Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 septembre 2010 4 30 /09 /septembre /2010 01:02

Voir également cet article sur le site du magazine Le Point.

Le Pentagone veut faire disparaître de la circulation un livre sur le 9/11


Operation Dark Heart: Spycraft and Special Ops on the Frontlines of Afghanistan -- and The Path to Victory

 

 

Par Peter Finn et Greg Miller

Global Research, 11 Septembre, 2010
Washington Post

 

Anthony Shaffer (voir également ceci), le Lt. Colonel qui a suivi le pirate de l’air Mohammed Atta avant les évènements du 9/11, et a essayé d’empêcher les attaques, est l’auteur de l’ouvrage. Il parle à New York à des militants du mouvement pour la vérité sur le 9/11, lors du rassemblement où de nombreuses personnes se réunissent pour protester et attirer l’attention sur les théories du complot entourant les attaques du 11 septembre.

 

Le département de la Défense tente d’acheter l’intégralité des premières éditions imprimées – 10.000 exemplaires – des mémoires d’un ex-officier controversé de la DIA afin que le livre puisse être détruit, selon des sources militaires et civiles.

« Operation Dark Heart (« opération coeur sombre » en français. Voir le site de promotion du livre) », qui devait être publié ce mois-ci par St. Martin’s Press, relate les aventures et les frustrations d’un réserviste de l’armée, le lieutenant-colonel Anthony Shaffer, qui a servi en Afghanistan en 2003, à un moment où l’attention de Washington et des militaires s’est tournée vers Irak.

Shaffer, qui est maintenant attaché supérieur de recherches au Center for Advanced Defense Studies à Washington, décrit un certain nombre d’opérations secrètes, incluant une opération de surveillance transfrontalière avortée à l’aide de technologies d’écoute sophistiquées qui visait des agents de haut-niveau d’al-Qaïda basés dans les zones tribales du Pakistan.

 

L’opération a été annulée par les autorités militaires soucieuses de ne pas froisser le Pakistan, selon le récit de Shaffer.

Le livre de Shaffer a été révisé et son écriture remaniée par l’armée de réserve plus tôt cette année, mais cet été la Defense Intelligence Agency s’est, entre autre, opposée à l’utilisation des noms d’agents de renseignement américains.

Un haut responsable du Pentagone a déclaré que la DIA avait obtenu une copie du manuscrit à la mi-Juillet, ajoutant que l’agence « avait procédé à un examen rapide » et trouvé que « certains passages lui posaient de sérieux problèmes. » L’agence a ensuite évoqué la question devant le Bureau du Secrétaire de la Défense, qui a transmis le manuscrit à d’autres organismes, dont vraisemblablement la CIA, « tous ont dit qu’ils avaient des problèmes majeurs avec certaines choses évoquées dans le livre », a déclaré ce responsable, qui s’est exprimé sous le couvert de l’anonymat.

Le fonctionnaire a déclaré que le ministère de la Défense « avait envoyé une équipe pour discuter avec l’éditeur, il y a quelque temps, » et avait négocié un accord qui pourrait permettre au Pentagone d’acheter les exemplaires déjà imprimés du livre, et permettre qu’une version postérieure (édulcorée) soit distribuée, à condition qu’elle se conforme aux exigences du gouvernement américain.

Les deux parties semblent maintenant être tombées d’accord sur le contenu de la deuxième édition, mais les négociations se concentrent sur ce qu’il faut faire avec les 10.000 exemplaires déjà publiés.

Le Pentagone est en train de négocier avec l’éditeur de Shaffer pour acheter le tout premier tirage, selon une source proche des négociations. Le projet du Pentagone de détruire la totalité des 10.000 exemplaires de la première édition, a été initialement rapporté jeudi soir par le New York Times.

Un nouveau tirage, sans les passages litigieux, est en préparation par l’Editeur. Pendant ce temps, la première édition est stockée dans un entrepôt en Virginie. Plusieurs douzaines d’exemplaires révisés de la première édition ont déjà été distribuées aux médias, dont le Washington Post.

« Tony s’est engagé dans le processus de révision approprié, et la publication de son manuscrit a été approuvée », a déclaré l’avocat de Shaffer, Mark Zaid. « Quelques mois plus tard, d’autres organismes nous ont informés qu’ils avaient des problèmes, et ceci nous a conduit à coopérer pleinement avec le Département de la Défense afin de trouver une solution qui leur convienne. »

« Il y a certaines choses qui demeurent hors de notre contrôle, cependant. Nous n’avons aucun contrôle sur l’éditeur. Et nous ne contrôlons pas le fait que des exemplaires ont été distribués avant ce deuxième processus de révision. »

Les responsables du Pentagone ont déclaré que les livres auraient dû être soumis à l’approbation du Pentagone dès le départ. « Il n’ont jamais fait l’objet d’une véritable révision », a déclaré le haut fonctionnaire de la Défense, ajoutant que Shaffer avait montré le manuscrit seulement à son unité.

Le Pentagone a déclaré dans un communiqué que le manuscrit « n’était pas passé par un processus de révision de sécurité avant publication, ainsi que l’exige le règlement du DoD. Ceci n’est venu à la connaissance du ministère que récemment, et après que le manuscrit a été imprimé par l’éditeur. Le DoD a travaillé en étroite collaboration avec l’éditeur, LTC Shaffer et son avocat, afin de résoudre le problème et les éventuels questions touchant les informations classées secret défense. »

Shaffer a fait précédemment parlé de lui lorsqu’il a affirmé devant la Commission sur le 9/11 et le Congrès qu’une force opérationnelle secrète du Pentagone appelée « Able Danger » avait identifié Mohammed Atta, le pirate de l’air principal dans les attentats du 11 septembre, avant les attaques sur New York et le Pentagone. Les déclarations de Shaffer ont été plus tard rejetées par des enquêteurs du Congrès, entre autres. Mais il réitère ces dernières dans le livre.

Source: globalresearch.ca et washingtonpost

 

http://infoguerilla.fr/?p=5518

Partager cet article

Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Désinformation
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'eva R-sistons
  • Le blog d'eva R-sistons
  • : Géopolitique, Politique, Médias. Le blog d'une journaliste écrivain opposée aux guerres, administratrice de R-sistons à l'intolérable. Articles de fond, analyses, conseils pratiques, résistance, dénonciation de la désinformation. Blog engagé d'une humaniste pacifiste, gaullienne de gauche, croyante, citoyenne du monde universaliste. Et attachée à l'indépendance nationale !
  • Contact

Profil

  • eva r-sistons
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)

Recherche

Archives