippines (1945-53)
East Timor (1975-99)

Korea (1945-53)
Ecuador (1975)

Albania (1949-53)
Argentina (1976)

Eastern Europe (1948-56)
Pakistan (1977)

Germany (1950s)
Angola (1975-1980s)

Iran (1953)
Jamaica (1976)

Guatemala (1953-1990s)
Honduras (1980s)

Costa Rica (mid-1950s, 1970-71)
Nicaragua (1980s)

Middle East (1956-58)
Philippines (1970s-90s)

Indonesia (1957-58)
Seychelles (1979-81)

Haiti (1959)
South Yemen (1979-84)

Western Europe (1950s-1960s)
South Korea (1980)

Guyana (1953-64)
Chad (1981-82)

Iraq (1958-63)
Grenada (1979-83)

Vietnam (1945-53)
Suriname (1982-84)

Cambodia (1955-73)
Libya (1981-89)

Laos (1957-73)
Fiji (1987)

Thailand (1965-73)
Panama (1989)

Ecuador (1960-63)
Afghanistan (1979-92)

Congo (1960-65, 1977-78)
El Salvador (1980-92)

Algeria (1960s)
Haiti (1987-94)

Brazil (1961-64)
Bulgaria (1990-91)

Peru (1965)
Albania (1991-92)

Dominican Republic (1963-65)
Somalia (1993)

Cuba (1959-present)
Iraq (1990s)

Indonesia (1965)
Peru (1990-present)

Ghana (1966)
Mexico (1990-present)

Uruguay (1969-72)
Colombia (1990-present)

Chile (1964-73)
Yugoslavia (1995-99)

Greece (1967-74)

US Perversions of Foreign Elections
The US has specifically intervened to rig or distort the outcome of foreign
elections, and sometimes engineered sham "demonstration" elections to ward
off accusations of government repression in allied nations in the US sphere
of influence. These sham elections have often installed or maintained in
power repressive dictators who have victimized their populations. Such
practices have occurred in nations such as:

Philippines (1950s)
Italy (1948-1970s)
Lebanon (1950s)
Indonesia (1955)
Vietnam (1955)
Guyana (1953-64)
Japan (1958-1970s)
Nepal (1959)
Laos (1960)
Brazil (1962)
Dominican Republic (1962)
Guatemala (1963)
Bolivia (1966)
Chile (1964-70)
Portugal (1974-75)
Australia (1974-75)
Jamaica (1976)
El Salvador (1984)
Panama (1984, 89)
Nicaragua (1984, 90)
Haiti (1987, 88)
Bulgaria (1990-91)
Albania (1991-92)
Russia (1996)
Mongolia (1996)
Bosnia (1998)

US Versus World at the United Nations
The US has repeatedly acted to undermine peace and human rights initiatives
at the United Nations, routinely voting against hundreds of UN resolutions
and treaties. The US easily has the worst record of any nation on not
supporting UN treaties. In almost all of its hundreds of "no" votes, the US
was the "sole" nation to vote no (among the 100-130 nations that usually
vote), and among only 1 or 2 other nations voting no the rest of the time.
Here's a representative sample of US votes from 1978-1987:

US Is the Sole "No" Vote on Resolutions or Treaties
For aid to underdeveloped nations
For the promotion of developing nation exports
For UN promotion of human rights
For protecting developing nations in trade agreements
For New International Economic Order for underdeveloped nations
For development as a human right
Versus multinational corporate operations in South Africa
For cooperative models in developing nations
For right of nations to economic system of their choice
Versus chemical and biological weapons (at least 3 times)
Versus Namibian apartheid
For economic/standard of living rights as human rights
Versus apartheid South African aggression vs. neighboring states (2 times)
Versus foreign investments in apartheid South Africa
For world charter to protect ecology
For anti-apartheid convention
For anti-apartheid convention in international sports
For nuclear test ban treaty (at least 2 times)
For prevention of arms race in outer space
For UNESCO-sponsored new world information order (at least 2 times)
For international law to protect economic rights
For Transport & Communications Decade in Africa
Versus manufacture of new types of weapons of mass destruction
Versus naval arms race
For Independent Commission on Disarmament & Security Issues
For UN response mechanism for natural disasters
For the Right to Food
For Report of Committee on Elimination of Racial Discrimination
For UN study on military development
For Commemoration of 25th anniversary of Independence for Colonial Countries
For Industrial Development Decade in Africa
For interdependence of economic and political rights
For improved UN response to human rights abuses
For protection of rights of migrant workers
For protection against products harmful to health and the environment
For a Convention on the Rights of the Child
For training journalists in the developing world
For international cooperation on third world debt
For a UN Conference on Trade & Development

