Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 septembre 2014 3 24 /09 /septembre /2014 02:53

Refus de livraison des Mistrals :
la véritable guerre se prépare-t-elle ?
par Karine Bechet-Golovko

mardi 23 septembre 2014, par Comité Valmy


Refus de livraison des Mistrals :
la véritable guerre se prépare-t-elle ?

Source ici


La France a affirmé ne pas être disposée à livrer les Mistrals à la Russie. Alors que, officiellement, un cessez-le-feu est en cours dans le Donbass. Enfin, pour l’instant, puisque la Russie essaie autant qu’elle le peut de ne pas voir les violations effectuées par l’armée ukrainienne. Conclusion : le mythe du cessez-le-feu va rapidement tomber et la guerre, la vraie, va commencer ?


La position officielle du Ministère des affaires étrangères français est qu’il est pour l’instant toujours impossible de livrer même le premier Mistral, tant qu’il n’y a pas de certitude que la Russie ne va pas violer le cessez-le-feu.


Mettons en parallèle cette information avec la déclaration de Poroshenko selon laquelle l’Ukraine a perdu 60 à 65% de son matériel militaire sur le "front de l’est". Or, maintenant il est possible de le dire, car les stocks sont presque remis à niveau par les différentes livraisons qui ont été faites à l’Ukraine.


En y ajoutant les rapports journaliers que les combattants envoient à l’OSCE sur les violations par l’armée ukrainienne du cessez-le-feu, le recours à l’artillerie lourde, l’emploie de missile pour détruire une usine chimique, l’attaque des quartiers d’habitation. On soupoudre le tout du regroupement des forces militaires ukrainiennes, de la préparation et de l’arrivée de forces toute fraîches. Sans oublier que d’ici 10 jours, des instructeurs américains doivent commencer à entraîner le bataillon ukrainien de nettoyage "Donbass", selon les paroles de Semion Semiontchenko (le commandant de ce bataillon qui revient juste de sa tournée américaine) sur sa page Facebook.


La recette est effrayante : on prépare la guerre. La vraie. L’armée se prépare à attaquer les combattants et il est clairement demandé à la Russie de ne pas intervenir, sous peine d’être considérée par les Etat Unis et l’Europe dominée comme un ennemi. Dans le sens premier du terme, loin très loin du postmodernisme.


Question dérangeante posée par El Murid, analyste politique russe : comment interpréter le refus de la France de livrer les Mistrals sinon comme une quasi-déclaration de guerre ? On ne livre pas ce type d’armement à des pays que l’on considère comme des ennemis, et contre lesquels on risque d’avoir à se battre, d’une manière ou d’une autre, très prochainement. Pour que ses propres armes n’aient pas à se retourner contre soi.

Alors, la France se prépare-t-elle à entrer en guerre contre la Russie, directement ou indirectement, pour le plus grand bonheur de la politique américaine ? Le simple fait que la question puisse se poser montre à quel point les dirigeants de notre pays l’ont trahi.


Karine Bechet-Golovko


mardi 23 septembre 2014


Russie politics

 

 

 

 

Suivre la vie du site
.

Partager cet article

Repost 0
Published by eva r-sistons - dans Guerre froide - Ukraine
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog d'eva R-sistons
  • Le blog d'eva R-sistons
  • : Géopolitique, Politique, Médias. Le blog d'une journaliste écrivain opposée aux guerres, administratrice de R-sistons à l'intolérable. Articles de fond, analyses, conseils pratiques, résistance, dénonciation de la désinformation. Blog engagé d'une humaniste pacifiste, gaullienne de gauche, croyante, citoyenne du monde universaliste. Et attachée à l'indépendance nationale !
  • Contact

Profil

  • eva r-sistons
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)
  • Divorcée, père origine bordelaise, mère russe. Licenciée es-lettres modernes, diplômée Ecole de Journalisme. Journaliste-écrivain. Carrière: Presse écrite, radio, TV, et productrice d'émissions. Auteur de plusieurs ouvrages (Hachette etc)

Recherche

Archives