Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 10:52

Syrie/missiles: "toutes les options" ouvertes pour les Etats-Unis

 

Syrie/missiles: "toutes les options" ouvertes pour les Etats-Unis  

 

Washington a encore durci le ton mercredi face à la Syrie, assurant que "toutes les options" seraient ouvertes aux Etats-Unis.
 
 "Si les informations sur la livraison des missiles Scud au Hezbollah s'avèrent exactes, nous allons examiner toute la gamme des outils à notre disposition pour faire changer d'avis la Syrie", a affirmé Jeffrey Feltman, le secrétaire d'Etat adjoint pour le Proche-Orient, en dénonçant "ce qui serait une action extrêmement provocatrice".
 
"Les Etats-Unis ont montré par le passé que nous étions capables d'agir. Je pense que toutes les options seront sur la table à ce sujet", a-t-il poursuivi lors d'une audition devant le Congrès.
 
L'administration continue d'examiner les allégations selon lesquelles la Syrie a livré des missiles Scud au Hezbollah libanais, a déclaré de son côté le département d'Etat, au surlendemain de la convocation d'un diplomate syrien à Washington.
 
"Nous sommes déterminés à clarifier le choix pour les Syriens", a-t-il expliqué aux parlementaires: "Une voie les conduit à contribuer à un Proche-Orient plus ouvert, prospère et en paix. Une autre mène à la poursuite de la stagnation et de l'instabilité".
 
 La Syrie a nié les allégations américano-israéliennes, accusant l'entité sioniste de préparer le terrain "à une éventuelle attaque dans la région".
 
Interrogé sur la nature précise des informations dont disposeraient les Etats-Unis, Feltman a laissé entendre à des parlementaires de la commission des Affaires étrangères qu'il ne souhaitait pas aborder cette question lors d'une audience publique.
 
Selon le quotidien Politico, le président démocrate de la Commission des Affaires étrangères du Sénat, John Kerry, aurait présenté des documents secrets au président syrien Bachar al-Assad lors d'une visite à Damas en avril.
 
La crise survient au moment où le Sénat examine la nomination, par le président Obama, d'un nouvel ambassadeur américain en Syrie. S'il est confirmé, Robert Ford sera le premier ambassadeur américain à Damas depuis 2005.
   
Feltman a souligné au Congrès l'importance de cette nomination, gage selon lui d'un dialogue plus direct avec la Syrie, que les Etats-Unis tentent d'éloigner de son alliance avec l'Iran.
  
Le diplomate a reconnu la longue liste des désaccords majeurs entre les Etats-Unis et la Syrie.  
 
Des représentants du Congrès américain ont néanmoins déposé mercredi un projet de résolution pour renforcer les sanctions contre la Syrie et demander au président Barack Obama de reconsidérer la nomination de Ford.
 
Le démocrate Eliot Engel et son collègue républicain Mark Kirk "condamnent le gouvernement syrien pour le transfert de missile au Hezbollah ainsi que d'autres armements sophistiqués", ont-ils indiqué dans un communiqué.
 
 "Ce transfert d'armes met en danger les vies américaines et israéliennes, déstabilise le Proche Orient et représente une menace existentielle pour Israël et l'indépendance du Liban", a dit Engel dans un communiqué.

  
 

http://www.almanar.com.lb

 

http://www.alterinfo.net/Syrie-missiles-toutes-les-options-ouvertes-pour-les-Etats-Unis_a45295.html

 

 

___________________________________________________________________________________________

 

 

Iran-encercle-carte.jpg

L’Iran entame des manœuvres dans le détroit d’Ormuz

  La télévision d’état iranienne a déclaré que les Gardiens de la Révolution ont débuté des manœuvres militaires à grande échelle dans le détroit stratégique d’Ormuz.

L’information parue jeudi explique que des unités terrestres, maritimes et aériennes participeront à ces manœuvres de trois jours appelées « le grand prophète ».
 
L’Iran organise chaque année des manœuvres militaires dans le Golfe Persique et le détroit d’Ormuz, une voie navigable par laquelle passent 40 pourcents du pétrole mondial, pour montrer ses capacités militaires.
 
Les jeux de guerre de cette année pourraient accroitre la tension au moment où l’Occident est dans un face à face avec l’Iran sur son programme nucléaire, que les occidentaux voient comme une quête à l’arme nucléaire.
 
Le président Mahmoud Ahmadinejad a fait les éloges de l’armée iranienne lors d’une parade annuelle qui s’est tenue dimanche, disant que le pays est aujourd’hui si puissant que personne n’oserait l’attaquer.
 