US Is 1 of Only 2 "No" Votes on Resolutions or Treaties
For Palestinian living conditions/rights (at least 8 times)
Versus foreign intervention into other nations
For a UN Conference on Women
Versus nuclear test explosions (at least 2 times)
For the non-use of nuclear weapons vs. non-nuclear states
For a Middle East nuclear free zone
Versus Israeli nuclear weapons (at least 2 times)
For a new world international economic order
For a trade union conference on sanctions vs. South Africa
For the Law of the Sea Treaty
For economic assistance to Palestinians
For UN measures against fascist activities and groups
For international cooperation on money/finance/debt/trade/development
For a Zone of Peace in the South Atlantic
For compliance with Intl Court of Justice decision for Nicaragua vs. US.
**For a conference and measures to prevent international terrorism
(including its underlying causes)
For ending the trade embargo vs. Nicaragua

US Is 1 of Only 3 "No" Votes on Resolutions and Treaties
Versus Israeli human rights abuses (at least 6 times)
Versus South African apartheid (at least 4 times)
Versus return of refugees to Israel
For ending nuclear arms race (at least 2 times)
For an embargo on apartheid South Africa
For South African liberation from apartheid (at least 3 times)
For the independence of colonial nations
For the UN Decade for Women
Versus harmful foreign economic practices in colonial territories
For a Middle East Peace Conference
For ending the embargo of Cuba (at least 10 times)

In addition, the US has:
Repeatedly withheld its dues from the UN
Twice left UNESCO because of its human rights initiatives
Twice left the International Labor Organization for its workers rights
initiatives
Refused to renew the Antiballistic Missile Treaty
Refused to sign the Kyoto Treaty on global warming
Refused to back the World Health Organization's ban on infant formula abuses
Refused to sign the Anti-Biological Weapons Convention
Refused to sign the Convention against the use of land mines
Refused to participate in the UN Conference Against Racism in Durban
Been one of the last nations in the world to sign the UN Covenant on
Political &
Civil Rights (30 years after its creation)
Refused to sign the UN Covenant on Economic & Social Rights
Opposed the emerging new UN Covenant on the Rights to Peace, Development &
Environmental Protection

Sampling of Deaths >From US Military Interventions & Propping Up Corrupt
Dictators (using the most conservative estimates)
Nicaragua
30,000 dead

Brazil
100,000 dead

Korea
4 million dead

Guatemala
200,000 dead

Honduras
20,000 dead

El Salvador
63,000 dead

Argentina
40,000 dead

Bolivia
10,000 dead

Uruguay
10,000 dead

Ecuador
10,000 dead

Peru
10,000 dead

Iraq
1.3 million dead

Iran
30,000 dead

Sudan
8-10,000 dead

Colombia
50,000 dead

Panama
5,000 dead

Japan
140,000 dead

Afghanistan
10,000 dead

Somalia
5000 dead

Philippines
150,000 dead

Haiti
100,000 dead

Dominican Republic
10,000 dead

Libya
500 dead

Macedonia
1000 dead

South Africa
10,000 dead

Pakistan
10,000 dead

Palestine
40,000 dead

Indonesia
1 million dead

East Timor
1/3-1/2 of total population

Greece
10,000 dead

Laos
600,000 dead

Cambodia
1 million dead

Angola
300,000 dead

Grenada
500 dead

Congo
2 million dead

Egypt
10,000 dead

Vietnam
1.5 million dead

Chile
50,000 dead

Other Lethal US Interventions
CIA Terror Training Manuals
Development and distribution of training manuals for foreign military
personnel or foreign nationals, including instructions on assassination,
subversion, sabotage, population control, torture, repression,
psychological torture, death squads, etc.

