Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 août 2012 7 12 /08 /août /2012 18:20

 

Jérusalem. Copyright Reuters

 

À La Une

Israël pourrait frapper l’Iran

avant novembre

 

11/08/2012
.


Nucléaire Une possible attaque militaire de l’État hébreu contre les infrastructures nucléaires de l’Iran faisait à nouveau les gros titres de la presse israélienne hier, au lendemain de déclarations du ministre de la Défense Ehud Barak qualifiant cette éventualité d’« urgente ».


Le quotidien à gros tirage Yediot Aharonot titrait ainsi « Netanyahu et Barak déterminés à attaquer l’Iran à l’automne ». Selon Nahum Barnea et Shimon Shiffer, deux plumes historiques du journal, si le Premier ministre Benjamin Netanyahu et M. Barak pouvaient décider seuls, ils lanceraient une attaque « au début de l’automne, même avant les élections américaines » prévues en novembre. « Le fait que ces deux personnalités (...) sont déterminées à prendre cette décision est très important », écrivent-ils. « Il n’en reste pas moins qu’aucun responsable, ni de l’armée ni dans les milieux de la Défense, pas même le président, ne soutient l’idée d’une attaque israélienne », soulignent-ils toutefois. Le quotidien Haaretz ouvre quant à lui son édition du week-end par les mises en garde d’un responsable qui estime, sous le couvert de l’anonymat, qu’Israël est encore plus en danger qu’à la veille de la guerre de 1967. Le Maariv fait sa une sur un sondage révélant que 37 % des Israéliens pensent qu’un Iran nucléaire pourrait conduire à un « deuxième Holocauste ». En outre, 41 % des Israéliens pensent que les seules pressions diplomatiques ne pourront pas faire renoncer les Iraniens à se doter de l’arme nucléaire.

.

.
Ban « prévenu »


M. Netanyahu a déjà prévenu que des armes de destruction massive aux mains des « ayatollahs iraniens » pourrait mener à « un autre génocide », tandis que le président Shimon Peres a estimé que son homologue iranien Mahmoud Ahmadinejad « menaçait d’une nouvelle Shoah », le mot hébreu signifiant holocauste. Israël, seule puissance nucléaire – officieuse – de la région, estime que son existence serait menacée si Téhéran disposait de la bombe atomique. Les États-Unis, à l’approche de la présidentielle, privilégient le renforcement des sanctions contre Téhéran et de récentes visites de responsables américains dans l’État hébreu laisse penser que Washington tente de dissuader Israël de lancer une attaque. Hier, M. Netanyahu a demandé au secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, de ne pas se rendre en Iran pour le sommet des pays non alignés prévu à la fin du mois, estimant que cette visite serait « une grosse erreur ». Lors d’un entretien téléphonique avec M. Ban, « le Premier ministre (...) a dit qu’il ne voyait aucune raison à sa visite dans un pays où les dirigeants sont antisémites et ont pour objectif de détruire Israël », selon un communiqué du bureau de M. Netanyahu. « Même si cela n’est pas votre intention, votre visite en Iran donnera de la légitimité à un régime qui constitue la plus grande menace pour la paix et la sécurité dans le monde », a encore estimé M. Netanyahu. L’agence IRNA a rapporté dimanche que M. Ban avait accepté une invitation à se rendre au sommet du Mouvement des non-alignés, organisé les 30 et 31 août à Téhéran. L’ONU n’a ni confirmé ni démenti cette information.

Défense antimissiles


Par ailleurs, des experts militaires ont indiqué que la livraison d’un système de défense antimissile amélioré à l’armée israélienne vise à répondre à de nouvelles menaces posées par l’Iran et la Syrie. Ce système Arrow II (Flèche ou encore Hetz en hébreu) est conçu aujourd’hui spécifiquement pour neutraliser les missiles balistiques iraniens et syriens. Considéré comme l’un des systèmes antibalistiques les plus perfectionnés au monde, il avait été initialement développé pour faire face à la menace de missiles venus de Syrie, d’Arabie saoudite et d’Irak. Mais avec la montée des tensions autour du programme nucléaire iranien et la guerre civile en cours en Syrie, ses objectifs se sont déplacés. Le nouveau dispositif intègre une nouvelle génération de radars et de technologies qui seront synchronisés aux systèmes américains stationnés dans la région. Pour des observateurs, l’annonce d’une amélioration des capacités du système antimissile s’apparente à une nouvelle étape dans la course technologique engagée par l’État hébreu et l’Iran dans la région. Mais cette analyse est contestée par d’autres experts israéliens.
     (Source : agences)

Retour à l'article principal

 

 

La France se prépare à une évacuation de ses ressortissants en Israël

12 août 2012 Posté par benji sous Géopolitique

.