La parade de Téhéran a vu défiler les missiles sol-sol iraniens de type Ghadr, Sajjil et Shahab 3, qui ont une portée de 2000 kilomètres, mettant Israël et les bases américaines dans la région à portée de tir
 
__________________________________________________________________________________________

 

Zone orientale de l’OTAN : fermeture du ciel aux avions civils durant les exercices militaires

 

Suite à l’éruption du volcan Eyjafjöll, la fermeture de l’espace aérien dans la zone orientale de l’OTAN a été décidée sur la base de recommandations infondées de l’organisme britannique de surveillance. Celles-ci ont été immédiatement rejetées par la Russie, mais appliquées par les Etats de l’OTAN à leur seule aviation civile, tandis que l’Alliance faisait voler ses chasseurs bombardiers, pourtant théoriquement plus vulnérables. Les vérifications ont été retardées par les autorités, malgré l’impatience des compagnies aériennes. En définitive, la gestion de cette catastrophe naturelle a été délibérément catastrophiste.

suite ici :

  

http://www.alterinfo.net/Zone-orientale-de-l-OTAN-fermeture-du-ciel-aux-avions-civils-durant-les-exercices-militaires_a45236.html

 

 

 

___________________________________________________________________________________________

 
Les Etats-Unis poursuivent le feuilleton des missiles Scud
 
 
Les Etats-Unis poursuivent le feuilleton des missiles Scud
 
Les missiles Scud continuent de faire tache d'huile. Au lendemain de la convocation d'un diplomate syrien à Washington, les Etats-Unis ont annoncé qu'ils continuent d'examiner les allégations selon lesquelles la Syrie a livré des missiles Scud au Hezbollah.  
 
Le porte-parole du département d'Etat, Philip Crowley, a déclaré mardi, que son pays "n'a pas encore formé de jugement sur le fait de savoir si un transfert a eu lieu ou non". L'administration Obama "a vu des informations" et les "étudie", a ajouté Crowley interrogé par la presse, sans préciser s'il s'agissait d'informations confidentielles, ni l'origine de celles-ci. 

En l'absence de l'ambassadeur de Syrie aux Etats-Unis, le chef de mission adjoint Zouheir Jabbour, avait été convoqué lundi au département d'Etat "pour répondre des actes de provocation de la Syrie concernant le possible transfert d'armes au Hezbollah", avait indiqué la diplomatie américaine dans un communiqué.
     
Questionné sur la raison de cette convocation alors que les Etats-Unis ignorent si un transfert a eu lieu, Crowley a invoqué "le contexte".
   
"Il y a eu une déclaration récente de l'ambassadeur disant que nous n'avions pas soulevé ce problème avec eux", a-t-il affirmé: "En fait, nous l'avons soulevé de nombreuses fois depuis février". Il a été convoqué "pour s'assurer qu'il comprend que nous prenons le problème très au sérieux".  
   
"Nous avons indiqué clairement, tant (lundi) soir que lors des autres réunions, que nous sommes très préoccupés" par d'éventuels transferts, a-t-il ajouté, évoquant "un message très clair" adressé à Damas.
 
Le président israélien Shimon Peres a accusé Damas de fournir des missiles Scud au Hezbollah. Or, la Syrie, a nié les allégations israéliennes, accusant l'entité sioniste de préparer le terrain "à une éventuelle attaque dans la région".
   
Interrogé sur le point de savoir si les informations en cours d'examen par les Etats-Unis étaient des rapports de renseignement israélien, Crowley a répondu en se référant au contenu de la résolution 1701 de l'ONU, qui prévoie le désarmement des groupes armés au Liban.
   
"Il ne s'agit pas d'un pays (en particulier)", a-t-il prétendu. "Il s'agit d'une tendance à des activités qui menacent la stabilité régionale", selon lui.
   
Pour sa part, la sénatrice démocrate Dianne Feinstein, qui préside la commission du Renseignement du Sénat américain, a déclaré, mardi, que les transferts de missiles Scud par la Syrie au Hezbollah libanais sont "hautement probables".
 
"Les roquettes et missiles au Liban sont plus nombreux et plus perfectionnés qu'auparavant etc'est un véritable danger pour Israël", selon elle.  
 
De son côté, le sénateur John Kerry, président de la commission des Affaires étrangères, a indiqué qu'un tel transfert "n'a pas été confirmé".
 
"Je pense qu'il est prudent de dire que nous enquêtons et nous essayons de récupérer des informations à ce sujet", a ajouté l'ancien candidat démocrate à la présidence des Etats-Unis. 
 

http://www.almanar.com.lb

http://www.alterinfo.net/Les-Etats-Unis-poursuivent-le-feuilleton-des-missiles-Scud_a45261.html

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'eva R-sistons
  • : Géopolitique, Politique, Médias. Le blog d'une journaliste écrivain opposée aux guerres, administratrice de R-sistons à l'intolérable. Articles de fond, analyses, conseils pratiques, résistance, dénonciation de la désinformation. Blog engagé d'une humaniste pacifiste, gaullienne de gauche, croyante, citoyenne du monde universaliste. Et attachée à l'indépendance nationale !
  • Contact

Profil

  • eva r-sistons
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)

Recherche

Archives