Specific Torture Campaigns
Creation and launching of direct US campaigns to support torture as an
instrument of terror and social control for governments in Greece, Iran,
Vietnam, Bolivia, Uruguay, Brazil, Guatemala, El Salvador, Honduras, and Panama

Supporting and Harboring Terrorists
The promotion, protection, arming or equiping of terrorists such as:

. Klaus Barbie and other German Nazis, and Italian and Japanese fascists,
after WW II

. Manual Noriega (Panama), Saddam Hussein (Iraq), Rafael Trujillo
(Dominican Republic), Osama bin Laden (Afghanistan), and others whose
terrorism has come back to haunt us

. Running the Higher War College (Brazil) and first School of the Americas
(Panama), which gave US training to repressors, death squad members, and
torturers (the second School of the Americas is still running at Ft.
Benning GA)

. Providing asylum for Cuban, Salvadoran, Guatemalan, Haitian, Chilean,
Argentinian, Iranian, South Vietnamese and other terrorists, dictators, and
torturers

Assassinating World Leaders
Using assassination as a tool of foreign policy, wherein the CIA has
initiated assassination attempts against at least 40 foreign heads of state
(some several times) in the last 50 years, a number of which have been
successful, such as: Patrice Lumumba (Congo), Rafael Trujillo (Dominican
Republic), Ngo Dihn Diem (Vietnam) Salvador Allende (Chile)

Arms Trade & US Military Presence
. The US is the world's largest seller of weapons abroad, arming
dictators, militaries, and terrorists that repress or victimize their
populations, and fueling scores of violent conflicts around the globe

. The US is the world's largest provider of live land mines which, even in
peacetime, kill or injure at least several people around the world each day

. The US has military bases in at least 50 nations around the world, which
have led to frequent victimization of local populations.

. The US military has been bombing one Middle Eastern or Muslim nation or
another almost continuously since 1983, including Lebanon, Libya, Syria,
Iran, the Sudan, Afghanistan, and Iraq (almost daily bombings since 1991)

This, then, is a sampling of American foreign policies over the last 50
years. The FBI uses the following definition for Terrorism: "The unlawful
use of force or violence committed by a group or individual, who has some
connection to a foreign power or whose activities transcend national
boundaries, against persons or property to intimidate or coerce a
government, the civilian population or any segment thereof, in furtherance
of political or social objectives." This sounds like the terrorism we just
experienced. It also sounds a lot like the US policies and actions since
1945 that I've just described.

Gift Economy
Apr 7

to jasmina.peev
liste USA crimes


Gift Economy
Apr 11

to jasmina.peev
Nicaragua 30,000 dead, Brazil 100,000 dead, Korea 4 million dead, Guatemala 200,000 dead, Honduras 20,000 dead, El Salvador 63,000 dead, Argentina 40,000 dead, Bolivia
10,000 dead, Uruguay 10,000 dead, Ecuador 10,000 dead, Peru 10,000 dead, Iraq 1.3 million dead, Iran 30,000 dead, Sudan 8-10,000 dead, Colombia 50,000 dead, Panama
5,000 dead , Japan 140,000 dead, Afghanistan 10,000 dead, Somalia 5000 dead, Philippines 150,000 dead, Haiti 100,000 dead, Dominican Republic 10,000 dead, Libya
500 dead, Macedonia 1000 dead, South Africa 10,000 dead, Pakistan 10,000 dead, Palestine 40,000 dead, Indonesia 1 million dead, East Timor 1/3-1/2 of total population,
Greece 10,000 dead, Laos 600,000 dead, Cambodia 1 million dead, Angola 300,000 dead, Grenada 500 dead, Congo 2 million dead, Egypt 10,000 dead, Vietnam 1.5 million dead, Chile 50,000 dead ....