Avec l’affaire Mohammed Merah, Israël voulait voir rappliquer tous les juifs de France, avec l’imminent conflit iranien, la France se prépare à évacuer 200 000 ressortissants français vivant en Israël, c’est une partie de yoyo qui s’est enclenché, reste à savoir qui tiens la ficelle… ;)

Jérusalem. Copyright Reuters
Jérusalem. Copyright Reuters
Selon des sources diplomatiques, un plan d’évacuation des 200.000 Français vivant en Israël a été mis au point dans le contexte de menaces croissantes de conflit avec l’Iran.

Un plan d’évacuation des 200.000 Français vivant en Israël a été mis au point pour faire face à la montée des périls. Objectif : ne pas être pris au dépourvu au cas où un déluge de missiles équipés d’armes conventionnelles ou non-conventionnelles tirés par l’Iran ou le Hezbollah libanais s’abatteraient sur le territoire israélien. Parmi les scénario de sauvetage envisagé par les diplomates figure un départ des ressortissants français à bord de petites embarcations rejoignant ensuite des navires de guerre français croisant au large du port de Jaffa, près de Tel Aviv. Pour compléter le dispositif, plusieurs dizaines de Français ont été désignés pour servir de coordinateurs afin de relayer les consignes pour l’organisation de l’évacuation, les lieux de rassemblements et les procédures à suivre ainsi que les coordonnées des personnes à contacter.

Responsables chargés d’une zone


Ces responsables, sous la responsabilité d’une « cellule de crise » à l’ambassade de Tel Aviv, seront chargés d’une zone particulière déterminée en fonction du nombre de francophones. Parmi les localités prioritaires figurent Jérusalem, Tel Aviv, le port d’Ashdod dans le sud du pays et Netanya une station balnéaire située au nord de Tel Aviv très appréciée des Français. Histoire de dédramatiser, les diplomates français affirment que l’ensemble de ces préparatifs n’ont rien d’exceptionnel et s’intègre dans des programmes de sauvetage de Français à l’étranger « régulièrement mis à jour ».

 

Menaces de guerre


Seule certitude en tout cas : ces mesures de précautions ont été prises à la suite des menaces de guerre. Benjamin Netanyahu, le Premier ministre israélien et son ministre de la Défense Ehud Barak ne cessent d’agiter la menace d’une attaque contre les installations nucléaires de l’Iran accusé de chercher à détruire l’Etat hébreu. Si ce scénario devait devenir réalité, il ne fait aucun doute que l’Iran doté de missiles à longue portée, contre-attaquerait. La milice chiite libanaise du Hezbollah, armée en grande partie par l’Iran, pourrait également participer à des représailles en tirant des milliers de roquettes et de missiles sur la Galilée dans le nord d’Israël. Les experts du ministère de la Défense ont évalué à «200 à 300 » le nombre de morts parmi les civils que de telles attaques de missiles pourraient provoquer. En 1991, lors de la première du Golfe, l’Irak de Saddam Hussein avait tiré 39 missiles Scud notamment vers Tel Aviv où sont installés le ministère de la Défense et le siège de l’état major de l’armée. Ces attaques, qui avaient contraint les Israéliens à se calfeutrer chez eux ou à se réfugier dans des abris, avaient provoqué d’importants dégâts, une paralysie partielle de l’activité économique pendant plusieurs semaines, mais sans faire faire de victimes directes.

 

Source: latribune.fr

 

http://lesmoutonsenrages.fr/2012/08/12/la-france-se-prepare-a-une-evacuation-de-ses-ressortissants-en-israel/

Si ce sont des « Français » comme Sarko, Hollande Attali BHL et Valls, on comprend qu’il faille les sortir du merdier qu’ils ont fabriqué. Et les autres là ? Ceux qu’ils ont déplacé des balkans ? Ils ont le droit de crever ?

Partager cet article

Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Guerres futures - mondiale
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'eva R-sistons
  • Le blog d'eva R-sistons
  • : Géopolitique, Politique, Médias. Le blog d'une journaliste écrivain opposée aux guerres, administratrice de R-sistons à l'intolérable. Articles de fond, analyses, conseils pratiques, résistance, dénonciation de la désinformation. Blog engagé d'une humaniste pacifiste, gaullienne de gauche, croyante, citoyenne du monde universaliste. Et attachée à l'indépendance nationale !
  • Contact

Profil

  • eva r-sistons
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)

Recherche

Archives