Kordizan 25/11/2016 10:37

Je crois que, pour maîtriser le reste du monde, il faut que les USA passent par le nucléaire ou sinon, en alternative préférentielle, incitent le "gamin" de Corée du Nord à le faire à leur place. Ensuite, ce gamin sera puni tel comme cela est arrivé à Saddam Hussein ou à l'équipe d'Hitler (pourquoi pas?) et tout le monde vivant sera content. Pour le reste, le fait de financier des auto- (ou autres) attentats terroristes afin de provoquer une invasion de tout un pays comme l’Afghanistan ou autre, ça marche aussi. Ils sont malins les américains mais, malheureusement, très ambitieux, malicieux et riches (ils ont le monopole du dollar à impression infinie). J'adore quelques uns de ses filmes mais pas du tout le tournage guerrier qu'ils entreprennent encore par toute la planète et cela depuis des siècles. Dieu is God n'est-ce pas ?

Annelise Bertrand 23/02/2017 21:39

En effet, durant la II guerre mondial, les dictateurs de l'axe comme Hitler, Franco, Mussolini, l'empereur japonais, avaient pratiquement le même âge, la même politique (fascisme, censure, torture, peut être apprise dans la même école du NWO). Une fois au pouvoir, chacun pouvait se faire des faux documents sur leurs origines et tuer tous les opposants.
Il pouvait, donc, s'agir d'un complot vaudou mais les médias contrôlés diffusaient de la guerre et des ennemis de partout quand, dans le fond, ils étaient tous ensemble, un fond que les soldats ne connaissaient pas, bien sûr.. Quand tout était détruit, les peuples démunis alors de leurs richesses, cela avait été plus facile de leur prêter des milliards de petits bouts de papier imprimés en Amérique à 0.1 centimes pièce (les dollars du plan Marshall), créant ainsi des millions de esclaves partout dans le monde. Cela avait été une bonne idée pour construire cette planète à leur façon mais, une fois que cette planète sera construite à leur façon, que deviendront-t-ils ces esclaves et ses descendants ? La réponse est: puisque ils ont déjà démontré beaucoup de méchanceté guerrière historique, même avec des bombes atomiques sur des civils au Japon, on peut avoir raison si l'on reste inquiets par rapport aux nouvelles épidémies, mesures d’austérité inacceptables, attentats terroristes attribuées à une idéologie, aux « essais » nucléaires au fond de l'océan et qui provoquent des tsunamis mortifères, etc

Yves Michel 23/05/2016 07:15

Je vis depuis quinze ans au Vénézuela et j'ai pu vivre au quotidien les interventions masquées de la CIA, par exemple en 2002. J'étais personnellement devant le palais présidentiel, parmi cette immense foule qui clamait : "rendez-nous notre président".

oméga 19/11/2015 13:33

Depuis mon enfance j'ai toujours pensé que le mal résidait de l'autre côté de l'atlantique
Maintenant j'en suis convaincu, il est écrit que la bête non contente de dominer le monde
cherche à assouvir et martyriser l'espèce humaine; sa fin est annonçé ...........

fred 08/10/2015 17:16

http://www.carnetsduvietnam.com/web/evenement8.htm
http://reseauinternational.net/dissimule-pendant-44-ans-le-crime-de-guerre-des-usa-en-allemagne/

La liste est enorme, je vais pas tout poster, apres tout a toi de chercher. Voila les gens que tu defends. Des gens qui ont fait bien plus de morts que tes "dictateurs" reunis

Présentation

  • : Le blog d'eva R-sistons
  • Le blog d'eva R-sistons
  • : Géopolitique, Politique, Médias. Le blog d'une journaliste écrivain opposée aux guerres, administratrice de R-sistons à l'intolérable. Articles de fond, analyses, conseils pratiques, résistance, dénonciation de la désinformation. Blog engagé d'une humaniste pacifiste, gaullienne de gauche, croyante, citoyenne du monde universaliste. Et attachée à l'indépendance nationale !
  • Contact

Profil

  • eva r-sistons
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)

Recherche

Archives